LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

1814-1830.

Note de Recherches : 1814-1830.. Recherche parmi 229 000+ dissertations

Par   •  17 Octobre 2013  •  1 435 Mots (6 Pages)  •  521 Vues

Page 1 sur 6

1814/1830 : présentation de la restauration :

les forces politiques :

-pas de suffrage universel, ni de parti politique, il y a de grand groupe politique constitué des gens de la haute société (noblesse et haute bourgeoisie).

Les Ultra-royalistes : ils veulent le retour du roi, ils sont pour une monarchie assez forte, ils sont en très grande majorité constitué de nobles catholique, ils croient en la providence et la supériorité de la noblesse, ils ont la haine de la révolution, ils sont contre la constitution. Ils seront très forts de 1820 à 1827. Ex : Villèle

Les constitutionalistes : ils sont associés au pouvoir de 1816 à 1820, il accepte la révolution, et en accepte ces principe, ils sont pour une constitution et une séparation des pouvoirs entre le roi et les 2 assemblées. Ex : Guizot

Les libéraux : attachés à la liberté et au libéralisme politique et économique, se sont les adversaires de la monarchie durant la restauration, ils ne sont pas attachés à la religion catholique, ils désirent la séparation des pouvoirs, a la fin de la restauration ils se battront pour élargir le droit de vote. Ex : La Fayette

Les républicains, Bonapartistes : ils sont l’ennemie politique du régime, ils sont clandestins et ne sont pas représenté à l’assemblé. On les associe souvent à Robespierre et à ‘’la terreur ‘’.

Ex : Godefroy de Cavaignac.

la 1er restauration :

En printemps 1814 la France est envaillit par les armée ennemie coalisé, Napoléon s’exile alors sur l’île d’Elbe, c’est à se moment que Louis XVIII revient sur le devant de la scène, il était exilé, mais il revient, soutenu par les monarchies européenne, il devient roi de France et de Navarre et il promulgue une constitution le 4 juin, ‘’la Charte’’. Le retour à la monarchie est symbolique.

Les 100 jours et la seconde restauration :

30 mars/juillet 1815 :

-Napoléon profite en mars 1815 du climat politique français plutôt faible pour quitter l’île d’Elbe et revenir en France, il reprend le pouvoir après que louis XVIII ai rendu la couronne.

-il perd la bataille de Waterloo en juin, il est remercier et s’exile de nouveau, cette fois sur l’île de st hellène. Louis XVIII reprend le pouvoir, les 100 jours vont bcp contrarier les grandes manorchie européenne coalisé, en novembre 1815 c’est le traité de Paris, il va instaurer un climat politique brutale en France, c’est le traité de vengeance des monarchies catholique européenne contre la France. Il va y avoir une période qu’on appellera « la terreur blanche » sauvage et légale (70000 arrestations, ex : Maréchal Ney), élection de la « Chambre introuvable »(aout 1815) et épuration de l'administration et de l'armée.

-Une monarchie libérale ?

L'expérience d'une monarchie constitutionnelle (1816-1820) :

Dissolution de la « Chambre Introuvable » (septembre 1816)

Cabinet Decazes : « royaliser la nation et de nationaliser les royalistes »

Un exemple : Loi militaire Gouvion Saint-Cyr (1818) qui met en place une armée composé de volontaire tiré au sort et de conscrit.

Stabilisation d'un cadre politique inédit

Une monarchie constitutionnelle (Charte de 1814)

Une monarchie (frileusement) représentative (régime censitaire : 100 000 électeurs)

Une monarchie qui n'est pas parlementaire (irresponsabilité de l'exécutif) de jure

les 2 monarques au pouvoir :

Louis XVIII : la situation politique est, sous le règne de louis XVIII (1815,1824), plutôt modéré car la France est militairement occupé, le

...

Télécharger au format  txt (7.3 Kb)   pdf (87.9 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com