LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'histoire Des Arts

Analyse sectorielle : L'histoire Des Arts. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  7 Mai 2015  •  Analyse sectorielle  •  423 Mots (2 Pages)  •  840 Vues

Page 1 sur 2

HISTOIRE DES ARTS

Etude d'une oeuvre:

L'écriture de soi

1.Identité de l'oeuvre

TITRE: L'écriture de soi

DESSINATEUR: Serguei

DATE DEPUBLICATION: 24 janvier 1997

JOURNAL: Le Monde

GENRE: Dessin de presse

2.Le dessinateur :

Serguei est un dessinateur de presse dans le journal Le Monde, mais il est aussi musicien, chanteur, compositeur, poète et écrivain. Il est d'origine russe, ses parents sont des immigrés. Il a travaillé dans de grands journal comme Le Monde, l'Express ou encore le New YorkTimes. Il obtient la Palme d'or du festival international de Bordiguera (Italie)

3.Description

Ce dessin représente un homme dont le corps est coupé, c’est-à-dire qu’il est réduit et qu'on ne voit rien que ses bras et sa tête. Devant le personnage, il y a un livre en cours d'écriture. On peut voir également que le point de croisement des aiguilles de tricot nous conduise au centre du dessin donc au début du livre. Le livre et la tête ont été dessinés avec une multitude de coup de crayon et sont en opposition par rapport au personnage qui eux sont vides. Le dessinateur a joué sur le plein et les vides. Le spectateur est donc directement attiré vers ces zones.

Ces zones (la tête et le livre) sont misent en relation par le fil de laine qui les relie.

On remarque aussi que les fils qui composent la tête sont entremêlés et ceux du livre sont ordonnés.

L'écriture de soi, Serguei

Serguei

Présentation générale :

Ce dessin de Sergueï, paru dans l’édition du quotidien Le Monde du 24 janvier 1997, présente en plan rapproché un personnage tronqué (= réduit à ses seuls bras, épaules et tête).

L’attention du lecteur se focalise d’emblée sur son activité, le tricot, et sur son résultat, le livre.

Organisation de l’œuvre :

- * On note une opposition, entre les effets de vide et de plein, l’œil étant attiré vers 3 zones intensifiées par la multitude des coups/traits de crayon :

La tête PUIS les mains que prolongent les aiguilles PUIS le livre ouvert en construction.

- * La relation qui existe entre ces trois éléments est mise en place par le fil de laine qui les relie suivant une ligne verticale.

Il symbolise ainsi le chemin de la création littéraire qui va de la pensée, de la mémoire à l’œuvre d’art.On peut se rappeler que trois temps se superposent dans l’œuvre littéraire:

1) - le passé (réel, vécu) que l’écrivain déroule,

2) - le présent de narration que l’écrivain tricote,

...

Télécharger au format  txt (2.7 Kb)   pdf (57.5 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com