LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Début de la biographie de Denis Diderot

Rapports de Stage : Début de la biographie de Denis Diderot. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  15 Janvier 2014  •  820 Mots (4 Pages)  •  413 Vues

Page 1 sur 4

Denis DIDEROT (1713-1784)

Denis Diderot, né le 5 octobre 1713 à Langres et mort le 31 juillet 1784 à Paris, est un écrivain et philosophe.

Sa Vie :

Il est né le 5 octobre 1713 à Langres, et eut une enfance sans problème. Il avait notamment de bonnes bases en latin, c’est pourquoi il eu de nombreux prix. Sa famille était très réputée dans la ville de Langres, car son père était le descendant de nombreux maîtres artisans. Il devint d’abord prêtre, sous le nom de l’abbé Diderot. Puis après avoir fait des études de théologie, il se lança dans une carrière de droit. Pendant ce temps, il accumulait les expériences, en écrivant des articles sur les mathématiques, la physique, les beaux-arts et l’antiquité. Il était curieux dans tous les domaines. Il épousa Anne-Toinette Champion, et il fit encore beaucoup d’autres métiers. Ensuite il eut comme maître, pour ses premiers écrits, Voltaire. Ses pensées philosophiques critiquaient l’athéisme et le christianisme classique. Il s’est inspiré de beaucoup d’autres penseurs, comme Maupertuis et Jean-François Rameau. Mais celui qui changea sa vie, ce fut le mathématicien d’Alembert : il aida Diderot à rédiger l’encyclopédie pour laquelle celui-ci se consacra pendant plus de vingt ans à l’élaborer (28 volumes et a nécessité plus de 160 rédacteurs afin de l’élaborer), elle contenait toutes les connaissances de l’époque, son intérêt était de donner des informations accessibles à tous. En 1749, à cause de « La lettre aux aveugles », où il affirmait son athéisme, il fut emprisonné à Vincennes pendant trois mois. L’Encyclopédie fut le sujet d’injures et fut censurée peu de temps après sa parution. Les tomes conservés par Diderot furent saisis, mais ceux cachés chez Malherbe furent conservés. Diderot refusa de s’exiler et continua clandestinement ses travaux, les 10 derniers tomes furent publiés secrètement. Sur ses quatre enfants, un seul survécu, sa fille Marie-Angélique qu’il adorait. Ce furent les femmes Sophie Volland et madame de Maux qui lui procurèrent une grande créativité. Diderot avait beaucoup d’amis, mais deux se distinguaient auprès de lui : Grimm, qui savait mettre en valeur l’intelligence de Diderot, et Rousseau, qui partageait avec Diderot l’enthousiasme pour l’Encyclopédie, mais avec qui il eut une rupture. Une des passions de Diderot est le théâtre, ses pièces plaisent, malheureusement, elles sont trop provocatrices pour être présentées à la comédie Française. L’impératrice Catherine II de Russie lui acheta sa bibliothèque et le sortit de ses problèmes d’argent. En 1784, il mourut d’une attaque d’apoplexie.

Son œuvre :

Sa plus grosse œuvre est l’Encyclopédie, qui contenait 28 tomes, il a aussi écrit une lettre très connue, « La lettre aux aveugles ». Il a aussi écrit des pièces de théâtre, comme Œdipe, une tragédie, il a écrit des textes philosophiques, comme « Pensées sur l’interprétation de la nature », des romans, comme « Les bijoux

...

Télécharger au format  txt (4 Kb)   pdf (62.6 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com