LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

PREMIERE GUERRE MONDIALE : EXPERIENCE COMBATTANTE

Mémoire : PREMIERE GUERRE MONDIALE : EXPERIENCE COMBATTANTE. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  23 Janvier 2014  •  1 501 Mots (7 Pages)  •  525 Vues

Page 1 sur 7

I) Les combattants et leur espérance de la guerre :

A) Le cadre le plus commun les tranchés :

Le début de la 1er Guerre Mondiale provient d'un attentat à Sarajevo (28 Juin) au cours duquel unAutrichien meurt .On Ajoute divers événements passés L'engrenage des alliances fera le reste dutravail : Sarajevo → Russie → France → Royaume Uni → Italie Vs (Autriche Hongrie +Allemagne .Il faut ajouter les colonies de chaque pays à cette guerre industriel et meurtrièreDéroulement de la 1er guerre mondiale :→ Guerre de mouvement (¼ des morts) : Août 1914 à Décembre 1914 .→ Guerre de position→ Guerre de mouvementLes tirs de l'artillerie (Cf. schéma) bombardent les lignes allemandes pour les désorganisés avantl’assaut . Lors de l'assaut les soldats s'amassent vers la 1er ligne et les boyaux . A l'arrière il y a lescivils qui voient la guerre comme une chose simple (propagande). Les séchoirs (barbelés remplit demort)

B) Le combat : Une tuerie de masse :

Il y a deux sortes de « mode » combat :-Défensif -Offensif .

Mode défensif :L'objectif principal de la guerre est de tenir la position (défense) à l'image de Verdun où le

poilus étaient en mode défensif et tués par milliers les Allemands qui voulaient saigner à blanc les français . En cas de mode défensif il faut supporter les bombardements ennemisincessant . Il faut savoir que les défenseurs ont un énorme avantage sur les attaquants quisont des cibles faciles . Lorsque les soldats sont en mode défensif ils subissent les attaques(obus + gaz), ils se cachent, ils tirent sans but, ils ne sont pas protégés (casque) .

Mode offensif :

Les conditions de vie et d'hygiène était misérable . La souffrance était atroce, ilssupportaient mieux la douleur que nous actuellement . Beaucoup de soldat ont été malade àcause de l'alimentation et du manque d'hygiène . (Dysenterie = Maladie : Diarrhée, problème pour uriner) .

D) Comment ont-ils tenu ?

Des soldats se sont mutilés ou ont refusés les ordres (minorité) → Cas isolés

Martyre de Vingré (1921) → Manquement de discipline ; expression trop brutale puis ils ontété réhabilités (accusés à tord)

Mutineries de 1917 (= refus d’obéir aux ordres) → 40 000 soldats refusent de marcher ;forme de raz-de-bol (= marre) de la stratégie (= morts par centaines);général Nivellecommandait à cette époque, ses stratégies étaient inutiles et suicidaires .

Cette révolte n'est pas tournée contre la guerre mais contre la stratégie . Le général Pétainremet l'ordre (il fait fusillés quelques soldats) . Répression modéré. Les soldats vont ànouveau remarcher et arrêter de se mutiler .École de la III ème république → Ils apprenaient le patriotisme, la marseillaise, en histoire ilsapprenaient l'histoire des héros de leurs ancêtre .Élevé dans l'idée du patriotisme → Plus de facilité à accepter la guerre.La camaraderie est un élément qui se joue en temps de guerre (solidarité au front) .La guerre a transformé les hommes = brutalité en hausse ( culture de guerre développé : devient unvéritable guerrier) . Accepte de tuer . Endurcissement des soldats. Témoignage doc 4 et 5 de la photocopie .A la fin de la guerre, les femmes se font violés par les hommes du camps adverse .→ Perte de la moralités (deviennent fou à cause de la guerre).Retour à la vie quotidienne presque impossible . Parfois ils retournent dans l'armée (veulent tuer).Certains se sont réadapter à la vie civile .→ Document 6 de la feuille photocopié :Les soldats ne sont pas tous de la même génération et ne réagissent pas pareil . Chacun d'entre euxont leurs réactions, certains se taisent / se renferment, d'autres racontent à leurs familles ou à leurscamarades .

II) La guerre n'épargne pas les civils :

Les civils ont moins souffert pendant la 1er Guerre mondiale que pendant la seconde . Le génocidemontre que les soldats n'ont pas été les seuls à être touchés . Les civils ont été impliqués dans laguerre .

A) Les civils ne souffrent pas autant que les soldats ou lors d'autres conflits :

Durant la guerre, les destructions sont certes massives mais elles se limitent au front est à la partiede l'arrière la plus proche du front. Les soldats ne comprennent pas que les civils se plaignent car ceux-ci ne connaissent quasiment pas la guerre surtout dans le sud .

B) Mais les civils sont parfois victime du conflit :

Durant la guerre, les civils ne sont pas touchés

...

Télécharger au format  txt (9.3 Kb)   pdf (107.4 Kb)   docx (12.1 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com