LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Première et la seconde guerre mondiale, guerres totales

Cours : La Première et la seconde guerre mondiale, guerres totales. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  16 Janvier 2018  •  Cours  •  5 040 Mots (21 Pages)  •  496 Vues

Page 1 sur 21

Chapitre 2 :

Guerres mondiales et espoirs de paix

Introduction : Deux guerres mondiales deux guerres totales

Voir DOCUMENT 1 !

En quoi la 1ère et la 2ème guerre mondiale sont-elles des guerres totales ?

Et en quoi l’expérience de ces guerres totales ont conduites a la prise de conscience qu’il fallait réguler à l’échelle de la planète la paix.

I. L’expérience combattante de la première guerre mondiale : Une violence nouvelle qui traumatise les sociétés.

A. Une guerre nouvelle d’un genre nouveau

• Mobilisation massive -> 73Millions de personnes entre 1914 et 1918 (Plus que jamais dans l’histoire). On distingue les :

  • Conscrits (service militaire)
  • Volontaires -> Abaisse limite d’âge à 17ans et repousser à 48ans. Certaines personnes mentaient sur leur âge pour aller à la guerre (Impact propagande).
  • Population des colonies (600 000 côté Français)

• Les pertes dépassent des seuils jamais atteints

  • 10 Millions de morts -> 1 combattant sur 7 -> « Les croix de bois)
  • 1,5 M en France = Environ 17% des mobilisés et 3,4% de la population Française
  • 20 millions de blessés
  • En France 15 000 mutilés de la Face « gueules cassés »
  • 1,5 Millions d’infirmes/mutilés
  • 5 millions de veuves / 9 Millions d’orphelins
  • Batailles très violentes
  • Bataille de la somme -> 400 000 Morts / 600 000  Blessés
  • Premier jour de la bataille 40 000 morts britannique
  • Bataille de Verdun -> les allemands voulaient « saigner à blanc » l’armée Française
  • ~6 obus par m2 de Février a Décembre
  • 275 000 Morts FR
  • 50% ont été blessés deux fois

• De plus pendant cette guerre on se rend compte que le droit de la guerre est bafoué

  • Droit de la guerre= règles depuis le 19ème siècle qui fixent la façon dont on fait la guerre or les états les ignore totalement
  • 2 conventions on définit ces droits -> Convention de Genève -> On doit traiter les blesser avec respect, les malades doivent être soignés -> Création croix rouge
  • Convention de la Haye  Interdit de s’en prendre aux civils, d’utiliser les armes chimiques ou de mal traiter les prisonniers de guerre
  • Or on tire sur les ambulances, on utilise des gaz et on envoie les prisonniers dans des camps de travail

• Grace à l’industrie et à la science on a des armes de plus en plus sophistiquées / performantes

  • Artillerie  Responsable de la plupart des morts -> Entre 75 et 80% des morts tués par bombardements
  • Artillerie lourde -> Canons
  • Artillerie légère -> Shrapnel -> Obus qui explose en l’air et il est rempli de billes de plomb // Éclats d’obus
  • Grenades  Existaient avant mais se perfectionne -> A la fin de l’année 1915 toutes les armées en ont.
  • Gaz asphyxiants et lances flammes  Utilisés dès 1915, les effets ne sont pas les plus violents mais traumatisants, seul 1% morts par gaz. Reste une arme qui n’a pas tué autant qu’elle aurait pu. Mais c’est destructeur mentalement, ça fait peur.
  • Gaz suffocants
  • Chlore en 1915 -> Tue mais on le sent
  • Phosgène -> Inodore et incolore -> On ne sait pas si l’ennemi l’utilise
  • Gaz Moutarde/ypérite (Utilisé 1ère fois à Ypres) -> Brules yeux, peau, voies respiratoires -> Masque à gaz inutile.
  • Véhicules
  • Aviation -> Zeppelins // Moteurs d’avions perfectionnés -> Usines comme Renault et Citroën en produisent -> Au début seulement reconnaissance puis participent
  • 1er chars en 1916 chez les britanniques, 1917 dans l’armée française -> Indispensable lors du retour à la guerre de mouvement

B. Une guerre qui traumatise physiquement et psychologiquement les combattants.

(Voir tp étude de doc)

• Les combattants font face à une violence des combats sans précédent, violence physique

  • Armes plus nombreuses, plus puissantes qui tuent en masse
  • On combat aussi à l’arme blanche (coups de pelles)
  • Nettoyeurs de tranchées -> Achever les blessés
  • Mort fait partie du quotidien -> 900 Français qui meurent chaque jour et 1000 Allemands/j -> 50% sont tués immédiatement, les autres agonisent de leur blessures (gangrène, septicémie).

• Combattants traumatisés psychologiquement

  • Obusite (Stress post-traumatique mais mot n’existe pas à l’époque) -> Désigne les troubles psychologiques qui découlent de la guerre. À l’époque la psychiatrie est mauvaise, on pensait qu’il fallait chez les femmes masser les ovaire et pareil chez les hommes (alors qu’il en a pas).
  • On vit dans le désarroi loin de famille, amis… On s’ennuie aussi.

