LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

LA CHINE ET LE MONDE DEPUIS 1949

Compte rendu : LA CHINE ET LE MONDE DEPUIS 1949. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  6 Avril 2020  •  Compte rendu  •  562 Mots (3 Pages)  •  17 Vues

Page 1 sur 3

LA CHINE ET LE MONDE DEPUIS 1949

II. À la recherche d’une voie nationale vers le communisme : la Chine maoïste (années 1960-1978)

[…]

B. Le rapprochement entre la Chine communiste et l’Occident

La Chine communiste intègre progressivement les institutions de la gouvernance mondiale et se rapproche de l’Occident, en particulier des États-Unis.

Octobre 1971 : une résolution (nom donné aux décisions onusiennes) de l’Assemblée générale de l’ONU reconnaît que les dirigeants de la RPC sont les « seuls représentants légitimes de la Chine à l’Organisation des nations unies ». Ce faisant, la République populaire de Chine prend la place de la République de Chine (celle des nationalistes repliés à Taïwan) au sein de l’ONU, y compris le siège de membre permanent du Conseil de sécurité (ce qui lui octroie le droit de veto).

L’entrée à l’ONU offre à la RPC une tribune pour affirmer son positionnement mondial :

Doc. p. 240 : « La théorie des trois mondes ».

Consigne livre : présentez le document et son auteur, analysez la vision du monde qu’il propose et dégagez la mission que se donne la Chine.

Correction : […]

Cours :

1974 : dans un discours prononcé devant l’Assemblée générale de l’ONU, Deng Xiaoping (successeur de Mao mais président de l’Assemblée consultative du peuple chinois à ce moment), place les États-Unis et l’URSS dans le même camp, celui des puissances impérialistes.

DEF puissance impérialiste : État cherchant à étendre sa domination sur des territoires/peuples, mais pas forcément par une conquête militaire.

Il expose une vision des relations internationales organisées autour de « trois mondes » (dont le découpage du doc. p. 240 ne rend qu’imparfaitement compte) :

Premier monde :

Deux superpuissances sont à la recherche de l’hégémonie : l'URSS et les États-Unis. Elles représentent une grave menace pour les autres. L’URSS est jugée la plus agressive et la plus dangereuse.

Deuxième monde :

Les pays développés, comme le Canada, les pays d’Europe et le Japon : ils sont liés aux superpuissances (par un rapport de dépendance), mais n'essayent que rarement ou point de lutter l'un contre l'autre.

Troisième monde :

Les pays en voie de développement, les pays pauvres, les pays décolonisés d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie, la Chine : ils ont des intérêts communs reposant sur la lutte contre l’hégémonie du premier monde.

Deng Xiaoping érige la RPC en leader de ce « troisième monde ».

Dans les années 1960-1970, la Chine se tourne vers l’Occident parce que le bloc communiste – sous la pression de Moscou – lui a presque totalement tourné le dos.

Les pays occidentaux répondent favorablement à cet appel :

  • 1964 : de Gaulle reconnaît la Chine communiste (bientôt suivi par de nombreux États).
  • afin de bénéficier du soutien chinois pour s’extraire du bourbier vietnamien et de contrebalancer l’influence de Moscou dans le monde communiste, les États-Unis se rapprochent eux aussi par étapes de la République populaire de Chine.

1971 : ping pong diplomacy (“diplomatie du ping-pong”). L’équipe étatsunienne de ping-pong se déplace en RPC pour y rencontrer l’équipe nationale chinoise. Cet événement est immortalisé dans une scène du film Forrest Gump (1994) :

https://www.youtube.com/watch?v=tJP5svbymi0 (1’41)

Question : en quelle année a lieu l’ouverture de l’extrait (lorsque Forrest Gump joue devant le personnel de l’hôpital militaire, un drapeau américain au mur derrière lui) ?

...

Télécharger au format  txt (3.9 Kb)   pdf (86.8 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com