LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Histoire De France

Dissertations Gratuits : Histoire De France. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  9 Septembre 2014  •  860 Mots (4 Pages)  •  291 Vues

Page 1 sur 4

L'occupation humaine du territoire correspondant aujourd'hui à la France est fort ancienne. Aux groupes présents depuis le Paléolithique et le Néolithique sont venues s'ajouter, jusqu'au premier millénaire, des vagues de peuplement successives composées de Celtes, de peuples germains - Francs, Wisigoths, Alamans et Burgondes. Ce territoire a été très tôt relativement peuplé ce qui a constitué un facteur de dynamisme jusqu’à la fin du xviiie siècle. La population n’a par contre pas connu la forte croissance générale en Europe au xixe siècle. La stagnation démographique a nécessité une immigration d’abord de Belges et d'Italiens, puis d’Espagnols et de Polonais, plus tard de Portugais et de Maghrébins, aujourd’hui en provenance d’Afrique Noire. La France conserve actuellement un taux de fécondité stable de 1,8 enfant par femme alors qu’il est en forte baisse chez ses voisins.

Le nom de la France est issu d'un peuple germanique, les Francs. Clovis, roi des Francs saliens, par son baptême à Reims, scelle l’alliance de la royauté franque avec l’église catholique qui se prolongera en France jusqu’à la séparation de l’église et de l’état en 1905. Il unit les tribus franques Salienne et Ripuaire et conquiert un ensemble de territoires en Gaule et en Germanie qui sont agrandis par ses descendants Mérovingiens puis la nouvelle Dynastie des Carolingiens fondée en 751. Charlemagne en particulier conquiert le nord de l'Allemagne (saxe), l'Autriche et L'Italie. L'empire carolingien est finalement partagé en 843 entre ses petits fils par le traité de Verdun qui sépare la Francie occidentale de la Francie orientale, qui deviendra le royaume de Germanie. Le nom de France n'est employé de façon officielle qu'à partir de 1190 environ, quand la chancellerie du roi Philippe Auguste commence à employer le terme de rex Franciæ (roi de France)[1] à la place de rex Francorum (roi des Francs) pour désigner le souverain. Le mot était déjà couramment employé pour désigner un territoire plus ou moins bien défini, comme on le voit à la lecture de la Chanson de Roland, écrite un siècle plus tôt. Dès juin 1205, le territoire est désigné dans les chartes sous le nom de regnum Franciæ, c’est-à-dire royaume de France en latin [2],[3]. Philippe Auguste et ses successeurs donnent une nouvelle impulsion à l'unification territoriale du royaume de France et repoussent les frontières orientales du Rhône sur les Alpes et de la Saône sur le Rhin.

Les Romains avaient été les premiers à unifier l’administration de la Gaule en langue latine qui est devenue celle de l'Église. Le concile de Tours réuni en 813 à l'initiative de Charlemagne impose désormais de prononcer les homélies dans les langues vulgaires au lieu du latin. Paris, appelée à devenir la capitale par l’avènement en 987 de la dynastie capétienne, devient un centre universitaire renommé. La culture française connait un élan nouveau au contact de la renaissance italienne lors des Guerres d’Italie. Elle s'enrichit des débats sur la réforme religieuse et n’est pas par la suite étouffée comme en Italie par une contre-réforme trop rigoureuse. Elle éclot pleinement à compter du xviie siècle , développant un classicisme imprégné de cartésianisme. C’est à cette époque que le Français prend

...

Télécharger au format  txt (5.7 Kb)   pdf (78.1 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com