LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La guerre des Boers

Cours : La guerre des Boers. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  17 Janvier 2016  •  Cours  •  2 197 Mots (9 Pages)  •  810 Vues

Page 1 sur 9

La Guerre des Boers

Sommaire :

Introduction

Contexte

I - La première guerre des Boers

II- La seconde guerre des boers 

Introduction

A) La première phase : l’offensive des Boers - octobre à janvier 1900

B) La deuxième phase : l’offensive britannique - janvier 1900 à septembre 1900

C) La troisième phase : la guerre de guérilla - septembre 1900 à mai 1902

D) L’action du Canada

Conclusion : La fin de la Guerre

Introduction

La guerre des boers terme désigne deux conflits entre les Britanniques et les colons d'origine néerlandaise (appelés alors Boers puis Afrikaners au XXe siècle) en Afrique du Sud. Le premier conflit a eu lieu de 1880 à 1881 et le deuxième du 11 octobre 1899 au 31 mai 1902. À la fin du deuxième conflit, les deux républiques fondées par les Boers perdirent leur indépendance et furent intégrées à l’empire britannique.

Contexte

L'entente entre les Britanniques et les Boers ne fut jamais très bonne. Après la prise du Cap par l’Angleterre au XIXe siècle, de nombreux d’Afrikaners (Les Afrikaners sont les descendants des réfugiés protestants venant de Hollande, de France et d’Allemagne qui ont migré au cours de XVIIe siècle au cap de Bonne-Espérance, à l’extrémité sud de l’Afrique) refusent de se soumettre à l’autorité britannique. Ils fuient à l’intérieur des terres, au nord, où ils établissent les nations indépendantes du Transvaal (territoires situés au nord du fleuve Vaal, qui prennent ainsi le nom de Transvaal le 18 janvier 1852) , et l’État libre d’Orange (l'Orange et le Vaal, qui deviendra le 23 février 1854 l'Etat libre d'Orange). La frontière entre la colonie britannique du Cap et les républiques boers est le fleuve Orange.

En 1867, on découvre des diamants dans la région du  Griqualand. Les deux états boers, l'État libre d'Orange et le Transvaal, revendiquent alors cette région en invoquant plusieurs raisons. Mais la Grande-Bretagne, héritera de cette région grâce à une politique astucieuse. Elle annexera le Griqualand le 27 octobre 1871. Les Britanniques, sous les ordres de Lord Carnavon, décident également d'annexer le Transvaal. En effet, la situation se dégrade et menace indirectement la  Colonie du Natal (La Colonie du Natal fut annexée en 1843 par les Britanniques).

I - La première guerre des Boers

En 1877, l'annexion du Transvaal par les anglais finit par faire atteindre au maximum les tensions qui étaient déjà forte entre colons Boers et Britanniques. Ces tensions débouchèrent à un conflit armé : La guerre des Boers.

Les Boers déclarèrent leur indépendance vis à vis du gouvernement Britannique en fondant la République sud-africaine dans la région du Transvaal. En 1880, les hostilités sont déclarées. Les Boers étaient habillés avec des vêtements khaki couleur de terre, alors que les uniformes britanniques étaient une couleur rouge vif, ce qui permit aux Boers de tirer facilement et à distance sur les troupes de l’Empire. Les Boers résisteront dans un premier temps aux britanniques. Ils parviendront même à les défaire lors de la bataille de Majuba Hill le 27 février 1881, forçant ainsi les anglais à négocier.

En mars 1881, lors de  la convention de Pretoria, le gouvernement britannique accorde l'autonomie à la République sud-africaine, mais sous la tutelle des Britanique. Ce traité ne conviendra pas du tout aux Boers. Cette solution ne servit qu'à retarder la reprise du conflit. En 1884, la convention de Londres redonna son indépendance au Transvaal, réorganisée sous sa forme d'origine de République d'Afrique du Sud .

II - La seconde guerre des boers 

Introduction

Les Tensions entre Anglais et Boers recommencèrent à nouveau lorsque ces derniers exigèrent le retrait des troupes britanniques qui étaient chargées de protéger les installations minières dans le Transvaal.  Car des chercheurs découvrirent le plus important gisement d’or au monde en 1887 à Witwatersrand (« Barrière de l’Eau Blanche »). Suite à une telle découverte, tout le monde envisageait d'énorme profit. Alors le président du Transvaal Paul Kruger fit cette remarque prémonitoire : « Au lieu de vous réjouir, vous feriez mieux de pleurer, car cet or imbibera notre pays de sang ».

Suite à cette découverte, des milliers de colons britanniques arrivèrent de la Colonie du Cap. Johannesburg devint une ville champignon pratiquement du jour au lendemain, au fur et à mesure de l’installation des uitlanders (mot néerlandais signifiant étranger) près des mines. Les uitlanders dépassèrent très vite le nombre de Boers sur le gisement, bien que qu'ils restaient une minorité dans le Transvaal lui-même. Les Boers étaient agacés par la présence des uitlanders donc ils leur refusèrent le droit de vote et taxèrent lourdement l’industrie aurifère. Les uitlanders obligèrent alors les autorités britanniques, pour obtenir le renversement du gouvernement boer .

En 1895, Cecil Rhodes fit une tentative de coup d’État par une action militaire, le raid Jameson. L’échec de cette tentative de gagner des droits pour les citoyens britanniques fut utilisé pour justifier une opération militaire majeure à partir du Cap. D'autres dirigeants coloniaux britanniques étaient d'accord pour l'annexion des républiques boers. Parmi ces dirigeants, le gouverneur de la Colonie du Cap, Sir Alfred Milner, le ministre des Colonies Joseph Chamberlain et les dirigeants d’associations de prospecteurs (les gold bugs) . Ils tentèrent de précipiter la guerre car ils étaient sûr que les Boers seraient vite vaincus.

Le Président Marthinus Steyn de l’État libre d’Orange invita Milner et Kruger à une conférence à Bloemfontein, qui débuta le 30 mai 1899, mais les négociations furent rapidement interrompues. En septembre 1899, Chamberlain envoya un ultimatum exigeant la complète égalité de droits pour les citoyens britanniques résidant au Transvaal.

Kruger anticipant que la guerre était inévitable,

...

Télécharger au format  txt (15 Kb)   pdf (154.5 Kb)   docx (14.6 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com