LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'Europe Sous Domination Nazie Durant La Seconde Guerre Mondiale

Note de Recherches : L'Europe Sous Domination Nazie Durant La Seconde Guerre Mondiale. Recherche parmi 250 000+ dissertations

Par   •  26 Mai 2013  •  1 080 Mots (5 Pages)  •  1 747 Vues

Page 1 sur 5

Une nouvelle guerre mondiale est commencée, alors que les blessures causées par la Première saignent encore. L’Europe craint l’expansionnisme allemand depuis l’arrivée d’Hitler au pouvoir en 1933. Hitler prépare le pays pour la guerre, et à partir de 1939, l’Allemagne –rebaptisée le Troisième Reich- écrase son poing de fer sur le vieil continent. De 1938 à 1942, au fur et à mesure des annexions, le Reich allemand s'est fortement agrandi. A partir de 1940, les nazis occupent aussi les nombreux pays qu'ils ont vaincus et dont ils exploitent les richesses et la main-d'œuvre.

Dans le Reich, les nazis ont construit des camps de concentration dès 1930 et des camps d'extermination dès 1942. Ils sont destinés à tuer massivement les Tziganes et les Juifs d'Europe.

 En quoi la nouvelle Europe nazie est-elle synonyme d’une base solide pour l’application des politiques hitlériennes de suprématie et d’extermination ?

En Octobre 1942, grande Allemagne appelée le Grand Reich est créée comme on peut le constater sur la carte de l'Europe sous le contrôle de l'Allemagne nazie.

Un certain nombre d'états sont occupés par l'Allemagne dont certains qui vont collaborer avec les Nazis, comme la France, la Belgique et les Pays-Bas.

Cette domination de l'Allemagne sur l'Europe lui permet de répondre à ses besoins de guerre.

L’Allemagne Nazie prélève un tribut aux pays occupés qui sont censés payer les frais d’occupation de l'armée Allemande.

Les matières premières, les productions agricoles et industrielles sont confisquées, comme le montre le document sur l'exploitation de la Pologne d'après l'allocution de H.Franck. La main d'œuvre européenne est mobilisée.

La réquisition des matières premières et des produits alimentaires, entraine d'importantes pénuries.

L'Allemagne utilise aussi les prisonniers de guerres comme travailleurs et emploie la propagande puis elle oblige les civils de l'Europe occupée à venir travailler dans le Reich.

Les nazis mettent en pratique leurs idées racistes et antisémites en commençant par emprisonner et torturer les opposants au nazisme, puis beaucoup sont déportés dans des camps de concentration ou la mortalité est considérable à cause du travail harassant, du manque de nourriture, des maladies ou bien des meurtres commis par les SS.

Les peuples Slaves, considérés comme inférieur sont victimes de barbarie. Dans les années 1930, l'objectif est l'émigration totale des Juifs d'Allemagne. À cet effet, les nazis se préoccupent d'organiser leur départ mais les pays d'Europe et les États-Unis limitent sévèrement l'émigration. Entre 1933 et 1939, plus de la moitié des 500 000 juifs d'Allemagne quittent le Reich dont les savants Werner Heisenberg et Albert Einstein. Paris puis New-York deviennent alors les centres de la culture judéo-allemande. 50 000 d'entre eux émigrent en Palestine sous mandat britannique. En janvier 1939, l'office central du Reich pour l'émigration juive est fondé. Il est dirigé par Reinhard Heydrich. Ceux qui restent en Allemagne sont souvent assez âgés. En 1939, 73,9 % des Juifs vivant sur le territoire allemand (avant les annexions) ont plus de 40 ans. Ils n'étaient que 47,7 % en 1933.

La justification de l’expansionnisme nazi se trouve déjà dans Mein Kampf (1926).

...

Télécharger au format  txt (6.8 Kb)   pdf (98.4 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com