LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

8 étapes de base pour le succès d'une bonne dissertation selon Grimoult.

Commentaire de texte : 8 étapes de base pour le succès d'une bonne dissertation selon Grimoult.. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  9 Avril 2015  •  Commentaire de texte  •  738 Mots (3 Pages)  •  598 Vues

Page 1 sur 3

Cédric Grimoult propose une méthodologie de la dissertation d’histoire, de géographie et géopolitique en 8 étapes. Laissons de côté le titre racoleur, qui laisse à penser qu’il suffit de 8 jours pour réussir cet exercice complexe qu’est la dissertation. D’ailleurs, l’auteur précise lui-même rapidement, dans l’introduction, qu’un tel exercice nécessite un travail préparatoire et de nombreux entraînements.

Il aurait été préférable de titrer sur les 8 étapes indispensables pour réussir une bonne dissertation.

- 1ère étape : apprendre à s’organiser. Il s’agit de petits conseils pratiques avant les épreuves ou pendant.

- 2e étape : analyser un sujet. Le libellé d’un sujet n’est pas décidé au hasard et chaque mot a son importance. Chacun des mots de l’intitulé d’un sujet doit être analysé comme nous le montre l’auteur, exemples à l’appui. Ensuite, il explique comment s’interroger sur les bornes chronologiques et spatiales du sujet.

- 3e étape : comprendre où se situe le problème. Afin de bien comprendre ce qui est attendu du sujet, l’auteur propose de faire un organigramme analytique, c’est-à-dire une analyse de chacun des termes du sujet qui seront définis. Une fois le sujet ainsi décortiqué, on doit s’interroger sur les enjeux du sujet (historiographie, référence à des modèles, paradoxe). Enfin, on questionnera le sujet : qui ? pourquoi ? comment ? où et quand ?

- 4e étape : élaborer une problématique adaptée. Chapitre assez court mais intéressant qui explique qu’il est plus judicieux de ne pas mettre la problématique sous forme de questions car une problématique est une hypothèse de travail et qu’en ce sens, elle ressemble plus à une réponse qu’à une question.

- 5e étape : bâtir un plan efficace. L’auteur développe les différents types de plan avec à chaque fois, les avantages et les inconvénients de la mise en œuvre de tel ou tel plan et un exemple est développé : plan chronologique, plan thématique ou typologique, plan à différents niveaux d’analyse (du local au global, du particulier au général), le plan analytique (aspects, facteurs et limites) et le plan géographique (description, explication, typologie), le plan dialectique (thèse, antithèse, synthèse). En fin de chapitre, un tableau présente un sujet traité avec les différents types de plan, afin de mieux mettre en évidence les avantages et les inconvénients de chaque type de plan.

- 6e étape : construire une argumentation. L’exercice du jour 6 consiste à écrire un paragraphe en développant une idée centrale, une explication, un exemple et éventuellement des nuances dans ce qui a été démontré. Pour chaque étape, là encore, un exemple est longuement développé.

- 7e étape : éviter le hors-sujet. Ce chapitre reprend ce qui a déjà été dit dans d’autres chapitres et il n’était donc pas forcément nécessaire de développer à nouveau l’utilité de bien délimiter le sujet en relisant l’intitulé, de faire le tour de la question en s’interrogeant sur les bornes chronologiques, spatiales et thématiques, ce qui est normalement fait dans l’analyse du sujet.

- 8e étape : réussir l’introduction et la conclusion. Il est rappelé

...

Télécharger au format  txt (4.8 Kb)   pdf (69.5 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com