LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

1945 Bilan De La Guerre Et Mise En Place D'un Nouvel Ordre International.

Mémoires Gratuits : 1945 Bilan De La Guerre Et Mise En Place D'un Nouvel Ordre International.. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  20 Octobre 2012  •  1 542 Mots (7 Pages)  •  1 442 Vues

Page 1 sur 7

Matière : Histoire

Sujet : 1945, bilan de la guerre et mise en place d'un nouvel ordre international

Après une période de calme relatif, et à cause de la non-intervention des grandes

puissances lors de la mise en place du nazisme par Hitler, la Seconde Guerre mondiale

éclate en 1939. Alors que la Première Guerre Mondiale avait choqué les populations et qu'il

avait été décidé que ce serait la "der des ders", la Deuxième Guerre va être la plus

meurtrière de toute l'Histoire et atteindre un niveau d'atrocités jusque là inégalé. Des milliers

de personnes suivent Hitler dans sa doctrine nazie, et la persécution des minorités, en

particulier des Juifs, est sans limite. Lorsqu'en 1944, les Alliés prennent le dessus sur les

armées opposées puis libèrent les camps de concentration en 1945, ils découvrent l'horreur

dans son intégralité. L'année 1945 marque alors la fin de la guerre, l'heure du bilan, mais

aussi la mise en place d'un autre monde.

Quel est le bilan de la Seconde Guerre mondiale et en quoi cette guerre marque-t-elle

le début d'un nouvel ordre international ?

La Seconde Guerre mondiale ayant été un désastre sans précédent, son bilan est

catastrophique, tant au niveau démographique et économique que moral. Elle a eu une grande

influence sur les grandes puissances et a entraîné un bouleversement de l'ordre mondial.

Durant les cinq ans qu'ont duré la guerre, de nombreux pays ont connu une

véritable hécatombe démographique. Le nombre total de morts s'élève à cinquante millions,

mais ce bilan est caractérisé par l'inégalité des pertes. Au regard de la population, le pays le

plus touché est la Pologne avec la disparition de 18% de sa population ; l'URSS a elle aussi

été durement atteinte avec la perte de 14% de sa population. Dans le camp des vaincus, c'est

l'Allemagne qui est l'État le plus marqué (8% de sa population). Par opposition à ces pays,

les États-Unis sont très peu touchés (0,3% de sa population) car il n'y a pas eu de combats

sur leur territoire et ils ne sont entrés en guerre qu'en décembre 1941. Il en est de même

pour la France qui a elle aussi connu peu de combats grâce à la signature de l'armistice par

le maréchal Pétain le 22 juin 1940. Au niveau continental, l'Europe est la plus touchée,

suivie par l'Asie ; l'Amérique n'est quant à elle pratiquement pas touchée et seuls quelques

combats ont eu lieu en Afrique jusqu'en 1943.

L'énormité des pertes civiles s'explique par les nombreux moyens mis en place par le

nazisme, tels que les camps de concentration, les camps d'extermination, les ghettos ou les

exécutions, mais aussi par les bombardements. Les plus marquants furent ceux qui

touchèrent le Japon, où le bombardement d'Hiroshima, le 6 août 1945, fit soixante milles

morts et celui de Nagasaki, trois jours plus tard, fit quarante milles morts. Mais les

conséquences indirectes de la guerre ont également provoqué de nombreux morts. En effet,

les populations souffrent des pénuries et du retour des épidémies, avec notamment la

tuberculose qui tue les enfants et les personnes âgées. Enfin, on assiste à une chute du taux

de natalité, due au fait que les hommes sont au front mais aussi à des raisons psychologiques

tel que la « peur du lendemain ». A cette catastrophe démographique s'ajoutent d'énormes

problèmes économiques qui frappent le monde entier.

La plupart des économies doivent être reconstruites. Ceci est, en grande partie,

dû à la destruction matérielle des villes et des usines, excepté en Allemagne où Hitler avait

fait construire des usines sous terre, des réseaux de communication (lignes téléphoniques,

gares, chemins de fer, routes ...) et de l'agriculture. Les hôpitaux et les écoles ont également

été bombardés pour terroriser les populations afin qu'elles fassent pression sur le

gouvernement. Par exemple, en Pologne, les trois quarts du potentiel sont détruits et en

Europe, la production industrielle a diminué de moitié.

De nombreux pays connaissent une baisse significative de leur produit intérieur brut,

notamment la France qui a dû payer pendant plusieurs années l'impôt d'occupation. La dette

publique est multipliée par dix en Allemagne et par quatre en France. Certains pays ont

cependant réussi à tirer profit de cette guerre et les États-Unis se sont considérablement

enrichis grâce à la production et à la vente d'armes dès le début de la guerre. Enfin, les

pénuries dues à la destruction des terres et des usines, sont nombreuses et provoquent une

inflation très importante (augmentation de 40% en France en 1945). Ce désastre

économique, ajouté à l'importance des pertes, influe considérablement sur le moral des

populations.

...

Télécharger au format  txt (10.5 Kb)   pdf (109.2 Kb)   docx (13.4 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com