LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'Allemagne à La Veille De La Seconde Guerre Mondiale

Dissertation : L'Allemagne à La Veille De La Seconde Guerre Mondiale. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  12 Février 2014  •  691 Mots (3 Pages)  •  2 276 Vues

Page 1 sur 3

L’Allemagne à la veille de la Seconde Guerre Mondiale

Introduction :

A la fin de la Première Guerre Mondiale, l’Allemagne vaincue et acculée, subit de plein fouet la crise économique de 1930, ce qui provoque chez le peuple allemand un sentiment d’injustice et des désirs de revanche de plus en plus fort qui vont les mener jusqu’ à la Seconde Guerre Mondiale.

Nous allons tenter de comprendre quels sont les causes et évènements qui vont pousser l’Allemagne à entrer en guerre.

Dans une première partie nous étudierons pourquoi au sortir de la guerre 1914-1918, l’Allemagne éprouve injustice et désirs de revanche.

La seconde partie développera les conséquences que la crise économique de 1930 a eue sur l’Allemagne.

Enfin, la troisième partie sera consacrée à la montée en puissance du Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands qui mènera Hitler au pouvoir pour livrer la guerre.

Développement :

1) Sentiment d’injustice et désirs de revanche au sortir de la guerre 1914-1918 :

Après la reddition sans condition de l’Allemagne qui met fin à la première guerre mondiale, les vainqueurs se partagent les anciennes colonies allemandes et retracent les frontières des pays de l’Europe.

Le Traité de Versailles (1919) suscite rancœur et volonté de reconquête chez le peuple Allemand qui fustige le diktat du traité et les lourdes indemnités de guerre.

Le pays désarmé, perd d’importants territoires, et est très appauvri. Il né alors un désir de revanche. Une brève ère de prospérité économique commence en 1925 et se termine en 1929 avec le krach de Wall Street qui entraîna une crise économique mondiale.

2) Conséquences de la crise économique de 1929 :

La crise économique de 1929 toucha la plupart des économies du monde entraînant chômage et récession. En Allemagne et en Italie ces crises économiques facilitèrent la prise de pouvoir des nationaux-socialistes et des fascistes. Ces pouvoirs nationalistes initièrent des mesures sociales et des politiques de grands chantiers pour soutenir l’emploi, notamment dans le domaine de l’industrie militaire.

De 1930 à 1933, l’atmosphère en Allemagne ne prêtait guère à l’optimisme. La crise économique mondiale frappa particulièrement durement le pays et il y eut jusqu'à 30% de chômeurs. Des millions d’allemands associèrent la crise à l’humiliation nationale de l’Allemagne après la défaite de la Première Guerre mondiale. Ils considéraient la coalition comme un gouvernement faible, incapable de lutter contre la crise. La misère largement répandue, la peur d’un avenir plus sombre encore, ainsi que la colère et l’impatience devant l’échec apparent du gouvernement à gérer la crise, préparèrent un terrain propice à la montée d’Adolf Hitler et de son parti nazi.

3) Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands et prise de pouvoir par Hitler :

Le Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands, dit « parti nazi », fondé par Adolf Hitler après de la crise

...

Télécharger au format  txt (4.7 Kb)   pdf (73.9 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com