LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Guerre d'Algérie

Étude de cas : Guerre d'Algérie. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  30 Décembre 2017  •  Étude de cas  •  2 190 Mots (9 Pages)  •  359 Vues

Page 1 sur 9

La guerre d'Algérie:

[pic 1]

Sommaire :

I. L'Algérie Française 

II. La libération Algérienne

III. L'Algérie libre


Le nom "Algérie" n'exister pas avant la conquête

qui a donné ce nom, d'où vient ce nom?

L'Algérie a longtemps était colonisée par la France. Le conflit débuta le 30 Avril 1827 a cause de L'affaire de l'éventail. Le dernier dey d'Alger Hussain Pacha mis un coup d'éventail et toucha le consul de France Pierre Deval, suite à cela, Charles X exigea des excuses et cet incident entraîna la rupture des relations diplomatiques.


I. L'Algérie Française :


[pic 2]

L'Affaire de l'éventail est l'incident diplomatique qui a permit à la France de mettre en place le blocus maritime d'Alger par la marine royale (1827-1830).

 le 3 août 1829, le navire royal a été bombardé par les Ottomans : c'est le casus belli de la prise d'Alger. Au départ, Charles X souhaitais le maintien d'une occupation française limitée à quelques villes côtières : Alger, Bône, Bougie, Oran, Arzew et Mostaganem comme l'avaient fait précédemment les Espagnols avec leurs "les plazas de soberanía".

La prise d'Alger a eu lieu le 5 Juillet 1830, le lendemain, une commission de gouvernement fut mise en place avec a sa tête le baron Denniée afin d'évaluer les besoin et les ressources du pays.

Au cour des quatre premières années d'occupation française,  un nombre important de colons immigra et fut divisé en trois catégories :

  • ceux qui avaient assez de richesse pour construire leurs propres maisons, qui eurent dix hectares
  • les anciens militaires, qui ont eu six hectares
  • les colons sans ressources à qui on donna quatre hectares.

EXPULSION INDIGENES SPOLIATION DES TERRES

Mais, en raison d'une abondance massive d'émigrant, les autorités militaires furent dans l'incapacité d'attribuer des terres a tous les nouveaux colons. Le général Savary, qui était le commandant militaire de l'Algérie, mit en place des mesures obligeant les nouveaux arrivant à avoir des ressources nécessaires afin de pouvoir s'entretenir eux-mêmes pendant un an.

Le 24 Février 1834, une ordonnance royale paru, organisant l'agrandissement de la France par l'Algérie, et faisant ainsi des indigènes des sujet français.

 

Mais la situation des parcelles françaises en Algérie devient bancale a causes des idées du bey de Mascara,

 l'émir Abd el-Kader et de l'extension de sa domination en 1835 dans le Titteri, au centre de l'Algérie et depuis le Maroc jusqu'en Constantine.

En juin 1835 l'émir attaque une tribu d'Oran qui était placée sous la protection des force militaire française. La tribus fut détruite dans une embuscade au défilé de la Macta. Suite a cette catastrophe, le gouverneur général Drouet d'Erlon est remplacé par le maréchal Clauzel.

En réponse a cette ignominie, l'armée du maréchal Clauzel mène une opération vengeresse réussie sur Mascara en décembre 1835 et sur Tlemcen en janvier 1836. Mais ils n'étaient pas assez pour occuper ces deux villes, donc l'armée retourna a Oran.

De 1836 à 1837 il eu une première campagne de pacification pour laquelle le générale Bugeaud fut nommer a sa tête.

 Son but ? Faire la paix et combattre Abd El-Kader. La campagne réussi elle se termine avec la signature du traiter de Tafna.

 Il y eu une seconde campagne de pacification de 1841 à 1847 mais avant cela il y a eu deux tentative de politique, la première en 1837 qui veux une colonisation limité puis la deuxième de 1837 a 1840 qui prône une conquête général.

Suite au décret la IIe République Française le 24 février 1848, le 4 Novembre de la même année la constitution est affiliée. Elle concerne le rattachement de l'Algérie à la France.

« Constitution de 1848 : Chapitre X — Dispositions particulières
 Article 109. — Le territoire de l'Algérie et des colonies est déclaré territoire français, et sera régi par des lois particulières jusqu'à ce qu'une loi spéciale les place sous le régime de la présente Constitution. »

Le décret du 27 juin 1848 ordonne le déplacement des insurgés en Algérie  :

« Article premier : Seront transportés par mesure de sûreté générale, dans les possessions d’outre-mer autres que celles de la Méditerranée, les individus actuellement détenus qui seront reconnus avoir pris part à l’insurrection des 23 juin et jours suivants.
 Les femmes et les enfants des individus ainsi transportés hors du territoire seront admis à partager le sort de leurs maris et pères. »

La même année on vis apparaitre en Algérie des départements appelés provinces

[pic 3]

L'arrêté du 9 décembre 1848 érige dans les trois provinces le territoire civil en département177: Département d'Alger (91), Département d'Oran (92) et Département de Constantine (93).

L'année suivant le Second Empire (1852-1870) une révolte contre le pouvoir français éclate suite au refus des algériens d'aller combattre pour la France. La bataille de Ain Sennour qui fut remporter par les français entraina un nombre important de révolte a travers tout le pays au cour de l'année 1871 :

  • Le blocus maritime de la Régence d'Alger
  • Le débarquement du corps expéditionnaire français à Sidi-Ferruch, le 14 juin 1830
  • La prise d'Alger, le 5 juillet 1830, par les troupes françaises, commandées par Louis Auguste Victor de Ghaisne, comte de Bourmont.
  • L'occupation des ports du littoral et le principe de l'occupation restreinte
  • La guerre contre l'émir Abd el-Kader et sa tentative de créer un État sur les ruines de la Régence, de 1836 à 1848
  • Chute de Constantine, 1837
  • Défaite de l'émir et le découpage de l'Algérie en trois départements en 1848.
  • La politique de la terre brûlée (1851-1860)
  • Décret Crémieux et naturalisation des populations juives algériennes
  • Grande révolte de Kabylie 1870-1871
  • Expropriation des terres des tribus et code de l'indigénat ;
  • La révolte de Bouamama au Sud-Ouest, 1882-1902
  • Des opérations de colonisation des populations et des territoires, et la campagne du Sahara (1900-1903).
  • Insurrection de l’Aurès en 1916.
  • Manifestations du 8 mai 1945 (Sétif, Guelma et Kherrata).

 

La guerre d’Algérie a de nombreux noms tel que Révolution algérienne,  guerre d'indépendance algérienne ou encore guerre de libération nationale. C'est un conflit qui se déroule de 1954 à 1962 en Algérie, colonie française depuis 1830 et  dont l'aboutissement est l'indépendance du territoire le 5 juillet 1962.

...

Télécharger au format  txt (14.3 Kb)   pdf (376.5 Kb)   docx (167.9 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com