LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Premiere Guerre Mondiale : Une Guerre Totale

Mémoire : La Premiere Guerre Mondiale : Une Guerre Totale. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  22 Janvier 2012  •  1 387 Mots (6 Pages)  •  2 069 Vues

Page 1 sur 6

La Première Guerre mondiale : une guerre totale ?

la grande guerre débuta en 1914, C’est en effet l’assassinat de l’Archiduc François Ferdinand à Sarajevo en Bosnie-Herzégovine qui devait mettre le feu aux poudres…

L’image des soldats partant « la fleur au fusil » illustre l’inconscience de la nature du conflit dans lequel les pays d’Europe s’engouffraient mais pas de l’ampleur qu’il allait prendre. l’Europe , puis le monde s’est trouvé précipité dans l’un des conflits les plus meurtriers de l’histoire de l’Humanité.

Comment dès lors, ne pas se demander en quoi peut-on dire que la première guerre mondiale est une guerre totale. Nous verrons ainsi tout d’abord que c’est une guerre totale sur le plan mondial par le jeu des alliances Puis qu’elle l’a été dans les moyens mis en place

A la veille de la première guerre mondiale, l’Europe connaissait une crise politique qui a dégénéré en conflit européen avec le jeu des alliances (A), puis en conflit mondial avec l’entrée dans le conflit des colonies des puissances coloniales (B).

La naissance du conflit à l’échelle européenne a deux origines cumulées.

A la veille de la seconde guerre mondiale, le contexte politique en Europe était très difficile, et les Etats d’Europe avaient signé des traités secrets entre eux pour avoir des alliés en cas de conflit.

Les grandes puissances coloniales cherchaient alors à renforcer leurs armées et à s’approvisionner en matières premières. L’Afrique (où l’on retrouvait de nombreuses colonies françaises) mais aussi certains pays d’Asie (notamment les Indes, possession anglaise) se sont engagés aux coté leur colonisateurs dans le conflit, ce qui l’a étendu non plus à un niveau européen mais mondial. C’est ainsi que l’ensemble de l’Europe et du Monde s’enlise dans une guerre, une guerre totale.

La guerre mondiale apparait totale en raison de son extension au monde. Mais, celle-ci ne permettrait pas d’expliquer l’ampleur des destructions et du traumatisme moral qu’elle a provoqué. En effet la guerre était également totale s’agissant des moyens employés par les belligérants.

II – Une guerre totale sur le plan économique

Les dirigeants Européens devaient se rendre à l’évidence : le conflit était appelé à durer plus longtemps qu’ils ne l’avaient envisagé. Face à ce nouveau contexte, ils ont été amenés à mettre en place une stratégie différente. D’une part ils décidèrent d’utiliser l’ensemble des moyens techniques et économiques en leur possession et d’autre part ont mobilisé tout le potentiel humain dont ils pouvaient disposer afin de sortir du conflit.

A - Utilisation de l'ensemble des moyens techniques et économiques par les belligérants

L’ensemble des moyens techniques et économiques ont été utilisés par les belligérants pour tenter de remporter le conflit.

1- mise en place d’une économie de guerre.

Les belligérants doivent non seulement fournir à l’armée des hommes mais aussi des armes et des munitions. Pour ce faire, les états organisent la production nationale afin de fournir des armes au front et de ravitailler les soldats et les populations civiles ; on parle de mise en place d’une économie de guerre.

La guerre devient donc matérielle où la puissance économique devient essentielle et où chaque camp mobilise ses ressources. Les industries civiles sont transformées en industries militaires et d’autres sont nationalisée (en France l’entreprise Renault transforme ses usines pour les adapter aux besoins de la guerre). Pour faire face aux dépenses colossales engendrées, les états s’endettent en ayant recours à l’emprunt (auprès des populations des états ou après d’autres états, notamment les Etats-Unis) ou à l’émission monétaire. De plus, les pays de l’Entente mettent en place un blocus des puissances centrales et ces dernières répondent par une guerre sous-marine qui vient encore accroitre les déficits déjà –trop– importants.

L’ensemble de ces éléments cumulés (blocus, économie de guerre et guerre sous-marine) conduit à une très nette dégradation des conditions de vie à l’arrière : la guerre est là encore totale dans la mesure où les populations font les frais d’une économie profondément dysfonctionnelle et en crise dans chacun des pays ; les prix n’ont de cesse de s’accroitre, le rationnement vient limiter des quantités déjà bien obsolètes et l’inflation est considérable.

2- Les techniques au service de la guerre.

D’autre

...

Télécharger au format  txt (9.2 Kb)   pdf (105.3 Kb)   docx (11.8 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com