LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

The Problem We All Live With

Compte Rendu : The Problem We All Live With. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  20 Mai 2014  •  980 Mots (4 Pages)  •  984 Vues

Page 1 sur 4

DA

The Problem we all live with

Intro :

The Problem We all live with ( le problème avec lequel on vit tous )a été réalisé par Norman Rockwell en 1963. C’est un peintre américain, né en 1894 et mort en 1978. Il ne se définissait pas comme un peintre mais comme un illustrateur. Il a réalisé des célèbres illustrations ainsi que des couvertures jusqu’en 1960 pour le magazine The Saturday Evening Post. A la fin des années 1960, Il illustre principalement des thèmes politique pour le magazine pour le magazine Look. Il est une des personnes qui a inspiré l’hyperréalisme (c’est un mouvement ou un courant artistique américain des années 1950-1960. C’est un réalisme quasiment photographique il est aussi nommé superrealism ou photorealism). A partir des années 1930, Norman Rockwell ajoute à son travail la photographie ce qui permet à ses modèles de ne pas poser trop longtemps. Le style de N R a été qualifié de storyteller (narratif). En 1935, il devient célèbre pour avoir illustré les romans de Tom Sawyer, Huckleberry Fine et Mark Twain.

Culture générale :

Entre les années 1880-1960 c’est les pleine période de ségrégation ( séparation organisé entre des groupes différenciés par la couleur de la peau notamment entre les noirs et les blancs).En 1955 Rosa Parks, une jeune femme noire s’assoit à l’avant d’un bus qui est normalement une place réservée aux blancs et refuse de la laisser quand un blanc la lui demande . Dans les années 1963 date de la réalisation du tableau les noirs mènent un combat pour l’obtention des droits civiques en Amérique. En 1964, la loi du Civil Rights Act qui abolit les lois de ségrégation a été adoptée et met fin à une période très mouvementée de l’histoire d’Amérique. Cette œuvre représente une scène d’actualité. Le 14 novembre 1960, Ruby Bridges fut la première enfant afro-américaine à intégrer une école blanches au Etats-Unis ( Louisiane ). Une seule enseignante accepta ( Barbara Henry) de faire cours avec elle. Jour de rentrée peut ordinaire pour cette fillette de 6 ans : on lui a imposé un examen d’entrée difficile qu’elle a réussi. Son père est renvoyé de son travail, façon dissuasive de rappeler que sa fille ne doit pas fréquenter une école blanche. Ses grands – parents sont expropriés pour la même raison. Ruby est menacée d’empoisonnement. Pourtant, malgré toutes cette pression, les parents de Ruby tiendront bon. Pour assurer sa protection, compte tenu du fait que les parents blancs harcèlent l’enfant tout au long du chemin, quatre officiers fédéraux sont chargés de l’amener à l’école le matin et de la raccompagner le soir chez elle. L’enfant est insultée et on lui lance des projectiles. N R s’inspire des photographies et fait des croquis au fusain avant de peindre sur une toile.

Description général :

Cette œuvre est une peinture. Elle a été réalisée en 1963, c’est une huile sur toile. Elle mesure 91,4 cm sur 147,3cm. Cette œuvre se trouve au Norman Rockwell Museum à Stockbridge dans le Massachusetts aux USA. Elle a été réalisée dans un style d’hyperréalisme, c’est une illustration faite pour le magazine

...

Télécharger au format  txt (5.6 Kb)   pdf (78.6 Kb)   docx (10.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com