LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude du personnage Maître Derville dans le roman Le colonel Chabert d'Honoré de Balzac

Cours : Étude du personnage Maître Derville dans le roman Le colonel Chabert d'Honoré de Balzac. Recherche parmi 250 000+ dissertations

Par   •  21 Janvier 2014  •  Cours  •  317 Mots (2 Pages)  •  969 Vues

Page 1 sur 2

D’après la lecture de ces deux textes, quelle est la place de Derville

dans le roman ? (3 points)C'est pour cela qu'il veut que la comtesse reconnaisse son mari et qu'il y est raient pour les rendre fous ou imbéciles, afin de vivre en paix avec un

amant. J’ai vu des femmes donnant à l’enfant d’un premier lit5 des goûts

qui devaient amener sa mort, afin d’enrichir l’enfant de l’amour. Je ne

puis vous dire tout ce que j’ai vu, car j’ai vu des crimes contre lesquels

la justice est impuissante. Enfin, toutes les horreurs que les romanciers

croient inventer sont toujours au-dessous de la vérité. Vous allez

connaître ces jolies choses-là, vous; moi, je vais vivre à la campagne

avec ma femme, Paris me fait horreur.

Questions (6 points)

 D’après la lecture de ces deux textes, quelle est la place de Derville

dans le roman ? (3 points)

 Quelle vision de la société proposent ces deux textes ? (3 points)

OU J'EN SUIS:

Questions :

1) Derville et un avoué soit un avocat. Il est l'avoué du colonel Chabert et aussi celui de la comtesse ( ex-femme du colonel )...

C'est pour cela qu'il veut que la comtesse reconnaisse son mari et qu'il y est un arrangement à l'amiable.

2) Dans le premier texte on peut voir la noblesse écrasant la pauvreté « une jolie femme ne voudra jamais reconnaître son marie, ni même son amant dans un homme en vieux carrick ».

Dans le deuxième texte on peut penser à la société impuiun arrangement à l'amiable.

2) Dans le premier texte on peut voir la noblesse écrasant la pauvreté « une jolie femme ne voudra jamais reconnaître son marie, ni même son amant dans un homme en vieux carrick ».

Dans le deuxième texte on peut penser à la société impuissante, car il ne peut rien faire pour que les personnes ne recommence pas les erreurs qu'ils ont commis, et il ne peut rien faire non plus pour ceux qui les ont faites.

...

Télécharger au format  txt (1.9 Kb)   pdf (45.7 Kb)   docx (8.3 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com