LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les États-Unis et le Monde de 1941 à 2011

Fiche : Les États-Unis et le Monde de 1941 à 2011. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  18 Octobre 2016  •  Fiche  •  1 631 Mots (7 Pages)  •  342 Vues

Page 1 sur 7

Nom et prénom : Lemoine Alix

  • Travail à faire :

- réintroduire les phrases introductives des différentes parties

- rédiger l’introduction et la conclusion au bon endroit

Sujet : les États-Unis et le Monde de 1941 à 2011

Depuis son entrée en guerre le 11 septembre 1941, les États-Unis jouent un rôle important dans le monde et devient, au fil du temps, une puissance grandissante en oubliant sa politique isolationniste.

Ainsi quelle place et quel rôle occupent les États-Unis dans le monde depuis 1941 ? Dans une première partie nous verrons que l'E.U jouent un rôle décisif pour la victoire des alliés et l’édification d'un nouvel ordre mondiale, ensuite nous verrons la place des États-Unis dans un « monde libre » contre l'URSS et enfin nous verrons que depuis 1991 l'E.U sont une hyperpuissance au rôle contesté.  

I) De 1941 à 1945, les États-Unis jouent un rôle décisif pour la victoire des alliés et l’édification d'un nouvel ordre mondial d’après-guerre

L’engagement américain dans les affaires du monde est progressif à partir de 1937

Le président Roosevelt, conscient de la montée des tensions internationales qui pénalisent les intérêts et alliés américains prépare l’opinion aux responsabilités de la puissance. Ainsi la loi prêts-bails en juin 41, votée par le sénat américain, autorise le prêt d’armes aux ennemis de l’Axe, particulièrement aux Britanniques.

Mais c’est l’attaque surprise de la base américaine de Pearl Harbor par le Japon impérialiste, le 7 décembre 1941, qui précipite

L’entrée des Etats-Unis dans la guerre le 11 décembre et met fin à la ligne isolationniste de la politique extérieure américaine. L’investissement économique, financier et militaire américain contribue de manière décisive à la victoire des Alliés. Le débarquement allié en Normandie, le 6 juin 1944, orchestré par les Etats-Unis, libère progressivement l’Europe occidentale de l’emprise nazie. L’Allemagne nazie capitule le 8 mai 45. En Asie, la puissance militaire et technique des américains a raison de l’armée japonaise qui capitule le 2 septembre 45 un mois après les premiers bombardements atomiques sur Hiroshima et Nagasaki.

Enfin, Les Etats-Unis jouent un rôle décisif dans le règlement de la paix et la réorganisation du monde. Ainsi, à la conférence de Yalta en février 1945, le président Roosevelt initie la création de l’ONU qui doit garantir la nouvelle paix et la sécurité dans le monde.

Ainsi par leur engagement décisif dans la seconde guerre mondiale, les Etats-Unis assument leur statut de grande puissance.

Après la guerre, l’ordre mondial qu’ils souhaitent dessiner, les incite à approfondir leur engagement dans le monde

II) De la fin de la seconde guerre mondiale a 1991, les États-Unis posent comme leader du « monde libre » contre l'URSS

Au sortir de la guerre, la puissance américaine est à son zénith.

Première puissance économique et financière mondiale, les Américains œuvrent pour la consolidation de leur position dans le monde. Avec les accords de Bretton Wood en 1944, le dollar devient la monnaie de référence mondiale. Le GATT, dont les accords sont finalisés en 1947, promeut la liberté des échanges et leur réglementation et encourage la diffusion de l’économie capitaliste. Le plan Marshall en 1947, aide financière et économique, contribue significativement à la reconstruction de l’Europe occidentale.

Dans les années 1950 Les Etats-Unis veulent exporter leurs valeurs qu’ils estiment universelles.  Le modèle culturel américain, l’american way of life (société de consommation) et l’american dream (liberté et libéralisme), cherche à se diffuser largement dans le monde, soutenu par les échanges, les produits issus des entreprises américaines (coca cola, Marlboro, le jean…) et l’industrie cinématographique américaine (Hollywood).

Ce modèle idéologique se heurte à l’influence soviétique. Les Etats-Unis s’engagent alors dans la lutte contre l’expansion du communisme. C’est la guerre froide de 1947 à 1991.

La compétition mondiale avec les Soviétiques pour l’influence de la puissance est multiforme. Spatialement, la puissance américaine se traduit par la mise en place d’un bloc d’alliés, « le monde libre », fondé sur la signature d’alliances militaires comme l’OTAN en 1949, et de traités de coopération. La diplomatie américaine, proclamée ou secrète (CIA), très active, vise alors à « endiguer » l’influence soviétique et communiste dans le monde.

Militairement, cette course à l’influence se manifeste par des engagements à l’échelle mondiale (guerre de Corée - 1950/1953, guerre du Vietnam -1960/1973) et par une course aux armements dont la haute technicité assure la supériorité aux Etats-Unis et la disqualification finale à l’URSS. Cette dernière s’effondre à la fin de l’année 91.

Les Etats-Unis se posent ainsi comme les grands vainqueurs de la Guerre Froide. Renforcés autant dans la confiance dans leur modèle que dans leur puissance, ils entendent faire triompher leur vision du Monde.

III) Depuis 1991 les États-Unis sont une une hyperpuissance mais dont le rôle, dans le monde, est contesté.

En 1991, les Etats-Unis sont la seule puissance à en cumuler tous les aspects : militaire, économique et financière (hard power) ou diplomatique et culturelle (soft power). On parle d’une hyperpuissance. Ces outils de la puissance américaine vont servir un ordre mondial voulu par les Etats-Unis mais qui évolue au gré des intérêts américains.

Dans un premier temps, de 1991 à 1993 - l’action des Etats-Unis se veut être respectueuse d’un cadre multilatéralisme tel que l’avait conçu les pères fondateurs de l’ONU. Ainsi, en 1991, au cours de la 1ere guerre du Golfe, une coalition internationale diligentée par les Etats-Unis et sous mandat de l’ONU, chasse les troupes de Saddam Hussein du Koweït que le dictateur avait annexé à l’Irak.

C’est cependant avec l’administration du président G.W Bush et surtout après les attentats du 11 septembre 2001 que s’exacerbe l’unilatéralisme américain s’appuyant sur une utilisation brutale de la puissance. L’administration Bush se sert de ses alliés lorsqu’il s’agit de ses intérêts propres : Ainsi en est-il de l’intervention en Afghanistan en octobre 2001. Soutenue par l'ONU, cette coalition internationale sous commandement américain cherche à renverser le régime des talibans soupçonné de protéger Ben Laden, chef de la mouvance Al Qaida et commanditaire présumé des attentats du 11 septembre sur le sol américain. Et les Etats-Unis s’émancipent de l’avis de ses Alliés et contrarient l’ordre Onusien par son intervention en Irak en mars 2003 pour mettre fin au régime de Saddam Hussein et détruire d’hypothétiques armes de destruction massive menaçant la sécurité américaine. Enfin les Etats-Unis agissent pour leurs propres intérêts en refusant de ratifier le protocole de Kyoto en 2000, mesures internationales de développement durable susceptibles d’enrayer le problématique réchauffement de la planète.

...

Télécharger au format  txt (11.1 Kb)   pdf (164.3 Kb)   docx (48.8 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com