LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Corrigé Cas Armorlux: comment accompagner la croissance d'une entreprise textile française...

Commentaires Composés : Corrigé Cas Armorlux: comment accompagner la croissance d'une entreprise textile française.... Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  10 Novembre 2012  •  473 Mots (2 Pages)  •  19 531 Vues

Page 1 sur 2

Cas d'entreprise

Armor-Lux : comment accompagner la croissance d'une entreprise textile française...

1. Identifiez les parties prenantes internes et externes de l'entreprise.

Les parties prenantes internes d'Armor-Lux sont le p-dg Jean-Guy Le Floch et Michel Gueguen, les salariés, les syndicats.

Les parties prenantes externes sont les 550 collaborateurs de la société, les banques qui mettent en place les crédits d'impôt apprentissage, le crédit d'impôt création, un appuie au développement économique afin de donner à la société un certain avantage financier, les consommateurs et les associations de consommateurs, les médias et l'opinion publique, les partenaires comme La Poste, la SNCF et ADP, la police nationale, Max Havelaar ou encore Ecocert.

2. Montrez que les intérêts de ces différentes parties prenantes peuvent être contradictoires.

Dans certains cas, les intérêts de différentes parties prenantes peuvent être contradictoire. En effet, ça a été le cas en 2005 lorsque les Tricots d'Armor se placent sur le marché des vêtements de travail et ceci afin de répondre à l'appel d'offre de la Poste, une réorganisation de l'entreprise a dû s'opérer et a entraîné la reconversion vers la production industrielle et la VPC de 15% des 450 salariés. De nombreux associés s'y sont opposé, craignant que cela diminue la rentabilité de l'entreprise, suivit par différents cadres intermédiaires qui redoutaient une évolution négative de l'identité de l'entreprise et une perte du savoir-faire. Un autre exemple oppose les banques et les dirigeants, car d'un côté les banques mettent en place des avantages financier afin de développer la société sur le sol français alors que les dirigeants eux voient dans la délocalisation qu'ils utilisent un avantage beaucoup plus intéressant, bien que la majorité de la production se trouve toujours en France.

3. Comment les dirigeants de l'entreprise peuvent-ils concilier ces différents intérêts ?

Afin de concilier ces différents intérêts, les dirigeants se doivent de trouver des solutions qui pourraient satisfaire une majorité. Par exemple, la société a décidé de délocaliser une partie de sa production de manière progressive afin d'éviter les licenciement et pour permettre aux salariés de changer de métier. Cela a pour but de concilier les intérêts des dirigeants et ceux des parties prenantes internes, les salariés. De plus, la société a réussi en 2010 à concilier les intérêts des dirigeants, des salariés et de l'opinion publique en développant des produits en coton biologique et équitable, tout en les fabriquant en France, ce qui a entraîné la signature de contrats avec notamment Max Havelaar et Ecocert.

4. Quelles sont, d'après vous, les spécificités de la gouvernance d'une entreprise moyenne comme Armor-Lux ?

Les spécificités sont qu'une telle société comme Armor-Lux se doit de prendre

...

Télécharger au format  txt (3.2 Kb)   pdf (58.5 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com