LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

ANALYSE DE SITUATION ESI

Rapport de stage : ANALYSE DE SITUATION ESI. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  3 Juin 2020  •  Rapport de stage  •  1 700 Mots (7 Pages)  •  134 Vues

Page 1 sur 7

1. INTRODUCTION

Dans le cadre de la validation du stage 1 du semestre 1, il nous a été demandé d’effectuer un travail d’analyse d’une situation de soin rencontrée durant ces cinq semaines de stage. Le lieu où j’ai été affectée pour ce stage de début d’année se situe dans une résidence psychiatrique spécialisée dans l’accueil des personnes handicapées vieillissantes. Cette résidence est partagée en 2 structures dans le département de la Seine Saint Denis. Un total de 33 résidents sont repartit sur les 2 sites ou ils sont accueillis pour une prise en charge totale, car le maintien à domicile est difficile.

Ces résidents présentent notamment une altération de l’état général, une perte d’autonomie et diverses démences qui demandent un accompagnement. Ils sont pris en charge par une équipe pluridisciplinaire : deux infirmières, des éducateurs/éducatrices spécialisés, des aides soignants(e), un agent d’entretien, un agent qui s’occupe du linge, une psychologue, un kinésithérapeute.

C’est à l’aide de la compétence 3 « Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens » que je vais présenter une situation professionnelle qui m’a interpelé et que je vais analyser. Cette première analyse relate de l’importance des connaissances et les bonnes méthodes de communication afin d’assurer la meilleure prise en charge possible dans les soins de confort et de bien-être.

Dans une première partie, je vais décrire la situation vécue, pour ensuite en faire ressortir un questionnement. Par la suite, je ferai une analyse de la situation et pour finir, je conclurai en exposant l’intérêt professionnel qui en découle.

2. DESCRIPTION

Afin de préserver l’anonymat des personnes intervenant dans cette situation, on nommera l’infirmière Sarah et le patient monsieur Bernard. La situation se déroule durant ma première et début de ma deuxième semaine de stage.

Lors de ma 1ère semaine de stage j’ai pris en charge monsieur Bernard âgé de 70 ans, atteint de :

* Trouble psychiatrique moyen congénitale.

* Insuffisance cardiaque globale.

* Maladie de parkinson.

* Insuffisance rénale ce qui a nécessité la pause d’une sonde à demeure.

* Amputation du gros orteil droit dû à une infection non traitée.

* Infection du pied gauche mal perforant plantaire.

Durant mon premier jour de stage, j’ai été placée particulièrement avec l’une des infirmières, afin de pouvoir appréhender l’organisation du service, d’apprendre à connaitre les résidents ainsi que leurs besoins, pour ensuite pouvoir prendre quatre résidents en charge.

Après avoir assisté aux transmissions orales inter équipe le mardi 9 octobre 2018, je me dirige vers Sarah qui est mon infirmière référente pour ce stage. Je lui demande alors comment nous allons nous organiser durant cette semaine. C’est alors qu’elle me demande de m’occuper de monsieur Bernard qui se trouve dans la chambre individuelle n°xxx et de s’occuper de sa prise en charge totale, faire son accompagnement à la toilette et surtout refaire quotidiennement la réfection de son pansement ainsi que de vérifier sa plaie qui se trouve sous l’avant pied gauche.

Je lui demande alors quelques informations sur la façon dont je dois m’y prendre pour réaliser sa toilette et pour sa réfection de pansement (taille de la protection, présence de gants ou serviette dans sa chambre, etc…). Elle me répond qu’elle va m’accompagner sur tout l’accompagnement de monsieur Bernard, afin que je puisse visualiser tous les protocoles pour acquérir une autonomie par la suite.

Sarah m’explique les protocoles à effectuer lors de la toilette, vient ensuite l’explication de la désinfection de la plaie et de la réfection du pansement, la plaie encore ouverte et infectée. Au fur et a mesure de la semaine et des soins apporté à sa plaie, elle se referme petit a petit et s’embellit.

Le jeudi 11 octobre je transmet l’évolution du pied de monsieur Bernard à Sarah, qui en profite pour appeler l’infirmière libérale, qui passe le week-end pour s’occuper du pied de monsieur Bernard, elle lui transmet les dernière avancées de la plaie mais au cour de l’appel une aide soignante l’interrompt pour lui demander un renseignement, Sarah arrête les transmissions et raccroche.

Je termine ma fin de la semaine tranquillement, retour au service lundi 15 octobre 2018, aux alentours de 8h30 je vais voir monsieur Bernard je lui demande comment c’est passé son week-end, je lui explique les soins que je suis venue faire, je l’accompagne pour sa toilette, puis vient le moment pour moi je regarder sa plaie et de refaire son pansement, je m’aperçois très vite que le pansement est souillé, noir et mouillé, je l’enlève délicatement et la je suis estomaquée le dessous de son pied est complètement gonflé, mal odorant ainsi que nécrosé d’une couleur verte.

Je ne sais comment réagir face à monsieur Bernard, de ce faite je lui pose une question « es-ce que l’infirmière libéral est passée ce week-end ? », il me répond que non, il ne l’a pas vu du week-end. Je fini ses soins et descend en salle d’équipe téléphoner à Sarah car elle n’est pas sur la structure ce jour mais se situe sur l’autre structure. Je lui explique la situation lui envoi des photos, elle a une réaction identique à la mienne, est choquée de l’ampleur de la plaie et des conséquences que cela pourra avoir

...

Télécharger au format  txt (10.9 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com