LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L’état d'amour passionnel se traduit par un état psychique très particulier

Dissertation : L’état d'amour passionnel se traduit par un état psychique très particulier. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  14 Mai 2013  •  Dissertation  •  627 Mots (3 Pages)  •  552 Vues

Page 1 sur 3

L’état d'amour passionnel se traduit par un état psychique très particulier, dans lequel l’être aimé envahi toute notre sphère personnelle, nos pensées sont tournées vers lui, ainsi que notre mémoire. Nous sommes dans un état général d’exaltation, d’euphorie, on a l’impression de voir la vie en rose. Cet état de bonheur et de plaisir intense s’accompagne aussi d’une grande jouissance physique et sexuelle.

Physiologiquement, cela se traduit par une augmentation de notre sommeil paradoxal, ce qui favorise les rêves qui nous permettent d’intégrer l’existence de l’autre au plus intime de nous même, dans notre cerveau. Cette sensation de fusion, d’avoir trouvé notre complément absolu, celui que l’on attendait et qui nous complète parfaitement.

Il y a également une sur-activation des circuits de motivation et d’intérêt pour la personne, et un sous-fonctionnement de toutes les parties du cerveau responsables de l’analyse critique. Lorsque l’on est amoureux, on ne voit que le bon côté des choses, on fait une confiance totale à l’autre dont on pense qu’il est le plus parfait possible.

Ce qui caractérise la passion, c’est l’incertitude et l’inquiétude. En même temps que l’on est exalté, que l’on passe son temps à écrire des poèmes ou des mails, à téléphoner, prévoir des week-ends de rêve, on a toujours l’angoisse que l’autre ne soit pas disponible, on est hyper attentif au moindre de ses mouvements de mise à l’écart et chaque absence met dans des transes d’inquiétude. Comme avec toute drogue, il y a du très haut et du très bas, et c’est pour cela qu’on s’accroche.

- De nombreux psychologues ont affirmé que l’amour durait 2 ou 3 ans. L'amour passionnel est-il condamnée à terme ?

Il est difficile de conserver longtemps cet état de sur-régime amoureux qui implique une focalisation psychique permanente sur sa relation d’amour. Cela prend tout de même beaucoup d’énergie par rapport à la vie relationnelle, professionnelle ou familiale. Mais la nature est assez bien faite, car en général passé cette période, un bébé arrive, ce qui re-focalise les capacités d’amour et permet de raviver le sentiment amoureux. La passion en elle-même ne dure donc que quelques mois ou quelques années.

Mais des travaux montrent qu’un certain nombre de sujets garde un état amoureux fort voir passionnel sur le long terme, mais sans la dimension d’inquiétude compulsive. Ces couples ont de la chance d’avoir des mécanismes d’attachement et de plaisir tout à fait fort et solide.

Il faut donc relativiser cette vision à la fois biologique et quasi-animale qui dit qu’il y a un rythme presque inéluctable de la relation amoureuse, c’est bien plus compliqué.

- La passion doit-elle être consommée avec modération ?

Non ! Ce n’est pas possible… Justement, la passion est faite pour être sans modération. Lorsqu’il y a plus de négatif que de positif, il faut s’interroger. La passion est toujours assortie d’un peu de souffrance, parce qu’elle est consubstantielle du manque, donc de l’inquiétude et du besoin de l’autre pas toujours satisfait.

- Pour

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (63.4 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com