LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation philosophie, la connaissance de soi

Dissertation : Dissertation philosophie, la connaissance de soi. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  29 Novembre 2015  •  Dissertation  •  1 001 Mots (5 Pages)  •  4 419 Vues

Page 1 sur 5

Peut-on affirmer avec Sartre qu'autrui constitue le "médiateur indispensable entre moi et moi même"?


        Il est incontestable que nous apprenons des choses par nous même mais également grâce aux autres. Lorsque l'on en vient au sujet de la connaissance de soi, on peut se demander si ce qui est extérieur à nous peut agir sur notre « moi » pour nous apprendre à nous connaître. Sarte affirme « j'ai besoin de la méditation d'autrui pour être ce que je suis ». Nous nous demanderons si nous n'avons besoin que de nous même pour apprendre à nous connaître, pourquoi nous ne pouvons  nous connaître réellement et comment l'autre nous permet-il de nous connaître.

        Si en effet je n'ai besoin de personne pour m'aider à me connaître c'est parce que j'ai conscience de mon existence et je peux donc me penser et me connaître moi-même. A travers mes actions je perçois ma personnalité, je la pense, j’apprends à me connaître.  Descartes pense la conscience comme réflexive. Il dit “je pense donc je suis”. Il entend par là qu'en tant que chose pensante j'existe ; j'ai conscience de moi, je peux me penser comme objet. La conscience devient donc réflexive, je me pense comme objet. Ainsi la conscience de soi mène à la connaissance de soi, je peux me connaître de manière objective.

J'ai besoin de penser pour me connaître mais la connaissance de moi ne dépend pas uniquement de ma réflexion, elle dépend également de mes actes et de mes choix.

Je sais qui je suis actuellement mais je dois également devenir qui je suis. Je me connais en tant que brouillon pour me préparer à devenir la personne que je suis vouer devenir. Je vis des expériences qui me permettent de me créer des leçons pour pouvoir mieux faire mes choix dans le futur et devenir ce que je dois être. Nietzsche a dit « Deviens ce que tu es ». Cette parole renvoie à la volonté de l'Homme. Il peut se connaître s'il le souhaite, sa volonté est la seule chose requise à sa connaissance personnelle.

J'ai possibilité d'apprendre à me connaître par moi-même, mais cet apprentissage ne peut être réellement objectif.

        Je ne peux me connaître par moi même puisque je n'ai pas une vision objective de ma personne. Nous jugeons toujours les autres facilement lorsque nous portons notre regard sur eux mais lorsqu'il s'agit de tourner ce regard de jugement vers nous cela devient plus compliqué puisque nous manquons d'objectivité sur notre personne. Par exemple, nous allons juger une personne qui s'énerve trop facilement alors que nous partageons ce défaut avec elle et que nous concernant nous serons toujours indulgents et trouverons toujours une excuse pour justifier que ce n'est pas pareil lorsqu'il s'agit de nous. Omraam Mikhaël Aïvanhov a dit « Le plus souvent, les problèmes que l'on a avec les autres ne sont que le reflet de ceux que l'on a avec soi-même ». Cette citation vient ainsi confirmer que la connaissance de soi rencontre des obstacles telles que l'indulgence quant à nos défauts et notre non-objectivité.

...

Télécharger au format  txt (5.8 Kb)   pdf (121.9 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com