• Vie quotidienne terrible, violence du quotidien

  • Conditions d’existence épouvantable dans les tranchés -> Souffre d’une alimentation très triste (soupe qui vient de l’arrière front donc froide, on mange avec les mains pleines de terre), on mange de la viande (Ils l’appelaient « le singe » c’est de la viande compactée).
  • On recevait des « paxons » -> Colis avec des choses (Ex : Chocolat, Confiture, saucisson) qui viennent des familles ou marennes de guerre.
  • Souffre de la présence des rats -> Concours de celui qui tue le plus de rat
  • Souffre des « totos » -> Poux
  • Souffre de froid -> Dizaine de degrés négatifs
  • Souffre du manque d’hygiène -> On ne se lave pas
  • Aucune intimité

• Des moyens de tenir

  • Courrier -> Façon de s’accrocher plus malgré la censure, les nouvelles que l’on reçoit c’est un encouragement
  • Loisirs : Jeux de cartes, musique, sculpture
  • Tabac et alcool -> Autorités font des distributions d’alcool avant les offensive (donne de l’entrain) et de tabac tout le temps.
  • Recourt à la fois, religion (beaucoup de crucifix réalisés)
  • Les permissions -> Tous les 4 mois a partir de 1915 -> Double tranchant car accordées en petit quantité (on peut les attendre et la voir annulée/reportée), Pétain réorganise ce système afin qu’il y ait un rotation plus régulière (les gens peuvent retourner plus fréquemment chez eux) mais après la permission il faut retourner au front (difficile mentalement.).
  • Quelque cas de refus d’obéissance mais peut nombreux à l’ouest (seulement en 1917 après une offensive ratée du chemin des dames, 40 000 soldats refusent de continuer les offensives qu’ils jugent inutiles -> En ont marre, inefficacité des offensives). En tout ~700 condamnation à mort sur 40 000 mutinés = pas bcp.
  • Pour certain il y a une sorte de plaisir à se battre

• Pourquoi faire la guerre ?

  • Pour certain historien, les combattants sont obligés de se battre, ils se plient à la contrainte militaire, car ils n’ont pas le choix/ par conformisme. Notion de tuer ou être tuer, ils se battent car la vie est en jeu.
  • D’autres considèrent que les combattants ont acceptés de combattre, que certains ont pris plaisir a la violence de combats-> George Mosse -> Idée de brutalisation, les hommes se seraient brutaliser pendant cette guerre. L’homme s’est « ensauvagé » la guerre a levée le tabou de tuer. Avec les armes créées ont tue l’autre sans le voir, ça devient facile de tuer. La diabolisation de l’ennemi fait que tuer l’Allemand devient légitime, logique.
  • Il y a le consentement ou l’obligation

C) Une implication plus grande des civils

• Les civils sont d’abord victimes de la guerre :

  • Souffrent de pénuries alimentaire -> Souffre de la faim
  • Souffrent de l’éloignement des proches / exposition à la mort de la famille
  • Souffrent des bombardements -> Certains villages disparaissent totalement
  • Atrocités commises par les armées en phase d’invasion
  • Belgique occupée -> Agressions contre les populations locales, surtout viols de femmes
  • En Serbie les Bulgare/Autrichien persécute les pop locales, réquisitionnent individus pour travailler dans tranchées
  • Déplacement de personnes -> Obligés de fuir les territoires
  • Génocide
  • 2,2 Millions d’Arméniens (début de la guerre) -> Chrétiens dans l’empire Ottoman -> Minorité chrétienne ->
  • Gouv de cet empire veut une homogénéité culturelle et ethnique
  • Profitent du contexte pour éliminer cette population -> Accusés d’être traitres après défaites contre Russies.
  • Éliminent élites arméniennes, soldats arméniens puis à l’ensemble de la population, tous sont concernés -> On leur fait faire des marches forcées en direction du désert sans nourriture // noyés
  • Plus de la moitié de la population a périe, jusqu’à 1,5 Millions.
  • (Sous Sarkozy -> Loi qui puni négationnisme de ce génocide)
  • Toutes les caractéristiques d’un génocide : Projet idéologique, ennemis désignés (peuple arménien ici) puis passage à l’acte, décidé par l’état, régime nationaliste « Jeunes turques ».

• Les civils participent à l’effort de guerre -> Constituent le « front de l’arrière »

Doc :


1. Femmes travaillent dans l’usine, produisent munitions -> Sur 1,7 Millions d’ouvriers 430000 femmes, chez Renault a la fin de la guerre le nombre de femme a fortement augmenté, les civils aident à financer la guerre. On apprend aussi au enfants a faire des calculs basés sur des situations de combat. Pour finir les familles situées a l’arrière soutiennent les soldats en leur envoyant des cadeaux pour rendre leur vie dans les tranchées plus facile. Certaines femmes sont aussi

...

Télécharger au format  txt (32.5 Kb)   pdf (203.8 Kb)   docx (33.2 Kb)  
Voir 20 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com