LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Un exemple de plan dialectique pour la poésie lyrique

Guide pratique : Un exemple de plan dialectique pour la poésie lyrique. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  28 Avril 2015  •  Guide pratique  •  674 Mots (3 Pages)  •  339 Vues

Page 1 sur 3

LA DISSERTATION - L'INTRODUCTION DE LA DISSERTATION

La dissertation

Introduction

Approche globale de la dissertation

Les différents types de sujets

Choix du plan

Analyse du sujet et la problématique

La recherche des idées

Le développement

L'introduction de la dissertation

La conclusion de la dissertation

Exemple d'un plan analytique sur le comique/le tragique.

Exemple d'un plan dialectique sur la poésie lyrique

L'introduction doit répondre à 4 étapes attendues :

- L'amorce ou l'accroche du sujet : Il s'agit d'introduire le sujet dont vous allez parler. Souvent vous pouvez vous appuyer sur vos cours qui ont traité de ou des objets d'étude sur lesquels repose le sujet. Commencer par l'étymologie d'un mot, poser le contexte littéraire ou culturel associé à la notion abordée par le sujet, donner une définition peuvent être des moyens efficaces. Bannissez en revanche les accroches trop larges du type : « De tout temps… », trop imprécises pour être honnêtes.

- L'exposition du sujet : vous reprenez les termes de la citation, ou de la phrase du sujet.

- Annoncez la problématique et vous l'expliquez, c'est-à-dire que vous reformulez la problématique. Parfois vous pouvez réunir ces deux étapes.

- Vous annoncez votre plan de façon claire. Le correcteur doit savoir d'emblée en combien de parties le sujet va être traité.

De fait votre introduction doit comporter 4 alinéas. Pensez à cela : une présentation claire est le gage d'une pensée claire !

Exemple 1 rédigé sur le Nouveau roman :

Sujet : Peut-on lire les œuvres appartenant au Nouveau Roman, comme des romans ?

Le roman permet l'évasion, la rencontre du lecteur avec des personnages parfois pittoresques, parfois affublés d'une incroyable banalité, mais quoi qu'il advienne la lecture de leurs aventures ne laisse pas indifférent, suscitant passion, empathie ou frustration. Or les écrivains formant le courant, dans les années 1950, du Nouveau Roman ont souhaité bouleverser les lois du genre romanesque, telles qu'elles avaient été plus ou moins fixées au XIXème. Ils revendiquent dans des Essais leur liberté (Pour un nouveau roman, Alain Robbe-Grillet, par exemple) et leur volonté de sortir de ce qui leur semble un carcan tant pour l'auteur que pour le lecteur. Leurs ouvrages sont destinés, et assumés comme tels, à une élite intellectuelle.

Dans ce cas peut-on lire les oeuvres appartenant au Nouveau roman, comme des romans ? Le mot roman a-t-il encore un sens pour ces écrivains ? En quoi consiste la nouvelle lecture qu'ils

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (68.9 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com