LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Seconde Guerre Mondiale

Recherche de Documents : La Seconde Guerre Mondiale. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  3 Décembre 2012  •  6 518 Mots (27 Pages)  •  878 Vues

Page 1 sur 27

1° Les prémices de la guerre

1933 : Le parti nazi remporte les élections avec 37% des voix. Le vieux président Hindenburg n'a pas d'autre choix que de nommer Hitler chancelier du Reich, à la tête d'un gouvernement de coalition.

1934 : A la mort de Hindenburg, Hitler prend le pouvoir et devient le Führer. Il dispose ainsi d'un pouvoir quasi dictatorial et élimine l'un après l'autre tous ses adversaires politiques.

Il se fixe comme objectif la reconquête des territoires perdus et le retour de l'Allemagne au rang de grande puissance européenne.

1936 : * Décision est prise par Hitler de :

- accélérer le réarmement

- développer une politique d'autarcie à grande échelle.

* Hitler fait réoccuper la zone démilitarisée du Rhin en mars 1936 (=1ière agression).

1938 : * Anschluss : L'Autriche est parcourue par un fort courant d'opinion réclamant son unification à l'Allemagne et ce d'autant plus que le parti nazi autrichien est en pleine expansion.

En février 38, Hitler convoque le chef du gouvernement autrichien Schuschnigg et exige qu'il incluse dans son cabinet plusieurs ministres nazis. Celui-ci refuse et est remplacé par un pro-nazi, Syss-Inquart, qui invite l'armée allemande à occuper le pays. Le 13 mars, le rattachement de l'Autriche à l'Allemagne est proclamé. Les puissances occidentales se bornent à protester timidement.

* La question des Sudètes : Le territoire des Sudètes, partie ouest de la Tchécoslovaquie, république crée en 1918, compte une forte minorité d'Allemands (3 Mio) et est une région industrielle et minière. Financés par les nazis, les Allemands des Sudètes entreprennent une vigoureuse campagne et, après l'annexion de l'Autriche, réclament à leur tour leur rattachement à l'Allemagne.

Mais la France et la G-B refusent ce projet et poussent Hitler à la négociation.

En septembre 1938, se tient à Munich une conférence, à laquelle prennent part les chefs de gouvernement de France (Daladier), d'Angleterre (Chamberlain), d'Allemagne et d'Italie. Les Sudètes sont abandonnés à l'Allemagne mais les 4 puissances s'engagent à garantir l'intégrité des autres territoires tchèques.

Mais Hitler continue de faire pression sur le gouvernement tchèque et finalement occupe la Moravie et la Bohême en mars 1939.

La Grande Allemagne

Dès 1939, le nouvel Etat allemand qui avait retrouvé sa puissance militaire et économique commença à jouer un rôle important sur la scène internationale en prenant le dessus sur les capitaux britanniques et français :

des accords commerciaux sont passés avec la Hongrie qui possédait des gisements de pétrole et de bauxite

un traité commercial est signé avec la Yougoslavie pour échanger des armes allemandes contre des minerais

en février 1939, la Roumanie rejoint à son tour le bloc économique allemand en assurant la livraison du pétrole et de céréales contre des armes et des investissements.

22 mai 1939 : Pacte d'Acier entre l'Allemagne et l'Italie qui précise qu'elle ne pourra pas entrer en conflit avant 1943.

23 août 1939 : Pacte de non-agression entre l'Allemagne et l'URSS * avantages pour l'Allemagne : 1° ne pas devoir combattre simultanément sur 2 fronts

2° ressources en pétroles et matières premières

* avantages pour l'URSS:

1° détourner les visées nazies vers l'W

2° retrouver les territoires perdus en 1918 sur le front E

3° préparer son armée avant le conflit inévitable.

2° Les deux camps : Allemagne - France

Diplomatie

* L'Allemagne a bien placé ses pions : elle peut compter sur le Japon, l'Italie et l'URSS.

* La France est plutôt seule :

- l'URSS est du côté de l'Allemagne

- les USA sont revenus à leur isolationnisme de 1918

- la GB n'est pas prête pour la guerre (leur réarmement a commencé 4 ans plus tard que pour l'Allemagne et l'armée de terre est quasi inexistante)

- la Tchécoslovaquie a été lâchée par les Français en 38 et annexée à l'Allemagne

- l'Espagne est soit neutre, soit gênante.

Ainsi, le front des Alliés n'est pas uni et pendant toute la guerre vont se manifester des dissensions.

Démographie

- La France est un pays vieilli.

- 40 Mio de Français font face à 80 Mio d'Allemands. La supériorité démographique alliée ne fera pencher la balance qu'avec le temps, grâce aux colonies.

Economie

- en 1939, l'économie allemande tourne à plein rendement et 60% des dépenses de l'état vont à l'armement.

Points faibles : essence, denrées alimentaires, fer...

- les Alliés ne sont pas mobilisés économiquement en vue d'une guerre. A long terme, ils vont pouvoir compter sur les colonies.

Politique

- en Allemagne, le pouvoir de décision est concentré, durable, rapide.

- en France, le pouvoir exécutif est affaibli, les gouvernements se succèdent à un rythme rapide.

Forces morales

- en Allemagne, la propagande avait développé le patriotisme, le moral de l'armée était très bon.

- en France, la mode est au pacifisme, le peuple n'est pas disposé à mourir pour la patrie, les politiciens manquent de combativité.

Stratégies militaires

...

Télécharger au format  txt (42.2 Kb)   pdf (356 Kb)   docx (30.1 Kb)  
Voir 26 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com