LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Une expérience combattante hors norme 1ère guerre mondiale

Commentaire de texte : Une expérience combattante hors norme 1ère guerre mondiale. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  30 Mars 2014  •  Commentaire de texte  •  890 Mots (4 Pages)  •  231 Vues

Page 1 sur 4

1. Une expérience combattante hors norme.

Question :

Dans quelles conditions se déroulent les affrontements.

Cette expérience combattante est une "expérience de masse" qui va regrouper l'armée de métier (les professionnels), les civils mobilisés qui vont subir un ordre de réquisition (principe du citoyen soldat), et les volontaires (ceux qui n'ont pas l'âge ou qui ont des conditions physiques ne leur permettant pas d'être réquisitionnés). 70 millions d'hommes auraient été mobilisés pour cette première guerre mondiale. Cette première guerre concernait au départ l'Europe mais s'est contaminée au monde (bataillons spécifiques des colonies (tirailleurs sénégalais) et les Etats-Unis d'Amérique qui se rallie à la Triple Entente (France, Royaume-Uni, Russie) en avril 1917). Les combats effectifs se déroulant en Europe.

Cette guerre est également hors norme par les nouvelles formes de combat :

- Les tranchées de 1914 à début 1918. Elles symbolisent la guerre de position, on essaie de ne pas reculer face aux positions de l'ennemi.

- Les batailles sont longues et acharnées. Exemple de Verdun en 1916 (600 000 morts pour la plupart civils).

- Conditions physiques pénibles et psychologiques traumatisantes. Cependant, il y a peu de désertions, de mutilations volontaires ou de refus d'aller se battre. Le patriotisme, le nationalisme sont des valeurs fortes et finissent par entraîner un consentement à la guerre donc à la violence. Il y a une brutalisation des comportements. Cependant, des mutineries ont eu lieu en avril 1917.

Conséquence :

- D'énormes pertes humaines (10 millions de morts) et de nombreux blessés (17 millions de gueules cassées).

- Maintien du souvenir du traumatisme par les monuments aux morts et le rituel de la flamme, la tombe du soldat inconnu à l'arc de triomphe à Paris, les commémorations du 11 novembre…

A l'arrière, les populations vont accepter le "prix du sang" (acceptation du sacrifice pour la patrie) et le "prix de la sueur" (mobilisation des femmes dans le fonctionnement économique : travaux agricoles, production d'armes…).

La 1ère guerre mondiale n'apparaît cependant que comme une répétition de la seconde guerre mondiale en terme d'impact sur la population.

Pour la 1ère guerre mondiale, 95% des victimes étaient militaires, pour la 2nde, il s'agit de 50% de militaires et de 50% de civils.

2. Une mobilisation sans précédent.

Quelles sont les adaptations auxquels les états belligérants ont recours pour mener la guerre.

a. Le contrôle de l'information.

Adhésion à la guerre, soumission à l'autorité imposée par la censure des informations publiques mais également privées, notamment les correspondances.

La propagande, toutes actions justifiées par la guerre et tous les sacrifices liés à la guerre se trouve dans les journaux. Les médias relayent le discours officiel (informations du gouvernement et de l'Etat-Major) :

- Journaux

- Affiches

- Radio

- Actualités cinématographique.

 Tout

...

Télécharger au format  txt (6.3 Kb)   pdf (92.8 Kb)   docx (11 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com