LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

A Tale Of Two Hoodies HDA

Fiche : A Tale Of Two Hoodies HDA. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  7 Octobre 2018  •  Fiche  •  612 Mots (3 Pages)  •  305 Vues

Page 1 sur 3

Pinatel N.

- Histoire des Arts

A TALE OF TWO HOODIES

Présentation générale :

Huile sur toile de Michael d’ Antuono réalisée en 2012. Ses dimensions sont 76x102 cm., il est actuellemetn dans le

Michel d’Antuono est un artiste contemporain, qui est connu pour ces peintures provocatrices essentiellement sur des sujets sociopolitiques souvent controversé. On le compare parfois à Norman Rockwell par son style, mais leur vision des Etats Unis est différente.

La phrase de premier plan du site web de D’Antuono appartient à Picasso et dit que « Non, la peinture n’est pas faite pour décorer les appartements. C’est un instrument de guerre offensive et défensive contre l’ennemi »

A l’origine, il est directeur artistique d’une agence de publicité ; c’est de là que vient sa capacité à concevoir des œuvres aux messages forts et efficaces.

Contexte

Michael d’Antuono a peint cet œuvre après l’affaire « Trayvon Martin », un adolescent afro-américain abattu sans sommation par un surveillant de résidence, en Floride. Selon sa propre déclaration, il s’en est inspiré, en tant que citoyen blanc des Etas Unis, pour dénoncer les violences contre les minorités de couleur.

On va commencer par détailler le tableau avant de compléter son analyse en s’intéressant à sa structure.

Analyse :

A la droite on voit un petit garçon noir, qui porte un blouson à capuche blanc immaculée, symbole de la pureté et de l’innocence. Il est représenté comme étant inoffensif ( blanc comme l’agneau qui vient de naître), d’autant plus qu’il brandit un sachet de bonbons, comme pour en offrir, au second personnage qui lui fait face. On sait d’ailleurs que T. Martin revenait vraiment d’acheter des bonbons.

Face à lui il y a un homme de couleur blanche qui porte un uniforme de la police américaine. Alors qu’il est censé représenter la loi, l’ordre, il tient l’enfant en joue, à bout portant, avec son arme de service (Glock semi-automatique). On note, qu’il est bien portant, c’est la représentation de l’américain moyen blanc. En outre, il porte une cagoule du Klu Klux Klan, affichant ainsi son racisme.

En effet, c’est une organisation suprématiste blanche des Etats-Unis fondée en 1865, pour eux il existerait une race blanche qui dominerait toutes les autres « races ». Ils défendent les intérêts et les préjugés de certains blancs protestants les White Anglo-Saxon Protestants. Ils sont donc xénophobes, antisémites, anticatholiques, anti-orthodoxes, anticommunistes et homophobes.

--------------------------

Les deux personnages sont en totale opposition : les intentions (pistolet/bonbons), posture, vêtement et le décor renforce le sentiment de confrontation entre deux univers. Cela rappelle que le racisme, s’il existe dans toutes les communautés, il reste plus important et plus dangereux d’un côté que de l’autre de la société américaine.

En effet, les deux personnages sont devant le drapeau des Etats-Unis (Star and Stripes). Le drapeau est crasseux et déchiré

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (45.2 Kb)   docx (12.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com