LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'anxieté

Résumé : L'anxieté. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  12 Janvier 2022  •  Résumé  •  2 922 Mots (12 Pages)  •  17 Vues

Page 1 sur 12

Il faut démêler un certain terme qui vient beaucoup quand on est adressé à la question de performance sociale, et surtout de perfectionniste. Le stress est une réponse au moment présent face à une situation qui provoque le stress.    

Ainsi, l’anxiété est considérée comme un état d’appréhension, un état ou en va se mettre à appréhender la paix ou à anticiper des situations éventuellement stressantes, inconfortables, qui vont créer du stress anticipé dans l’anxiété.

Effectivement, il y a plusieurs neuropsychologues et psychologues qui ont observé qu’il y a un phénomène social de l’anxiété dans le fond, une montée de diagnostic de l’anxiété sociale, chronique, généraliser dans tous les diagnostics en santé mentale, il y a une grande part des diagnostics qui touche surtout les sociétés américaines et européennes, et ce qui accompagne ce phénomène social c’est la montée de la médicalisation ainsi, la montée de nombre de diagnostics et les prescriptions.

On peut dire que nous sommes dans des sociétés où il y a des normes, surtout la performance, on est dans des sociétés remplies de normes, ou la norme ultime exige tant que tu performes, tu incarnes le bon citoyen, le bon parent, le bon accompagnant, le bon étudiant… Dans le fond tant tu performes ta façade accomplie. On est dans une société de concurrence, de comparaison et de compétition, où les individus se retrouvent en compétition les uns contre les autres pour occuper des places dominantes dans divers champs (Économique, sociale…). Non seulement la performance devient une ultime norme de société, elle va s’incarner au niveau individuel comme une identité.

Alors dans une culture très américaine, l’enjeu de méritocratie va évacuer souvent des dimensions sociales, psychologiques et psychosociales qui peut s’en train d’étudier que ce n’est pas tout le monde dans une situation précise a la même chance de réussite. Bref, toutes ces dimensions plus personnelles viennent interférer avec les chances. Comme on est dans des sociétés très capitalistes ou néo-libérales donc très individualistes, on est dans des sociétés très méritocratiques, à l’école on ne prend pas en considération les circonstances sociales de la personne (monoparentale, étudiant étranger…) On est dans des sociétés non seulement au niveau de compétition en comparaison, mais aussi dans une culture où nous encourageons à croire qu’on mérite nécessairement ce que nous arrivent, que ce soit bien agréable ou non agréable.

Les enfants sont nés dans des sociétés très compétitives, très accès sur la performance, très individualiste, ou on va encourager les individus à aller chercher les moyens qui peuvent aller chercher pour se parfaire, pour être mieux, on va mettre le destin de chaque personne dans leurs propres mains, on va arriver cette multiplication de moyens pour se parfaire : les étudiants qui vont consommer des smart Drug, apparaitre la tricherie, toute sorte de moyens pour arriver à ces fins sans questionné les mécanismes sociaux derrière, mais vraiment dans le but d’être dans la performance et de bien performer.

Il y a un terme qui vient souvent qui est le perfectionnisme qui est définie en psychologie comme étant un cliché du perfectionniste, qui s’exige la perfection vers eux même, mais aussi envers les autres. On peut voire souvent une personne qui est sévère plus rigides qui est très demandant ou exigeant envers lui ou les autres, être perfectionniste c’est vouloir une performance parfaite, contrôler sa performance et atteint ce qu’on juge être une performance parfaite.  

Dans le fonds il y’aurais 6 dimensions du perfectionnisme:

  1. Les standards personnels avoir soi-même des standards élevés, qui viennent littéralement de lui-même très personnel
  2. Les préoccupations à propos des erreurs : les personnes qui vont très occuper par rapport à la vision d’autrui sur soi, comment on va se sentir si on va être jugé si on fait une erreur?    
  3.  Les attentes parentales aussi vont être une dimension qui pourrais favoriser le développement d’être hyper perfectionniste chez quelqu’un, ex un individu qui a des parents perfectionnistes qui vont projeter leur perfectionnisme à leur enfant donc ça va favoriser ce trait-là chez l’enfant. Être parfait pour correspond aux attentes parentales.  
  4. Les critiques parentales : les personnes perfectionnistes sont souvent doutées de leur propre action et attente parce qu’au fond eux le perfectionniste comme élu parfaire, mais il faut connaitre nécessairement les balises et les normes de qu’est-ce que la perfection? C Selon les personnes qui vie beaucoup de l’insécurité, dans le doute, parce que on veut rendre une performance parfaite,
  5. Les doutes concernant les actions) doute de même de nos propres actions il faut connaitre les balises comment être parfait
  6.  L'ordre / organisation pour parvenir une performation c souvent une question d’organisation pour parvenir à leur fin, et a une performance parfaite      

Il y a Deux grands types de perfectionnisme : le perfectionniste qui est orienté vers soi et qui Socialement déterminé Le premier type: un perfectionniste qui est plus autodéterminé, qui s’exige soi-même d’être parfait, donc il va déterminer sa propre pression à performer et va avoir des tendances un peu excessives à s’exiger la perfection, donc l’apparition de l’anxiété et l’insécurité.  Le deuxième type va voir les comportements d’approbation, de quelqu’un qui cherche d’être parfait dans le but, de reconnaissance d’autrui, d’être accepté, par peur de l’échec et de l’abondons, donc si tu échoue, ils font des mauvais critiques sur toi, et il te rejette à la fin. C’est de ne pas sentir approuver par l’extérieur (perfectionniste qui due aux attentes des autres ex être perfectionniste parce qu’on ne veut pas déplaire à nos parents, parce qu’on déplaire à l’échec et surtout à la réaction de nos parents donc les parents qui exigera à leur enfant d’être parfait ils vont créer un perfectionniste qui est très socialement déterminer.)  

Non seulement, on peut être perfectionniste et s’attribuer soi- même des hautes exigences mais aussi on peut attribuer aux autres, et là, en va créer un perfectionnisme chez autrui qui va être une réponse à des exigences a l’extérieurs, ex parent très perfectionniste qui exige la perfection chez son enfant, aussi dans les couples, qui exige des perfections à leur partenaire, de bien habiller, bien travailler…  

LE TRAVAIL : ACCOMPLISSEMENT DE SOI, IDENTITÉ ET DÉPRESSION

Les trouble anxieux dépressif font une grande proportion de diagnostics en santé mentale Quand on parle de dépression souvent on fait référence) a la Fatigue extrême. Le stress il va être conceptualiser, identifier en corrélation avec cette culture de performance quelqu’un qui est déprimer peut import la raison va se vivre dans un état de non performance, il ne performe plus quand on est déprimé. Les symptômes de troubles dépressifs sont : la Fatigue extrême, épuisement, manque de ressort, sommeil déréglé, incapacité de prendre une décision, difficulté à faire la moindre tâche, le déprimé n'arrive plus à travailler, la dépression va être cibler de médicament diagnostiqué quand il y quelqu’un va dire qu’il n’a pas avoir envie d’entreprendre quelque chose, manque de motivation, on va parler de panne de désir et de volonté (on n’a pas envie des choses qu’on a envie de faire auparavant,)

...

Télécharger au format  txt (18.6 Kb)   pdf (79.9 Kb)   docx (13.9 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com