LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Villes et développement durable

Analyse sectorielle : Villes et développement durable. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  1 Mai 2015  •  Analyse sectorielle  •  1 388 Mots (6 Pages)  •  345 Vues

Page 1 sur 6

Villes et développement durable

L'urbanisation s'accélère depuis le XIXe siècle : plus d'un humain sur deux vit aujourd'hui en ville. Cette croissance urbaine a modifié l'organisation des espaces urbains et a introduit de nouveaux besoins en termes de transports et de mobilité. Par ailleurs, la concentration des populations dans les villes est à l'origine de nouveaux défis des points de vue du respect de l'environnement, de la qualité de vie des citadins et des inégalités sociales. Des projets de villes durables cherchent à y répondre.

ILa progression de l'urbanisation dans le monde

AUne situation urbaine contrastée dans le monde

1Les contrastes de l'urbanisation à travers le monde

Depuis XIXe siècle, la croissance urbaine s'accélère. Elle a d'abord débuté dans les pays du Nord, parallèlement à leur industrialisation. Elle s'observe de manière spectaculaire aujourd'hui dans les PED.

Les taux d'urbanisation (part de la population vivant en ville) sont donc très différents selon les continents, mais les dynamiques actuelles tendent à réduire ces écarts :

En Afrique et en Asie, seulement 35% de la population vit en milieu urbain. Ces continents connaissent une croissance urbaine très rapide.

L'Europe a un taux d'urbanisation de 75%. Toutefois, sa croissance urbaine est dorénavant très lente.

En Amérique du Nord et en Amérique Latine, 75% de la population vit également en ville, mais ce chiffre continue d'augmenter plus rapidement qu'en Europe.

2L'émergence de villes mondiales et de métropoles géantes

Ce processus d'urbanisation a fait émerger des villes mondiales. New York, Tokyo, Londres et Paris se distinguent en effet en tant que métropoles qui concentrent des populations nombreuses, de nombreux pouvoirs de commandement et qui exercent une attractivité importante sur le reste du monde.

Ces villes mondiales procèdent à des échanges nombreux et permanents entre elles : elles constituent ainsi un réseau appelé l'archipel métropolitain mondial.

Toutefois, les plus grandes villes du monde, les mégapoles (villes de plus de 10 millions d'habitants) se situent dorénavant dans les PED.

Ce sont les mégapoles qui profitent le plus de la croissance urbaine :

En 1950, il y avait deux mégapoles (Tokyo et New York).

Elles sont environ 30 en 2014.

15 aires urbaines concentrent plus de 15 millions d'habitants (Tokyo, Mexico, New York, Mumbaï, Shanghai, Sao Paulo, etc.)

L'Asie est le continent qui compte le plus de mégapoles.

Les 10 premières mégapoles au monde :

Classement Agglomération Population (en millions d'habitants) Pays

1 Tokyo 38 Japon

2 Delhi 25 Inde

3 Shanghai 23 Chine

4 Mexico 21 Mexique

5 Sao Paulo 21 Brésil

6 Bombay 21 Inde

7 Osaka-Kobe 20 Japon

8 Pékin 20 Chine

9 New York 19 Etats-Unis

10 Le Caire 18 Egypte

Cependant, ces villes géantes du Sud renforcent les inégalitéss sociales et provoquent des problématiques environnementales et sanitaires importantes.

L'élargissement des métropoles crée des conurbations puissantes, voire des régions entières de concentration d'hommes et d'activités, appelées mégalopoles.

La mégalopole américaine se situe au Nord-Est des Etats-Unis.

La mégalopole japonaise regroupe de nombreuses à l'Ouest de Tokyo.

La mégalopole européenne s'étend de Londres à Milan ; elle est aussi appelée dorsale européenne.

BLes nouvelles organisations de l'espace urbain

1L'étalement urbain

Le processus d'urbanisation s'est accompagné d'un phénomène de périurbanisation : les villes se sont élargies et agrandies géographiquement. A mesure qu'elle s'étend, la ville se décompose en espaces différents.

Un centre historique regroupe un patrimoine culturel, des populations aisées et parfois un quartier d'affaires.

Les banlieues résidentielles regroupent de nombreux logements.

Les espaces périphériques accueillent des activités nécessitant des espaces importants (centres commerciaux, espaces de loisirs, aéroports).

Des noyaux urbains absorbés par la métropole constituent des pôles secondaires et créent un modèle polycentrique.

La périurbanisation est un phénomène d'étalement de la ville sur les espaces ruraux environnants.

-

Etalement urbain dans le Colorado (Etats-Unis)

David Shankbone

2La ségrégation socio spatiale

Les dynamiques de croissance urbaine et d'élargissement des villes créent également des phénomènes de ségrégation socio spatiale.

Ségrégation socio spatiale

La ségrégation socio spatiale est un phénomène de concentration de populations dans des quartiers distincts en fonction de leur catégorie sociale ou de leurs caractéristiques ethniques ou culturelles.

Cette ségrégation socio spatiale se manifeste en différentes formes selon les continents :

En Europe, les populations aisées habitent dans le centre historique

...

Télécharger au format  txt (10.4 Kb)   pdf (117.1 Kb)   docx (12.8 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com