LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Au seuil de la peinture romantique

Commentaire d'oeuvre : Au seuil de la peinture romantique. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  13 Janvier 2015  •  Commentaire d'oeuvre  •  322 Mots (2 Pages)  •  276 Vues

Page 1 sur 2

Au seuil de la peinture romantique

L’œuvre est néoclassique par son sujet, qui présente un exemple de vertu, et par certains aspects formels. La scène se déroule devant un décor frontal d’arcades qui rappelle celui du Serment des Horaces de David (1784, musée du Louvre, Inv. 3692). Le peintre a également accordé une grande importance au centre du tableau, où se trouve Bonaparte, et la toile comprend de nombreux nus héroïques. Mais des aspects de l’art de Gros dans cette œuvre rompent avec l’art de son maître David et annoncent l’art romantique. Le peintre insiste sur la souffrance des pestiférés, motif qui suscite un sentiment d’horreur ou de sublime chez le spectateur. La composition se divise en grandes masses créées par les contrastes de lumières et d’ombres. La lumière et les couleurs sont chaudes et rappellent l’art des grands Vénitiens et de Rubens. Gros, précurseur de la peinture orientaliste, s’est également attaché à décrire les types, les costumes et l’architecture.Atala au tombeau

L'Indien Chactas et le père Aubry enterrent Atala, l'héroïne du roman de Chateaubriand, paru en 1801. Sujet chrétien, cadre exotique, émotion vraie : tout dans cette élégie funèbre devait séduire ceux qui, en marge de la rigueur de David, demeuraient attachés au sacré, à la nature et au sentiment.

Néoclassicisme et romantisme

Girodet a donné à sa toile la composition d'une scène de l'iconographie chrétienne, La Mise au tombeau du Christ. Cependant, en bon élève de David, il a disposé les figures en frise et son dessin est précis. La figure d'Atala est également d'une beauté idéale, assez irréaliste pour un cadavre. Girodet reprend par ailleurs le clair-obscur donné au Sommeil d'Endymion. La lumière caresse le dos de Chactas, la poitrine et la bouche d'Atala. Sensualité, sentiment et religiosité se dégagent de la toile, qui ainsi est déjà romantique. Le cadre de la scène n'a rien de commun avec les froides architectures de David. Au contraire, il évoque un paysage à la végétation exotique.

...

Télécharger au format  txt (2 Kb)   pdf (51.8 Kb)   docx (8.5 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com