LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Otto Dix La Guerre

Compte Rendu : Otto Dix La Guerre. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  17 Décembre 2013  •  534 Mots (3 Pages)  •  1 220 Vues

Page 1 sur 3

LA GUERRE D'OTTO DIX

L’œuvre s'intitule « LA GUERRE » réalisée entre 1929 et 1932 par le peintre allemand Otto DIX. Cette œuvre appartenant au domaine artistique de «l'art du visuel» est une peinture sur bois. Elle est appelée triptyque car composée de 3 panneaux principaux, elle rappelle la forme des retables de la Renaissance. Le panneau central est un carré de 204cm de coté, les panneaux latéraux mesurent 204 par102cm chacun. Elle est exposée à la galerie des Maitres Nouveaux à Dresde en Allemagne. Cette peinture représente un champ de bataille où règnent la mort et la cruauté.

Auteur : Otto Dix est un peintre allemand né en 1891 et mort à l'age de 79 ans en Allemagne. En 1914, après avoir achevé ses études à l’école des Arts décoratifs, il s’engage comme volontaire dans l’artillerie durant la 1er guerre mondiale. L'horreur de ce qu’il va vivre va marquer ensuite la plupart de ses œuvres. Dans les années 1920, il fonde la «Nouvelle Objectivité». En 1933, avec l’arrivée au pouvoir d’Hitler, les œuvres d’Otto Dix sont qualifiées d’«art dégénéré». En 1937, ses œuvres sont retirées des musées allemands. Quand arrive la 2e guerre mondiale, Dix est obligé d'y participer et survit encore une fois.

La guerre» est une œuvre expressionniste : on peut voir sur ce triptyque les images d'horreur ancrées dans la tête d'Otto Dix. Il a laissé libre cours à son inspiration et a exprimé ses sentiments. Cette œuvre fait partie du mouvement artistique de la « nouvelle objectivité »

L’œuvre: Le panneau de gauche représente des soldats armés se rendant au front. Ils forment ainsi une masse sans identité. On voit en arrière plan du panneau central des maisons calcinées, sans présence humaine Cela évoque les ravages causés par les bombardements des grandes offensives de la bataille de Verdun. Au 1er plan, on voit les restes d’une tranchée et des corps sont déchiquetés. Un cadavre a la peau parsemée de pustules,cela évoque les conditions d'hygiène abominables dans lesquelles ont vécu les soldats dans les tranchées. Un squelette embroché qui fait référence au Christ désigne de son doigt la mort. La seule présence vivante de cette œuvre est un soldat à gauche de l’image, son visage est caché par un masque à gaz, il est déshumanisé. Le panneau de droite contient un autoportrait, Dix se représente en sauveur transportant dans ses bras un soldat blessé. La prédelle, panneau en bas, semble être un cercueil collectif. Au niveau des lignes, rien n’est ordonné: c'est le chaos comme un champ de bataille. Les couleurs sont sombres :gris pour la pluie, le marron pour la boue et le rouge pour le sang. L’œuvre a une chronologie : la guerre est montrée comme un cercle vicieux, sans fin: à gauche, la montée des soldats vers le front ; au centre, après la bataille ; à droite, les blessés et en bas, la mort représentée par le cercueil.

Analyse :Otto Dix dénonce clairement la sauvagerie de la guerre et des batailles. Il montre les réalités des champs de bataille et ne laisse pas au spectateur la possibilité d'oublier cette violence. Cette œuvre engagée est celle d’un homme qui a vécu cette barbarie. Otto Dix est un pacifiste qui exprime ses sentiments de révolte face à

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (58.7 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com