LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Composition Sur La Première Guerre Mondiale : L'expérience Combattante

Note de Recherches : Composition Sur La Première Guerre Mondiale : L'expérience Combattante. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  24 Juin 2013  •  938 Mots (4 Pages)  •  5 686 Vues

Page 1 sur 4

Intro

Tensions dans la première décennie du XXème jusqu’à l’assassinat de l’archiduc François Ferdinand à Sarajevo le 28 juin 14

L’All entraîne les Empires centraux (Emp. Ottoman, Emp. All et Emp. Austro-Hongrois) dans la guerre contre la Triple entente (FR, RU, It)

Le front se stabilise dès hiver 14 de la Suisse à la mer du Nord -> guerre de tranchée -> le conflit s’enlise pour 4 ans.

I) Une nouvelle expérience combattante

1 : Un conflit qui dépasse en violence tous les précédents

*hécatombe : aucun conflit n’avait tué en si peu de temps

ex : 900 Fr/j, 1300 All/j, 1450 Russes/j

ex : bataille de la somme (1916) : 20 000morts le 1er jour

ex : 10 millions de morts en tout

ex : Verdun : 300 000 morts, d’où la réconciliation là-bas

*jamais les soldats n’avaient été si vulnérables

ex : artillerie = 75% des morts

ex : obus tuent mutilent et défigurent (gueules cassées et 8 millions d’invalides)

ex : soldats se terrent dans les tranchées, dans les trous d’obus

*souffrance des combattants : gazés, mutilés, gueules cassées

2 : Une toute 1ère guerre totale qui modèle l’expérience combattante

*systèmes industriels performants : production massive et standardisée des armes sous le contrôle de l’Etat

-> puissance de feu plus perfectionnée et dévastatrice que dans les conflits précédents

-> possible grâce aux femmes (= « munitionnettes ») dans les usines

* batailles de matériel : nouveaux armements redoutables

ex : canons qui envoient des obus à plusieurs km

ex : fusils à répétition

ex : mitrailleuses à 600 projectiles minute

ex : gaz moutarde qui horrifient mais ne cause « que » 1% des morts

ex : lances flammes

ex : chars, tanks, avions : vraies nouveautés

3 : « culture de guerre » (Stéphane Audoin-Rouzeau et Annette Becker)

*souffrance morale des combattants

ex : troubles nerveux, insomnies, angoisses

ex : traumatise du contact prolongé avec la mort (cadavres pourrissant + pb de religion + achever les blessés)

ex : rupture liens affectifs avec proches à l’arrière

*brutalisation, ensauvagement

-> mort donnée anonymement et à distance (artillerie 75% des morts) mais aussi lors de « nettoyages de tranchées »

(moins de 15% des morts)

-> confrontés à une violence intense et dans un contexte de l’interdit de tuer : combattant ont parfois pris plaisir

à tuer (Ernst Jünger, Orages d’acier)

II) Survivre et tenir au front

1 : survivre

*objectif = survivre

-> pdt guerre : fruit du hasard/destin, obus tombent où ils tombent

-> après guerre : potentiellement : mort après les combats

ex : Le feu ou Journal d’une escouade de Barbusse

=> peur ? (alcool + dispositifs)

*dispositifs pr survivre

-> les soldats se terrent dans les tranchées, dans les trous d’obus

->

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (85.8 Kb)   docx (11.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com