LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Extrait du rapport d'août Buena des rapports, faite au ministre de la marine en 1851 au sujet de l'état du Dahomey

Fiche de lecture : Extrait du rapport d'août Buena des rapports, faite au ministre de la marine en 1851 au sujet de l'état du Dahomey. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  16 Février 2015  •  Fiche de lecture  •  805 Mots (4 Pages)  •  283 Vues

Page 1 sur 4

Le document que nous allons traiter est un extrait du rapport d’Auguste Bouët d’après les Rapports, fait au Ministre de la Marine en 1851 concernant l’état du Dahomey. L’auteur est un membre de la Marine française, envoyé par l’état, chargé de vérifier qu’aucune traite d’esclave entre la France et ce pays n’existe ainsi que de consolider les relations entre les deux pays. Il est un membre respecté de la marine, ayant déjà effectué des missions notamment au Sénégal. Des rumeurs dans l’opinion publique française font état qu’une entreprise française continuerait à faire de la traite d’esclave. De plus, la France est accusé par Christophe Colomb de ne pas payer ou que très peu sa main d’œuvre.

Lorsque l’auteur arrive dans le royaume, il est extrêmement bien reçu, le roi sortant d’un échec militaire avait besoin d’alliés puissants. La France était dans un conflit économique avec le Royaume Unis et cherchait également des partenaires économiques afin d’exploiter et commercialiser l’arachide. Dans quel but l’état français a-t-il envoyé une mission au Dahomey ?

Afin de pouvoir traiter correctement ce texte il sera diviser en deux parties. Dans un premier temps il sera traité du Roi Guézo et dans un second temps des motifs de la mission du gouvernement français.

I/ Un Roi perçu comme un demi-dieu

A) Un roi respecté par tous

L’auteur des les premières lignes nous vend les mérites du Roi Guézo. A la ligne 2 il écrit : « La figure la plus ouverte et la plus intelligente ». Il nous décrit ce souverain comme un « demi dieu pour tout son peuple » (l.3-4). Auguste Boüet nous dit également que malgré son âge plutôt avancé, le Roi un « fort humain » (l1), on peut donc penser qu’il était tout aussi respecté physiquement que par son intelligence.

L’auteur nous indique également que le souverain du Dahomey est sur le trône « depuis 1817 » (l.5). En effet le Roi Guézo est depuis 34 ans au pouvoir après un coup d’état contre son propre frère.

B) Un demi-dieu pour son peuple selon Bouët

Ligne 4, l’auteur nous dit que Gézo est considéré comme un « demi dieu pour tout son peuple ». Il n’argumente que très peu cette affirmation mais dans son développement plusieurs choses peuvent nous expliquer l’utilisation de ce terme. En effet, Boüet nous informe assez rapidement, à la ligne 6 que le souverain n’a connu que « deux échecs » militaire. L’un était en 1825 et l’autre un an avant l’arrivé de Boüet, soit en 1850. Cette quasi suprématie militaire face aux batailles militaires peut justifier cette vision de demi-dieu que lui accorde son peuple.

Le missionnaire français est également impressionné par le système de taxe mis en place à l’entrée des villes. Il réaffirme encore une fois son « autorité aussi complète et aussi respectable » (l.8) Enfin, on peut expliquer ce surnom de demi-dieu par les infrastructures mis en place pour le Roi et notamment une « route superbe de vingt mètres de large conduit de Cana […] à Abomey. » (l.13-14) dans la capitale.

II/ Une mission avec un double but

A) La traite des esclaves

Depuis 1848, la traite d’esclave est

...

Télécharger au format  txt (4.9 Kb)   pdf (71.9 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com