LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Histoire Des Idées Politiques

Mémoire : Histoire Des Idées Politiques. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  12 Mars 2013  •  4 301 Mots (18 Pages)  •  728 Vues

Page 1 sur 18

Introduction :

I) Définition des idéologies politiques

L’idéologie, selon une définition opératoire, renvoie à deux sens opposés :

- Le terme d’idéologie est utilisé de façon plutôt négative. « on refuse les idéologies, les idéologies sont dépassées » l’idéologie va être utilisée comme signifiant de le contraire du bon sens, du pragmatisme, de l’objectivité, de l’efficacité. Et dans cette perspective au cours d’affrontement politique, conscient ou non, l’idéologie c’est toujours la conception des autres, ce sont les autres qui sont des révolutionnaires, ou des conservateurs. Ils agissent au nom d’une réalité. Cette conception négative a pu être utilisée dans le monde universitaire, on ne trouve pas exemple cette conception négative de l’idéologie dans un ouvrage publié par l’historien François Furet : Le passé d’une illusion : essai sur l’idée communiste au XXème siècle. Il explique que l’adhésion au communisme s’est alimentée dans un certain nombre d’idées. Parmi elles, le communiste était considéré comme l’universalisme de la révolution Française, mais aussi que le communisme était le meilleur rempart contre le fascisme, ensuite le communiste était porteur d’une sorte de raison historique devant déboucher sur la dictature du prolétariat.

On trouve cette belle conception négative de l’idéologie chez un universitaire qui lui était marxiste et qui a été au XX !me siècle le plus grand marxiste philosophe Français (1918-1990) Francis Althusser dans l’analyse de la conception de Marx opposé l’idéologie à la science. Selon lui Marx, serait passé progressivement d’un phase humaniste et idéologique à une phase véritablement scientifique, autrement dit pour Althusser le jeune Marx aurait baigner dans l’idéologie et seul le Marx de la maturité aurait produit une œuvre véritablement scientifique. Le passage de Marx d’une période idéologique à une période scientifique se serait accompli par le biais d’une rupture épistémologique, et donc pour Althusser il y avait un jeune Marx, idéologique, puis une rupture politique & théorique, et un Marx de la maturité. Ce n’est pas dans ce sens que le terme idéologie sera utilisé.

Cette définition laisse entendre que la réalité n’est pas perceptible immédiatement c’est l’idéologie qui va permettre la compréhension ou la lecture de la réalité. L’idéologie véhicule souvent une justification ou un projet à l’égard de la réalité.

- Dans ce sens au contraire l’idéologie signifie simplement une représentation de la réalité.

Les idéologies politiques constituent une part seulement des idéologies. On peut délimiter la place des idéologies politiques au sein des idéologies en général, en disant qu’il s’agit d’idée sur le pouvoir, sur l’Etat, ou sur l’organisation de la société globale. Ces idées sur le pouvoir, l’Etat … ont vu leur contenu varier en fonction de ce qu’on a considéré de politique aux différentes époques. C’est ainsi que la pensée politique des antiquités s’est intéressée surtout au nombre de détenteur du pouvoir. Au IXème siècle la question sociale est devenue un élément essentiel de la pensée politique et le marxisme a considéré le politique comme un instrument de domination sociale. Dans la deuxième moitié du XXème siècle, on a vu le politique s’étendre à des problèmes nouveaux, la sexualité, l’environnement et sont apparues alors des idées politiques comme le féminisme ou l’écologie politique. Pour mesurer cette évolution, songez simplement à l’actualité Française et aux oppositions qui se forment et se nouent sur la question du mariage pour tous.

Vous utiliserez de façon indifférente les termes d’idées ou d’idéologies politiques en sachant simplement que le terme d’idéologie politique implique un processus de connaissance, il est beaucoup plus large que le terme de conception politique qui lui renvoie à des positions réfléchies exprimées dans des textes plus ou moins systématiques. Cette action de conception politique a été utilisée dans les conceptions politiques du XXème siècle. F. Chatelet.

L’idéologie est plus large que la doctrine politique qui est un ensemble d’idée émise dans le but d’orienter une action politique. Ce terme est plus large également, que la théorie politique qui postule une conception intellectuelle, enfin l’idéologie est plus large que la philosophie politique qui implique l’utilisation de concepts spécialisés empruntés à une discipline particulière la philo.

De la sorte l’étude des idéologies politiques implique d’analyser d’autres corpus que les œuvres au sens traditionnel de ce terme, et on peut repérer des idéologies politiques à travers une variété de chose il peut s’agir de discours d’affiches, de tracts, de sites,

II) Le champ d’étude couvert par le cours

Pour présenter ce champ, nous allons évoquer une approche classique, en histoire de idées politiques, et ensuite essayer de présenter une nouvelle approche sans s’écarter de la première, approche consacrer à des courants d’idées et plus à des penseurs seuls.

La courant classique :

L’approche classique se caractérise par trois traits, elle porte sur de grands auteurs, elle semble isoler le monde des idées de son contexte social ans lequel elle émerge.

Cette approche classique consiste à étudier de grands auteurs.

Cette étude de grands auteurs a été la caractéristique de celui qui a fondé en France l’histoire des idées politiques, J.J Chevallier (1900-1983) a publié en 1949 chez Colin un ouvrage qui reste classique : Les grandes œuvres politiques de Machiavel à nos jours. JJ Chevallier a été chargé d’enseigner l’histoire des idées politiques à l’école libre des sciences politiques devenue l’IEP de Paris. L’objectif de cet enseignement, était de donner un bagage culturel aux étudiants, et Chevallier considérant qu’en littérature on étudiait les grandes auteurs et œuvres principales, l’histoire et les événements marquants, il a lui même porté son attention sur les grandes œuvres et les grands auteurs.

Dans cette sélection JJ Chevallier a été déterminé par la valeur intrinsèque des œuvres et par leur impact.

L’isolement

...

Télécharger au format  txt (28.5 Kb)   pdf (255.9 Kb)   docx (20.1 Kb)  
Voir 17 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com