LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Première guerre mondiale, une guerre inédite

Dissertation : Première guerre mondiale, une guerre inédite. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  4 Novembre 2017  •  Dissertation  •  1 337 Mots (6 Pages)  •  3 600 Vues

Page 1 sur 6

En quoi la Grande Guerre fut-elle une guerre inédite ?

Introducion :

La Première Guerre mondiale est un conflit sans précédent, tant sur les plans militaire que politique, social ou culturel. Des millions d’hommes se trouvé plongés dans une guerre d’une violence inédite, c’est a dire un nouveau type de guerre, entraînant une mortalité de masse. Guerre de matériel, ce fut aussi le premier conflit industriel de grande ampleur qui nécessita la mobilisation de sociétés entières. Quels aspects de la Première Guerre mondiale en font une guerre inédite ? Si la Première Guerre mondiale est avant tout inédite par les moyens utilisés, la violence des combats et singulière car il s’agit d’une guerre totale alors cette guerre marquera profondément les sociétés par son ses conséquence.

        I_

La première guerre est menée avec des moyens industriels, développement de nouvelles techniques. Durant cette guerre, de nouveaux armements sont développés comme les lance-flammes, les avions, les véhicules blindés ou les gaz de combat sans qu’aucun ne soit décisif pour remporter la guerre, ce qui engendre une mortalité de masse. Notamment les grandes offensives destinées à percer le front après les pertes gigantesques de l’été 1914 sont des échecs meurtriers. Par ailleurs, la mortalité quotidienne demeure toute au long du conflit particulièrement élevée, la mort massive est le principal caractère de cette guerre. Les mitrailleuses causent le plus grand nombre de morts et infligent des blessures affreuses. A côté de cette mort industrielle et anonyme, les attaques de tranchées conduisent à une violence « interpersonnelle » tout aussi traumatisante.

Pour mener cette guerre a son terme les soldats se battent et se défendent à l’aide des tranchées car les armées doivent s’enterrer pour échapper à la puissance destructrice des nouveaux armements, par conséquent les fronts se figent, en France comme en Italie et dans les Balkans. En Russie, après s’être déplacé deux fois, le front se fixe aussi, transformant le conflit en une immense guerre de siège à l’échelle du continent. Et dans les tranchés les conditions de vie son surréalistes. Mise à part la menace permanente de l’artillerie, les soldats dits « poilus » en France, « tommies » au Royaume-

Uni et « landser » en Allemagne vivent dans la boue, avec des poux et des rats. Mais les tranchées sont aussi un endroit de repos pour les soldats. Où comme le montre le front Ouest, long de 700 km, est le front le plus dense et constitué de plusieurs lignes de tranchées parallèles, reliées par des boyaux, au sein desquelles sont aménagés de nombreux abris.

        II_

Mise à part que la Première Guerre mondiale soit une guerre inédite c’est aussi une guerre totale. L’implication de la totalité de la société pour l’économie de guerre en fait partie. On peut dire que c’est le premier conflit d’ampleur entre nations industrialisées car il a nécessité la conversion du système de production en industrie de guerre comme de nombreuses entreprises comme Renaud par exemple qui fabriquait au départ des automobiles puis on participé à la production de matériel de guerre et ont mis leurs usines à la contribution de la guerre. On a place à une économie dirigée avec une production plus efficace destinée exclusivement pour la guerre. On a aussi place à une massive mobilisation scientifique avec à la clef d’important progrès en optique, en médecine et surtout en chimie avec le gaz de combat, les explosifs et les produits de synthèse (produit obtenu par réaction chimique de corps). Les colonies jouent aussi un rôle important avec leur ressources, et l’avantage des Alliés avec la mise en place du blocus maritime ont permis des politiques de régulation des marchés et de distribution des ressources plus efficaces qu’en Allemagne.

Dès 1914, l’entrée en guerre des sociétés européennes conduit les Etats à opérer une gigantesque mobilisation des hommes, des ressources et des esprits. On peut parler d’Union sacré (L'Union sacrée est le nom donné au mouvement de rapprochement politique qui a soudé les Français de toutes tendances (politiques ou religieuses) lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale.) Et de focalisation des esprits pour la culture de la guerre même pour les plus petits avec la mobilisation des enfants des le plus jeune âge. Un contrôle politique y est accru sur les esprits, la nécessité de protéger les secrets militaires mènent les autorités à limiter la liberté d’expression, censure de la presse comme le dessin de couverture du journal satirique de Crapouillot en mars 1918, ou à intervenir dans la vie privée, limitation du courrier. Mais il est question ici de soutenir le moral des soldats mais aussi celui des familles (de l’arrière). Même la vie politique est mit au service de la guerre, aucune élection ne peut se tenir durant toute la durée du conflit.

...

Télécharger au format  txt (8.3 Kb)   pdf (116.8 Kb)   docx (295.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com