LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le statut de la femme en Occident de la Préhistoire au Moyen-Âge

Étude de cas : Le statut de la femme en Occident de la Préhistoire au Moyen-Âge. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  11 Novembre 2019  •  Étude de cas  •  581 Mots (3 Pages)  •  70 Vues

Page 1 sur 3

Au cours de l’histoire nous verrons que le statut de la femme en Occident diffère selon les époques . Nous étudierons 3 époques  : Préhistoire, Antiquité, Moyen âge.

Durant la préhistoire les femmes ont joué un rôle primordial dans l’évolution de notre espèce en mettant au monde des petits . Non seulement elles donnaient la vie mais elles chassaient et faisaient la cueillette.

 Plusieurs représentations du corps féminin sous forme de dessin ou de petites statuettes préhistoriques sont une preuve de leur capacités de réflexion, de penser et de la déduction .

Darwin a avancé la théorie d’une sélection sexuelle . Les femmes avaient sans doute une préférence pour les hommes robustes avec une forte pilosité. Les choix sexuelles de ces femmes ont sûrement dû avoir un impact sur l’évolution de notre espèce. Les femmes avaient également la capacité de créer des liens sociaux et un environnement protecteur pour leurs petits .

[pic 1]

Durant  l’Antiquité ,la femme avait un rôle primordial dans les religions. De nombreuses divinités comme Isis , une déesse mésopotamienne étaient vénérées . La fonction  principale des divinités féminines était de mettre en avant le pouvoir des divinités masculines. Les déesses était généralement représentées autant que mère , reproductrice féconde. L’homme dieu lui avait la connaissance, détenait le pouvoir et dominait la femme. Ces religions sont le reflet même de la société sexiste de l’époque . Malgré que les femmes étaient limitées dans leur pouvoir elles avaient tout de même une place importante dans le polythéisme .Voici une image de la déesse Isis : de [pic 2]

 Durant le moyen âge , la société médiévale était hiérarchisée . Le statut de la femme diffère en fonction de sa classe sociale. L’Eglise catholique contrôlait la société , elle avait le pouvoir de déterminer le bien et le mal . La femme était assimilée au mal. L’Eglise amenait au hommes de porter un regard méfiant envers les femmes  qui n’étaient autre qu’un objet de désir et donc de péché. Rappelons nous que dès le début de la bible la femme va incarner la trahison ,  car c’est Ève, une femme, qui va succomber au mal , elle incarne le péché originel. La femme avait évidemment aucun pouvoir politique et n’était d’ailleurs pas maître d’elle-même car leur sexualité était contrôlée par des hommes. Le seul moyen pour elles d’avoir une relation sexuelle devait être dans le cadre du mariage car sinon elles devaient rester vierge.Dans le mariage même il était conseillé de rester chaste mais à la fois obéissance à son mari , on voit là quelles avaient un rôle impossible à tenir dans le mariage.Les ecclésiastiques avaient un discours choquant et dénigrant  sur celles-ci. On peut en conclure que le rôle de la femme dans le monothéisme est misogyne , la fonction principale d’une femme était donc d’être une mère et épouse soumise à son mari .

Dans les classes aristocratiques, le mariage était avant tout un moyen d’unir deux familles dans le but d’un agrandissement de territoire, assurer la paix entre deux clans … La femme se mariait donc pour des questions politiques sans avoir le choix on pourrait dire qu’elles étaient utilisés comme valeur marchande privée de liberté.

Les femmes de ville  étaient commerçantes et pratiquées parfois  un métier mais toujours dans l’ombre.  

Dans la zone rurale , les femmes travaillent autant que les hommes mais ont des tâches biens distincts, elles sont agricultrices, s’occupent des tâches ménagères ..etc

...

Télécharger au format  txt (3.6 Kb)   pdf (74.8 Kb)   docx (511.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com