LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'art Modern

Note de Recherches : L'art Modern. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  14 Avril 2014  •  256 Mots (2 Pages)  •  289 Vues

Page 1 sur 2

Le Droit Individuel à la Formation (DIF), prévu par la loi du 04/05/04 et complété par l’accord de branche des industries chimiques du 08/11/04, constitue un nouveau dispositif complémentaire au plan de formation. Il n’a emporté jusqu’à présent qu’un succès mitigé auprès du personnel de l’entreprise faute d’une information suffisante, notamment auprès des managers dont les rôles d’informateurs et de décideurs dans le traitement du DIF sont essentiels. De plus, les salariés « ignorent » pour le moment ce dispositif car ils semblent notamment rencontrer quelques difficultés à en appréhender les conditions et modalités.

Par ailleurs, il s’avère que l’interface «application DIF» mise actuellement à la disposition des collaborateurs sur l’intranet manque de précision et de convivialité ; en effet, ce mode d’emploi n’introduit pas le DIF, notamment sous son angle juridique et ne donne pas une description globale des étapes suivies par la demande depuis sa prise en charge jusqu’à la décision finale.

Les managers, quant à eux, ne parviennent pas toujours à répondre à la demande de DIF de leur(s) collaborateur(s) dans le délai imposé par la loi.

Enfin, l’impact limité du dispositif sur l’ensemble du personnel n’a pas incité pour le moment les gestionnaires de formation à mettre en place un suivi du DIF.

Il faut engager des mesures correctrices pour que l’entreprise puisse assurer d’une part, l’accès au Droit Individuel à la Formation de chacun de ses collaborateurs dans les meilleures conditions et d’autre part, un suivi plus rationnel de ce dispositif.

Les problèmes sont discutés au cours d’une séance de travail avec les managers

...

Télécharger au format  txt (1.7 Kb)   pdf (40.5 Kb)   docx (8.3 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com