LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours de psychologie 1ere année infirmière, la psychanalyse dans la relation soignant soigné

Cours : Cours de psychologie 1ere année infirmière, la psychanalyse dans la relation soignant soigné. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  10 Janvier 2017  •  Cours  •  378 Mots (2 Pages)  •  705 Vues

Page 1 sur 2
  1. Agressivité et violence.

  • L'agressivité:

C'est un instinct inné au service du vivant, de la satisfaction des besoins.

C'est une poussée d'énergie qui permet à chacun de satisfaire ses pulsions.

C'est un moyen d'action, une capacité d'adaptation.

C'est à la base de l'affirmation de Soi, du développement, de la motivation...

Par manque d'agressivité on ne suis pas nos envies, désirs, on ne dit pas oui ou non quand on en a envie.

Ca nous permet de trouver notre place dans l'environnement.

Elle peut être tournée vers la destructivité  agression (ex: si on se sent attaquer on va agresser l'autre).

La jalousie, la rancœur, la colère sont des formes d'agressivité.

Ce qu'il faut faire c'est retourner notre jalousie, énervement, agressivité négative, ect, en agressivité positive qui nous aidera à passer les obstacles de la vie.

  • La Violence:

C'est une projection à l'extérieur d'une tension intérieur dans une négation de l'autre.

La violence tue la relation, elle tue les bases sociales, elle est là pour exprimer un mal être.

Elle permet d'évacuer une tension qui n'est plus supportable pour le psychisme.

C'est une impossibilité de mentaliser, de donner du sens aux mouvements affectifs ou pulsionnels.

Face à la violence il faut créer un climat positif et contenir la personne psychiquement ou physiquement et laisser celle-ci évacuer sa violence.

  1. Les émotions.

C'est une charge énergétique mettant en tension l'organisme.

Elle est associée à une réaction physiologique, des pensées, une prédisposition à l'action.

Elle nécessite d'être évacuée pour retrouver un équilibre de fonctionnement, car c'est une tension produite, et si l'on refoule ses émotion ça boue à l'intérieur et ca peut "exploser".

Le "burn-out" vient des émotions trop ancrés en soit et non exprimées.

Les émotions ont une fonction adaptatives.

 Les quatre émotions de base (peur, colère, tristesse et joie).

La capacité à exprimer des émotions va être dépendante de la culture.

  1. Le transfert et contre-transfert.

Le transfert c'est l'actualisation de désirs inconscients du patient sur le soignant. Répétition de prototypes relationnels infantiles.

Le contre-transfert c'est la relation inconsciente du soignant envers le soigné. Réaction au transfert du patient.

Ils peuvent être positifs ou négatifs.

  1. A retenir

  • Pouvoir identifier l'expression d'une tension (agressivité, violence, émotions).
  • Identifier et définir l'agressivité.
  • Savoir définir le transfert et contre-transfert.
  • Identifier la dynamique transférentielle.

...

Télécharger au format  txt (2.7 Kb)   pdf (80.7 Kb)   docx (744.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com