LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Biographie d'Antoine Laurent de Lavoisier

Fiche : Biographie d'Antoine Laurent de Lavoisier. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  13 Décembre 2012  •  Fiche  •  615 Mots (3 Pages)  •  788 Vues

Page 1 sur 3

Né le 26 août 1743 à Paris, dans une famille aisée, Antoine Laurent de Lavoisier est baptisé le jour de sa naissance en l'église Saint-Merri1. Il hérite d'une grande fortune à l'âge de cinq ans, après le décès de sa mère. De 1754 à 1761, il fréquente le collège des Quatre-Nations, où il étudie la chimie, la botanique, l'astronomie et les mathématiques. De 1761 à 1763, il étudie le droit à l'université de Paris, et il devient diplômé en droit en 1763. Au cours de cette même époque, il continue à assister à des conférences sur les sciences naturelles. Sa première publication dans le domaine de la chimie paraît en 1764. En 1767, il travaille sur une étude géologique de l'Alsace et de la Lorraine avec Jean-Étienne Guettard. Parrainé par Henri Louis Duhamel du Monceau, grand ami de son père, il est élu membre de l'Académie des sciences le 18 mai 1768, à l'âge de vingt-quatre ans. En 1769, il travaille sur la première carte géologique de la France.

Le 16 décembre 1771, il épouse, en l'église Saint-Roch à Paris2, Marie-Anne Pierrette Paulze, la fille d'un fermier général, alors âgée de treize ans3. Au fil du temps, celle-ci se révèle une aide et une collaboratrice scientifique de son époux. Elle traduit pour lui des ouvrages anglais, parmi lesquels l'Essai sur le Phlogistique de Richard Kirwan et les recherches de Joseph Priestley. Elle réalise de nombreux croquis et gravures des instruments de laboratoire utilisés par Lavoisier et ses collègues. Elle écrit et publie également les mémoires de Lavoisier, et accueille des soirées où d'éminents scientifiques débattent de questions liées à la chimie.

À partir de 1775, Lavoisier sert à l'Administration royale des poudres : son travail se traduira par des améliorations dans la production de la poudre et dans le domaine de l'agrochimie, par la création d'une nouvelle méthode de production du salpêtre avec la potasse d'Alsace.

Son étude des lois est d'une importance capitale dans la vie de Lavoisier. Elle l'amène en effet à s'intéresser à la politique française, et en conséquence, il obtient un travail comme percepteur d'impôt à l'âge de vingt-six ans dans la Ferme générale, une compagnie privée de collecte d'impôts. Il a essayé de présenter des réformes du système monétaire français et du système d'imposition. Dans son travail pour le gouvernement, il a participé au développement du système métrique pour fixer l'uniformité des poids et des mesures dans l'ensemble de la France.

Curieusement, son poste de fermier général est à l'origine de ses principales découvertes scientifiques en chimie. Ce poste met en effet à sa disposition la balance la plus précise d'Europe, qui lui permet de procéder à des pesées moléculaires de divers gaz avec une marge d'erreur inégalée jusqu'alors.

Étant l'un des vingt-huit fermiers généraux, Lavoisier est stigmatisé comme traître par les révolutionnaires en 1794 et guillotiné lors de la Terreur à Paris le 8 mai 1794, à l'âge de cinquante ans, en même temps que l'ensemble de ses collègues. Ayant demandé un sursis pour pouvoir achever une expérience, il s’entend répondre par Jean-Baptiste Coffinhal, le président du tribunal révolutionnaire : « La République

...

Télécharger au format  txt (3.9 Kb)   pdf (64.5 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com