LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Voltaire

Analyse sectorielle : Voltaire. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  2 Avril 2014  •  Analyse sectorielle  •  923 Mots (4 Pages)  •  269 Vues

Page 1 sur 4

Nicolas Baumelou 2nd1

22/01/2014

François Marie Arouet, dit Voltaire, est sans doute le philosophe des Lumières le plus célèbre et le plus populaire en raison de ses contes philosophiques mais aussi de son combat mené toute sa vie contre les erreurs judiciaires.

Ainsi, lorsqu’il écrit Candide en 1759, trois ans après un terrible tremblement de terre qui a ravagé la ville de Lisbonne, il exprime son point de vue au sujet de l’optimisme. Pour ce faire, l’auteur met en scène un héros, Candide, qui découvre toutes les formes du mal au cours de ses aventures. Nous sommes ici au début du chapitre III, Candide a été chassé du château de Thunder-ten-tronckh et découvre la guerre, le premier mal du monde.

De ce fait, nous sommes en droit de nous demander quels sont les procédés utilisés au sein de la critique, et en quoi Candide est un héros différent des autres.

Par conséquent, nous verrons dans un premier temps comment Voltaire instaure sa vision de la guerre, puis nous nous demanderons quels sont les traits de personnalité de Candide qui font de lui aussi bien un héros exemplaire que différent des autres.

Etudions d’abord la description ironique de la guerre. En premier lieu la guerre est évoquée comme si c’était une fête : « rien n’était si, beau, si leste, si brillant que les deux armées » Les 3 adverbes d’intensité « si » répétés en anaphore, modifient le sens des 3 adjectifs mélioratifs qui mettent en valeur les deux armées comme si c’était une réussite esthétique, il y a ensuite une énumération d’instrument de musique « les trompettes, les fifres, les hautbois, les tambours » qui montre aussi qu’on est dans une fête, le seul intrus est le dernier terme de l’énumération qui rappelle tout de même qu’il s’agit d’une guerre. En second lieu la guerre est montrée de manière mathématique et analytique .L’effet analytique vient des connecteurs « d’abord ensuite … aussi ».L’effet mathématique vient de tous les chiffres cités « 6000…9000… ».De plus l’auteur emploie à 3 reprises la personnification métonymique pour introduire cette effet mathématique pour déshumaniser les soldats qui tuent dans les guerre « les canons reversèrent …la baïonnette… »Voltaire en profite pour se moquer de la philosophie optimiste « harmonie qui fait un jeu de … » «du meilleur des mondes… »«La raison suffisante… »« Raisonné... »Voltaire, au cours de cette description ironique, se moque aussi de son personnage, mais aussi de lui-même en pratiquant l’autodérision : « Candide qui tremble comme un philosophe ».Cette description ironique occupe toute la première partie du texte ; et elle se conclut par l’expression oxymorique « boucherie héroïque », qui assure une sorte de transition entre l’aspect du texte repris par les termes de héros ; le terme de boucherie annonçant lui la description réaliste de la 2eme partie

Dans un second temps, nous nous demanderons en quoi Candide est un héros différent des autres.

En premier lieu, nous pouvons affirmer que Candide est bien un héros. En effet, malgré ce qui se passe autour de lui, il est spectateur du désastre, franchit tous les obstacles et en sort indemne. Les mouvements du texte sont liés à ses mouvements,

...

Télécharger au format  txt (5.6 Kb)   pdf (75.1 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com