LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire Sur La Faim Dans Les Pays Du Sud Qui Persiste Malgré Des Progrès Sensibles

Mémoire : Commentaire Sur La Faim Dans Les Pays Du Sud Qui Persiste Malgré Des Progrès Sensibles. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  18 Avril 2012  •  928 Mots (4 Pages)  •  1 027 Vues

Page 1 sur 4

Les pays pauvres principalement situés dans l’hémisphère sud, d’où l’appellation « pays du Sud », sont pour la majorité en plein développement. Les situations de famine ou de sous nutrition sont fréquentes dans ces zones. Malgré des mesures prises, et des solutions qui donnent quelques progrès, la faim persiste. Les populations des pays du Sud ne cessent d’augmenter et la production agricole doit suivre pour maintenir la sécurité alimentaire des habitants.

Un constat alarmant à était fait, la population augmente considérablement mais le nombre de personnes sous alimentées aussi. Sur 7 milliards d’habitant dans le monde, 1 milliard de la population ne mange pas à sa faim. Soit moins de 2200 calories par jour par personne. Dans les pays comme l’Inde, le Pakistan, l’Afrique Subsaharienne, la population à en moyenne moins de 1800 calories par jour par personne. Ce qui les place dans une situation de malnutrition. La malnutrition que l’on peut qualifier de fléau, entraine des famines importantes qui provoquent beaucoup de morts. La Chine peut être prise comme exemple : 20 millions de morts pendant le Grand Bond en Avant de 1960. Ces famines peuvent être expliquées par des conflits comme au Mozambique. Dans les pays du Tiers-Monde près de 20 millions de bébés naissent avec une insuffisance pondérale dû à une sous nutrition des populations. Paradoxalement de 1960 à 2010 la population à augmenter de +2,53%/an et la production agricole de + 3,61% /an. La production agricole progresse positivement plus vite que la population mondiale. Ce qui laisse place à une seule question : Pourquoi un milliard de personne souffrent de la faim ?

Au-delà de la quantité des denrées alimentaires, il est important de souligner que la qualité des aliments doit être suffisante pour assurer un régime alimentaire correct et saint. Le régime occidental est un modèle pour les pays ayant un régime alimentaire beaucoup plus basique et pas assez nutritif. Ceci implique une transition vers un régime qui consomme plus de viandes. La production agricole continue d’augmenter certes, mais ne suffit pas à l’homme étant donné l’évolution alimentaire. La demande de viande ne cesse de s’accroître et pour une calorie de viande, 7 calories végétales (céréales) sont nécessaires. Fatalement, l’ensemble des habitants ne peuvent donc pas adopter le régime alimentaire occidental. Pour maintenir la sécurité alimentaire des pays, les agriculteurs sont donc obliger de produire plus. Mais comment s’y prennent-ils ? La FAO (Agence spécialisée de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture), à mit au point plusieurs solutions :

- Diffusions des diverses espèces de plantes pour élargir la production et la diversifiée.

- Fronts pionniers : Augmenter les surfaces cultivées, comme au Brésil avec le soja ou la canne à sucre. Ceci est au détriment de la forêt et c’est une solution à court terme car les forêts sont limitées.

- La Révolution Verte dans le Tiers-Monde, qui consiste à augmenter les rendements des productions agricoles en se spécialisant dans des variétés naines par exemple comme le blé ou le riz, qui ont un cycle végétatif plus court ce qui permet une production plus rapide et plus conséquente sur plan quantitatif. Ce système n’est pas sans faille, car ces variétés demandent beaucoup

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (83 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com