LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Mur De Berlin

Compte Rendu : Mur De Berlin. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  10 Mai 2014  •  370 Mots (2 Pages)  •  523 Vues

Page 1 sur 2

Le mur de Berlin a été construit dans la nuit du 12 au 13 août 1961. Les autorités de la République démocratique allemande (RDA) ont construit le mur de Berlin afin d’enrayer la fuite de la population est-allemande vers l’ouest. Entre 1945 et 1961, 3 millions d’Allemands de l’Est étaient partis vivre en République fédérale d’Allemagne (RFA). Ce discours est prononcé en pleine guerre froide, alors que les relations internationales sont dominées par les deux Grands, les États-Unis et l’Union soviétique. Dans ce monde bipolaire, chaque bloc tente de discréditer le système qu’il affronte. Ainsi, la démocratie libérale des États-Unis, le « monde libre », dénonce ici la suppression des libertés imposée par le système communiste. La guerre froide est un conflit idéologique qui démarre en 1947, où les deux Grands règlent leurs différends sans recourir au face-à-face armé direct.

Berlin, occupé par les Alliés dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, est la source d’un désaccord qui éclate en 1948. Staline met en place un blocus autour de Berlin-Ouest pour forcer le départ des Occidentaux. En effet, la ville se situe en secteur soviétique. Truman, le président des États-Unis, ravitaille Berlin-Ouest grâce à un pont aérien, il évite ainsi tout affrontement direct. Le blocus est levé en 1949.

Cette crise aboutit à la création de deux nouveaux États en octobre 1949 : la RDA, avec pour capitale Berlin, et la RFA, à laquelle la partie ouest de la ville demeure toutefois rattachée. La division de Berlin et de l’Allemagne symbolise bien la bipolarisation de l’Europe et du monde qui caractérise alors la guerre froide.

Le discours du président Johan Fitzgerald Kennedy a été prononcé en pleine guerre froide voilà la partie la plus importante de son discours : «Notre liberté éprouve certes beaucoup de difficultés et notre démocratie n’est pas parfaite. Cependant, nous n’avons jamais eu besoin, nous, d’ériger un mur pour empêcher notre peuple de s’enfuir. […] Le Mur fournit la démonstration éclatante de la faillite du système communiste. […] Tous les hommes libres où qu’ils vivent sont citoyens de cette ville de Berlin-Ouest et pour cette raison, en ma qualité d’homme libre, je dis : «Ich bin ein Berliner.» (qui veut dire « Je suis un Berlinois.) »

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (54.4 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com