LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Histoire des arts: la peinture Guernica de Pablo Picasso

Rapports de Stage : Histoire des arts: la peinture Guernica de Pablo Picasso. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  8 Juin 2013  •  985 Mots (4 Pages)  •  1 142 Vues

Page 1 sur 4

Guernica (histoire des arts en classe de 3ème)

Première étape : Identifier et contextualiser l’œuvre.

Cette œuvre se nomme Guernica, c’est une peinture à l’huile sur toile. Elle a été peinte par Pablo Ruiz Picasso, un peintre espagnol en 1937 à Madrid. Elle mesure 782 par 351 cm et est aujourd’hui exposée au musée de la Reine Sofia à Madrid.

La guerre civile éclate en Espagne en 1936 entre les républicains et les nationalistes dirigés par Franco, il s’agit d’un combat entre démocratie et dictature. Le 26 avril 1937, les bombardiers nazis allemands, appelés par Franco, lâchent, durant 4 heures, 50 tonnes de bombes sur la petite ville Basque de Guernica qui est symbole des libertés du peuple Basque et aux mains des républicains. Ce bombardement engendre 1654 morts et 889 blessés, pour la plupart des civils.

L’œuvre de Picasso « Guernica » est la représentation d’une scène de ce massacre lors du bombardement. Il s'agit donc d'une œuvre d'art engagée, d'art politique, d'une peinture d'histoire sur le thème de la guerre et de la mort.

Le domaine de cette œuvre est l’art du visuel et ses thématiques sont arts, états, pouvoirs.

Deuxième étape : Décrire l’œuvre et en expliquer le sens.

Le tableau de Picasso n'est pas la simple illustration d'un événement, mais sa transposition en une succession d'images extrêmement complexes. Les figures représentées par Picasso sont parfois très claires dans ce qu'elles expriment, parfois plus ambigües. C'est cette complexité qui fait aussi la richesse de Guernica.

Je vais maintenant dégager les éléments principaux du tableau de gauche à droite :

La mère à l’enfant : Cette femme tient son enfant mort dans ses bras, évoquant une pietà. Elle pleure le décès de son fils, elle est affolée. Sa langue pointue sort de sa bouche hurlante de tristesse. Ses yeux et ses narines sont en forme de larme. Le visage, à la fois de face et de profil est renversé, basculé vers le haut. Elle souffre, elle éprouve de la haine. L'enfant dans ses bras a les yeux vides, la tête et les bras ballants. Elle représente la vie, la patrie nourricière et l’innocence assassinée.

Le taureau : C’est la figure du Minotaure et aussi le symbole de l’Espagne, il paraît impassible. Il semble fixer le spectateur avec ses yeux humains. Pour certain il est symbole de résistance, pour d’autre il représente la cruauté. Il représente l’Espagne traditionnelle et la brutalité des nationalistes de Franco.

L’oiseau : On le distingue très mal mais il pourrait être une colombe, symbole d’espoir et de paix.

Le soldat mort : Il est mort les yeux ouverts, démembré. La tête et un bras sont coupés. On peut voir qu’il tient une fleur dans sa main, le symbole de l’espoir et de la renaissance mais sa fragilité est soulignée par la finesse du contour. Il est mort dans la bataille, il est allé jusqu’au bout, il est mort l’épée à la main. Il représente les soldats républicains morts dans un combat inégal.

Le cheval : Il est au centre

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (82.3 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com