LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Histoire Des Arts: L'Ouvrier Et La Kolkhozienne de Vera Moukhina

Dissertations Gratuits : Histoire Des Arts: L'Ouvrier Et La Kolkhozienne de Vera Moukhina. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  17 Mai 2015  •  934 Mots (4 Pages)  •  1 877 Vues

Page 1 sur 4

Histoire Des Arts :

L’art et la propagande au 20ème siècle

L’Ouvrier et la Kolkhozienne,

de Vera Moukhina

PRESENTATION

L’œuvre

L’œuvre « L’ouvrier et la Kolkhozienne » est une sculpture monumentale réalisée en 1937 par Vera Moukhina. Construite en acier inoxydable, un alliage de fer, de chrome et de nickel lui donnant un aspect brillant, elle atteignait une hauteur de 25 mètres et une masse de 80 tonnes. Elle est actuellement conservée au centre panrusse des expositions à Moscou.

L’artiste

Issue d’une famille aisée de négociants russes, Vera Moukhina est une sculptrice soviétique née en 1889 à Riga, en Lettonie, et décédée en 1953 à Moscou, en Russie. Très intéressée par l’art, domaine qu’elle a découvert durant son enfance, elle a poursuivi ses études à Moscou dès 1904, après avoir terminé le lycée. En 1912, elle a été intégrée à l’Académie de la Grande Chaumière de Paris. Elle s’est par la suite consacrée au dessin et à la sculpture pendant toute sa vie et est même devenue membre de l’académie des beaux-arts de l’U.R.S.S.

Le contexte

Dans les années suivant la Première Guerre Mondiale, plusieurs régimes totalitaires sont apparus. Ils utilisaient la violence dans le but de soumettre l’ensemble de leurs populations et utilisaient la propagande afin de diffuser leurs idées et gagner en puissance.

Les deux régimes totalitaires ayant le plus marqué les années 1930 sont le régime soviétique, dirigé par Staline, et le régime nazi, dirigé par Hitler. Tandis que ce premier éliminait seulement ses opposants, le second s’appuyait sur une idéologie raciste et antisémite pour établir la domination du peuple allemand sur les autres.

DESCRIPTION ET ANALYSE

Cette œuvre est une sculpture concrète présentant deux personnages. Il y a, tout d’abord, un homme torse-nu, portant une salopette, tenue de travail classique pour les ouvriers à cette époque, et tenant un marteau qu’il brandit vers le ciel. Il y a aussi une femme portant une longue robe de paysanne et brandissant, elle, une faucille. Ces deux outils sont les symboles du communisme à cette époque-là.

Les deux personnages sont jeunes, forts et musclés. Ils semblent enthousiastes et avancent d’un pas commun. La tête haute, ils se projettent vers l’avant, leurs habits flottant au vent. Ils sont en mouvement, ce qui donne vie à l’œuvre.

La sculpture a été réalisée en acier inoxydable, un alliage de fer, de chrome et de nickel. En effet, ce matériau a été découvert par l’U.R.S.S. et il est le symbole de sa réussite industrielle. A noter que le nom Staline signifie « homme d’acier », d’où son utilisation.

Afin de réaliser cette œuvre monumentale d’une hauteur de vingt-cinq mètres, un modèle en plâtre d’un mètre et demi de haut a tout d’abord été réalisé dans

...

Télécharger au format  txt (6.2 Kb)   pdf (86.6 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com