LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude de l'oeuvre La Salière de François Ier de Benvenuto Cellini

Mémoires Gratuits : Étude de l'oeuvre La Salière de François Ier de Benvenuto Cellini. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  27 Janvier 2013  •  2 462 Mots (10 Pages)  •  3 060 Vues

Page 1 sur 10

Benvenuto Cellini

La Salière de François Ier

1541-1543

Identification de l’œuvre :

L’œuvre de Benvenuto Cellini est une salière. Il l’a réalisé entre 1540 et 1544. Ces dimensions sont de 26 par 33 centimètres. Elle est en or et en émaille et le socle a été réalisé en ébène. Elle se trouve actuellement au Kunsthistorisches Museum à Vienne.

Fonction :

- Quel est l’usage de cet objet ? Expliquez.

Cet objet a été créé pour contenir du sel et du poivre. La salière est placée sur la table et les personnes qui participent au repas, peuvent utiliser les condiments contenus dans la salière. C’est d’ailleurs Cellini qui utilisera pour la première fois la salière avec ses amis.

- Quelle est l’importance du sel à l’époque de François Ier ?

Le sel à cette époque était vital pour la conservation de la viande, du poisson et des légumes. Cependant, son prix était assez élevé suite au triplement de la taxe qui le concerne par François premier. Le sel provient à cette époque de la mer ou de sources salés. Le poivre quant à lui est un produit dont le prix est exorbitant, Il est importé des indes.

- Cet objet fait-il partie d’un ensemble ? Précisez.

La salière aurait probablement fait partie d’un ensemble, en effet il existe la gravure d’une coupe ayant la même forme que le récipient qui contient le sel, mais qui été destiné à recevoir les couverts, et la serviette du Roi.

Commande

- Qui est le commanditaire de cet objet ? Précisez.

Le cardinal de Ferrare, pendant son séjour à Rome à demander à Cellini de faire une salière, cette dernière étant trop riche pour lui, seul le modèle avait été créé. La salière fut commandée par le roi François premier sans doute sous l’instigation du cardinal Hippolyte d’este. François premier fit appeler Cellini au cour d’un diner, ou il félicita le sculpteur et lui exprima le désire qu’il lui fasse une salière. Ce dernier expliqua qu’il avait déjà fait un model en cire qu’il alla cherche sur champ.

- Cet objet reflète-t-il le statut de son commanditaire ? Expliquez.

La salière reflète le statut social de son propriétaire par plusieurs aspects. Le premier est le cout de l’œuvre qui fut de Mille Ecus que le roi donna sur le champ. Le second est l’iconographie utilisé et facilement déchiffrable qui représente le pouvoir de François premier que nous allons développer pendant l’analyse de l’œuvre.

Artiste

- Biographie

Benvenuto Cellini, Orfèvre et sculpteur de la renaissance, est né le 3 novembre 1500 à Florence. Son père Giovanni Cellini est joueur et constructeur de musique. A 14 ans, il débute sa carrière d’orfèvre dans l’atelier de Michelangelo Bandinelli. Plus tard il est exilé de florence. A Rome, le pape Clément VI lui commande des œuvres qui lui donneront une certaine reputation. Il épouse Maria Lisabetta Granacci dont il a plusieurs enfants. Il meurt le 13 février 1571 à Florence.

- Quelle est la spécialité de Cellini au moment où on lui confie cette commande ?

Cellini condamné pour meurtre sur la personne de Pompeo di Capitani, et détournement de métal précieux en 1527 est libéré grâce au cardinal de Ferrare qui intercède auprès du pape Paul II et se voit confier une mission par le cardinal: graver la matrice de son sceau cardinalice, reprendre l’exécution d’un bassin qu’il avait commencé pour lui avant son incarcération, et bien sur lui proposer le modèle d’une salière somptueuse. Donc au moment où on confie ce projet à Cellini, d’une part celui-ci était orfèvre car il a notamment réalisé en 1538, la médaille du roi. Il était très fier des monnaies et des médailles qu’il avait gravées et plus particulièrement très fière de la médaille de François premier.

- Quelle(s) œuvre(s) a-t-il déjà réalisé(es) ? Précisez.

* Médaille de François 1er, Argent, Diamètre 42 mm, 15??, Cambride, Fitzwilliam Museum

* La Diane (Nymphe) de Fontainebleau, Bronze, Hauteur 2.05m Largeur 4.09m, relief exécuté en 1542-1543 pour la « Porte dorée » du château de Fontainebleau, placé jusqu’à la Révolution au-dessus du portail du château d’Anet. A décoré de 1797 à 1849 au Louvre, la salle des caryatides ou il est remplacé par un moulage.

* Le buste de Cosme 1er, Bronze, Hauteur 110cm, 1547, Musée National du Bargello, Florence

* Persée, Bronze, Hauteur 320 cm, 1554, Loggia dei Lanzi, Florence.

* Le crucifix de marbre, Marbre, Hauteur 185 cm, Figure 145 cm, 1556-1557, Monastère de San Lorenzo el Real, Espagne.

- Pour quelle(s) raison(s) Cellini est-il venu en France ?

Le roi, François premier avait beaucoup apprécié l’œuvre de Cellini lorsque celui-ci se rendit pour la première fois en France en 1537 afin de réaliser la médaille du roi François 1er. Arrêté en 1538 pour double inculpation. Il fit un long séjour en prison. Le roi de France, François 1er, « rêvait » de candélabre d’Argent pour éclairer une galerie qui n’était qu’à l’époque la galerie dite de « François 1er », pour le Roi Cellini, était la personne idéale à la réalisation de ce projet qui était bien antérieur à l’arrestation de Cellini. Si on se fie au récit de Cellini vis-à-vis de sa libération, le roi de France serait intervenu auprès du pape pour demander sa libération, mis le pape n’a pris sa que pour un préjudice et refusait d’admettre que le roi de France puisse « recruter » un prisonnier purgeant sa peine, ni l’ingérence de sa propre justice. Ce sera au finale, le cardinal de Ferrare (Hippolyte d’Este) qui aurait profité de son lien avec le pape pour réclamer de la part du roi, la libération de Benvenuto Cellini qui à finalement eu lieu dans la nuit du 24 Décembre 1539. Selon les écrits, le Roi croyait avoir déjà engagé Cellini et se jugeait donc en droit de le réclamer comme homme a son service. A sa libération, Cellini ne pouvait aller ailleurs qu’à la cour de France, car non seulement il était brûlé à Rome, mais il était moralement tenu de servir désormais le roi.

...

Télécharger au format  txt (15.2 Kb)   pdf (149.2 Kb)   docx (14.9 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com