LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'extermination Des Juifs Durant La Seconde Guerre Mondiale

Mémoires Gratuits : L'extermination Des Juifs Durant La Seconde Guerre Mondiale. Recherche parmi 242 000+ dissertations

Par   •  5 Janvier 2013  •  1 375 Mots (6 Pages)  •  8 952 Vues

Page 1 sur 6

Introduction :

Dans les années 30 l’antisémitisme est présent, l'antisémitisme désigne un sentiment systématique d'aversion envers les Juifs en tant que peuple ou "race", supposée inférieure. Il peut prendre la forme d'une opinion ou d'une attitude hostile, de discrimination, de racisme, de persécution. L'antisémitisme constitue une négation du droit à la différence. Une haine envers les juifs devient de plus en plus forte. Cela est dû à la crise, les français prennent les juifs pour responsables, d’autre part la montée du totalitarisme en Italie, en Allemagne et en Europe orientale conduisit près de 150 000 Juifs étrangers à chercher refuge dans la Patrie des Droits de l'Homme. La source même de cet antisémitisme dans les années 30 se trouve en Allemagne, le retrait des capitaux américains en 1929 entraîne à nouveau le pays dans la crise. Cette crise a des conséquences sociales dramatiques, ces perturbations profitent au parti nazi qui gagne en notoriété. À la tête du parti nazi, Hitler cherche à rassembler les mécontents. Dans son ouvrage « Mein Kampf », il exige la révision du traité de Versailles. Il y développe aussi une idéologie raciste qui prône la supériorité de la « race » sur les autres « races » prétendues inférieures. En août 1934, à la mort du président Hindenburg, Hitler prend le titre de Reichsführer, Hitler a le plein pouvoir sur le pays. Une politique antisémite est mise en place, par les lois de Nuremberg en 1935 et les ordonnances de 1938, les juifs sont exclus de la société. Cette antisémitisme de la part d’Hitler continue et monte en puissance au début de la Seconde Guerre mondiale.

Comment la politique raciste de l’Allemagne nazie a-t-elle abouti au génocide des juifs ?

Pour répondre à cette question je vais vous parler de la politique raciste de l’Allemagne, de ses principes et ses fondements mais aussi de de ses actes de guerre à ses crimes de masse. Ensuite je vais parler de l’invasion de l’Europe par les allemands ce qui les pousser à se poser la question juive et donc l’application de la « solution finale ». Je vais traiter la mise en œuvre de la « solution finale », et l’univers des camps de la mort.

I/ Politique raciste de l’Allemagne nazie.

1) Ces principes et fondements.

Le nazisme, allemand, est l'idéologie politique du NSDAP, parti politique fondé en Allemagne en 1920 et dirigé par Adolf Hitler1,2,3,4. Le nazisme est le seul type de fascisme incorporant à la fois racisme biologique et antisémitisme5. Cette vision du monde reprenait la division hiérarchique de l'espèce humaine en races, hiérarchie au sommet de laquelle elle situait la « race aryenne ». Par extension, le terme nazisme désigne le régime politique inspiré de cette idéologie, dirigé par Adolf Hitler de 1933 à 1945 et connu sous les noms de Troisième Reich et d' « Allemagne nazie ». Pour les nazis, les pays et territoires germanophones avaient vocation à dominer le reste du monde. Ils alléguaient à cette fin l'appartenance des peuples germaniques à une « race supérieure », les « indo-européens » ou encore « aryens », dont auraient été issus tous les génies de l'humanité. Les peuples désirant survivre devaient ainsi s'incliner devant la « race supérieur ». En conséquence, cette idéologie, du reste clairement évoquée dans Mein Kampf, prône le recours systématique à la force. Pour Hitler, la diplomatie ou la négociation ne sont que des leurres. La doctrine nazie se fondait sur une classification raciale des hommes selon la « qualité de leur sang ». Les Tziganes, Asiatiques et les Noirs étaient classés au plus bas dans l'échelle des races, juste avant les Juifs et après les Slaves et les Méditerranéens. Elle aboutit à pousser les applications de l'eugénisme dans ses conséquences extrêmes, en particulier l’élimination des personnes malades et handicapés surtout la Shoah. Elle incitait à expulser hors d'Allemagne les hommes des « races inférieures », en particulier les Juifs envers lesquels elle a immédiatement pris des mesures vexatoires, favorisant l'émigration des plus riches et des plus déterminés vers d'autres pays, avant d'enfermer progressivement les autres dans des camps de concentration, avec les opposants politiques et religieux et les « asociaux » de tous ordres.

Depuis que Hitler est au pouvoir de l’Allemagne l’antisémitisme

...

Télécharger au format  txt (8.7 Kb)   pdf (103.8 Kb)   docx (11.4 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com