LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Histoire de l’idée d’Europe

Fiche de lecture : Histoire de l’idée d’Europe. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  14 Décembre 2019  •  Fiche de lecture  •  3 613 Mots (15 Pages)  •  42 Vues

Page 1 sur 15

Federico Chabod

Histoire de l’idée d’Europe

Federico Chabod (Aoste 1901-Rome 1960) est une des figures majeures de l’historiographie européenne du XXe siècle. Historien de l’Italie et de l’Europe moderne , professeur aux universités de Pérouse (1935) , de Milan (1938) , et de Rome (1946).Il dirigeait la Rivista Storica Italiana et présidait le comité international des sciences historiques. Historien politiquement engagé-militant antifasciste . En 1943 Federico Chabod quitte Milan pour rejoindre la résistance en Valsavarenche, dans sa région natale de Val d’Aoste. Il y jouera un rôle décisif dans le maintien du territoire valdôtain dans l’Italie libérée et dans son accession au statut d’autonomie et en présidera le premier conseil régional en 1945-1946.

L’histoire de l’idée d’Europe est un ouvrage réalisé à partir les cours et les conférences de Federico Chabod donnés à l’université de Milan en 1943-1944 et à Rome en 1947-1948 et en 1958-1959. La première édition du livre avait eu lieu en 1961 à titre posthume après la mort de l’auteur . le livre de Chabod sur la conscience européenne et sur la formation du concept d’Europe s’inscrit dans la grande tradition de l’histoire des idées .

Tandis que l’auteur finit son analyse historique de l’évolution de l’idée d’Europe en XIXe siècle , il est important de souligner le contexte dramatique de la guerre , puisque certaines thèmes majeurs abordaient par l’auteur auront la suite logique et seront au coeur du problème politico-culturel au XXe siècle ( exemple : rapport Europe et la nation) .

En ce qui concerne le projet du livre , Federico Chabod essaie de répondre à la question suivante : «  comment et quand nos ancêtres ont pris conscience d’être européens ? » , c’est à dire comment et quand se forme le concept d’Europe ? qu’est ce que c’est la civilisation européenne ? comment et quand se construit l’Europe en tant qu’entité civile et morale ? Qu’est ce que c’est l’Europe en tant qu’individualité historique et morale qui se distingue des autres entités du globe ?

Donc , comme on voit L’auteur s’intéresse à l’Europe qui se distingue, pas avec les aspects physiques et géographiques mais avec les facteurs moraux , politiques , religieux ou artistiques .

La réponse est assez complexe sur ces questions et il faut absolument voir le dynamique du développement de cette conscience qui évolue , se transforme et modifie au cours du temps .

Federico Chabod essaie de démontrer les étapes majeurs de l’histoire européenne qui ont joué le rôle important et qui ont contribué à leur tour à la formation d’une conscience européenne , une conscience qui unit les différents entités sous les mêmes principes et valeurs européens ( principe l’unité-diversité apparue au XIXe siècle) .

Pour Federico Chabod l’idée d’Europe apparait véritablement au XVIe siècle (Machiavel et Montaigne), mais les thèmes abordés au XVIe siècle n’ont pas encore une forme accomplie et définie . L’idée d’Europe en tant qu’entité civile et morale est un produit typique du XVIIIe siècle et porte très grande empreinte des Lumières et enfin la construction presque définitive se fait en XIXe siècle par l’apparition l’idée de nation qui sera après redéfinie .

L’ouvrage contient six chapitres et l’auteur parle sur différents périodes historiques de l’antiquité jusqu’au XIXe siècle (Bien sur en faisant l’accent majeur sur les périodes mentionnés précédemment qui ont joué le rôle décisif dans la formation de la conscience européenne et dans la formation de l’idée de la civilisation européenne fondé entre autre sur les facteurs culturels et moraux ) .

Pour que l’analyse soit plus claire et évidente , je vais résumer et essayer de donner les idées majeures de chaque chapitre .

Premier chapitre concerne les républiques antiques , christianisme médiévale , humanisme et Renaissance . Tout d’abord il faut souligner le fait que dès l’époque antique l’Europe se construit par opposition . On verra plus loin que cette confrontation avec non-Europe est toujours présents dans les autres époques . L’époque antique confronte l’Europe (liberté) à l’Asie (tyrannie ) .

Chrétienté médiévale oppose monde civilisé au monde barbare c’est à dire les croyants aux non croyants . L’Europe à cet époque n’a pas encore de physionomie morale . Toute la pensée politique médiévale s’appuie sur l’idée de « chrétienté ». Donc , la religion a le rôle primordiale dans le sentiment de l’unité culturelle européenne .

Federico Chabod donne une importance fondamentale à l’humanisme européen qui constitue un grand moment pour l’histoire du concept d’Europe . L’origine de l’Europe morale et civile ce sont des lettrés , des savants , des hommes unit sous le culte de l’intelligence . Il faut noter également que l’européen est chrétien en ce moment et la culture est étroitement lié à la religion .

Le chapitre suivant montre Machiavel qui a fait le premier caractérisation de l’Europe en tant une communauté spécifique par les traits «  terrestres », « laïques » et non religieux . L’Asie et l’occident là sont deux différents types d’organisation politique .

Le troisième chapitre concerne les changements majeurs de la pensée européenne et de mentalité européenne . Tout d’abord l’auteur parle sur l’importance des découvertes géographiques qui ont influencés la vision européenne et la formation de l’esprit moderne . La découverte du Nouveau Monde a largement déterminé la révolution complète de la manière de penser (Révolution copernicienne) . L’auteur mentionne trois types de mentalité : la mentalité de la Renaissance , la mentalité chrétienne et la mentalité moderne . Il démontre le caractère identique de la mentalité de la Renaissance et de la mentalité chrétienne . Tous les deux sont attachées à l’idée du moment-modèle du passé . Pour les hommes de la Renaissance il y avait une période dans le passé où l’homme a atteint la perfection ( dans les arts , les lettres , la pensée philosophique , politique etc.) . Pour les chrétientés est concentré dans la révélation (descente du fils de dieu sur terre ) . On voit que dans les deux cas il y a la nécessité du retour aux origines . En revanche , la mentalité moderne parte du concept du progrès et de développement .

L’opposition dont l’auteur

...

Télécharger au format  txt (22 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com