LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Chine : Une grande puissance au cours de la mondialisation

Étude de cas : La Chine : Une grande puissance au cours de la mondialisation. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  12 Décembre 2013  •  Étude de cas  •  948 Mots (4 Pages)  •  292 Vues

Page 1 sur 4

La Chine : Une grande puissance au cours de la mondialisation.

I. La seconde puissance économique du monde.

1) Une très forte croissance économique.

La Chine a eu une forte croissance économique parce qu'elle possède de nombreux atouts :

- très vaste territoire avec des milieux naturels très variés

- elle possède des grands fleuves qui font plus de 5000 km de long.

- ressources naturels et énergétiques : charbon, gaz, pétrole (quantité insuffisante de pétrole avec importation).

- très nombreuses terres cultivables

- main d'œuvre abondante et bon marché

- marché de consommation qui augmente

- population de plus en plus importante (en 2010, 1,3 milliards de chinois)

La croissance économique est le résultat d'une stratégie. L'accent est mis sur l'industrie (en 2007, 43 % du PIB). Industrie exportatrice avec des produits textiles, équipements électriques et électronique. La Chine est qualifiée d'atelier du monde. La Chine s'inscrit dans la mondialisation : investissements directs étrangers.

La Chine favorise l'implantation des FTN. La Chine investi beaucoup dans l'éducation, notamment scientifique et aussi beaucoup de progrès technologiques.

Les problèmes environnementaux qui se posent car la Chine utilise beaucoup de charbon et les atmosphères sont pollués ainsi que les fleuves et les eaux suite à des rejets de produits chimiques. La Chine est le premier émetteur mondial d'oxyde de carbone. La Chine va refuser les traités sur l'environnement (traité de Kyoto en 1997) pour rester indépendante.

Dans la course à la modernité, le patrimoine culturel chinois comme les anciens quartiers est mis à mal et des paysans vont être chassés de leurs terres pour construire des barrages et des grands projets immobiliers.

2) Des contrastes spatiaux et sociaux très accentués (p.214 A et B-Carte p.239).

Urbanisation importante et migrations internes. Aujourd'hui, la moitié du pays vit dans les villes alors qu'en 1980, 90% de la population était rurale. En Chine, 3 villes ont plus de 10 millions d'Habitants. Ces grandes métropoles sont surtout côtières et rayonnent sur un grand territoire. Villes êxtrèmement riches et campagnes pauvres. La pauvreté des campagnes engendre une forte éxode rurale. Il faut une autorisation de résidence pour habiter en ville. Ceux qui n'ont pas cette autorisation n'ont aucun droit. Ils travaillent dans des petits métiers urbains et sont loger dans des dortoires ou dans des usines désaféctées.

- Les contrastes spatiaux :

Entre Chine intérieure et Chine littorale => littoralisation des activités. La Chine littorale sert d'interface avec le monde éxtérieur. Elle va rassembler la population la plus dense, la plus urbanisée. C'est la partie la plus riche et moderne de la Chine.

Actuellement, contrastes Nord/Sud. Le Nord est actuellement en crise alors que le Sud est plus en fase avec l'économie mondiale.

- contrastes sociaux :

Croissance économique qui va permettre une hausse du niveau de vie. Cependant,

...

Télécharger au format  txt (6 Kb)   pdf (85.2 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com