LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude du tableau Guernica de Pablo Picasso

Rapports de Stage : Étude du tableau Guernica de Pablo Picasso. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  5 Janvier 2015  •  641 Mots (3 Pages)  •  419 Vues

Page 1 sur 3

Guernica - Pablo Picasso

Guernica est une toile mesurant 3,49m sur 7,76m, exposé au musée de la reina Sofia à Madrid, c’est une peinture à l’huile signée Picasso. Elle est réalisée en 1937 à la suite du bombardement de la vile de Guernica, qui a eut lieu le 26 Avril 1937 pendant la guerre d’Espagne et à la commande des républicains pour l’exposition universelle de Paris, la toile devient le symbole de la violence franquiste, la dictature de Franco.

Le Guernica est composé de deux plans, qui représente des personnes, des animaux et des objets, en partant d’en haut à gauche, une femme criant de douleur et tenant son enfant morts dans les bras, un taureau, un soldat démembré avec une épée cassée dans la main droite, une lampe au plafond qui éclaire la scène, un cheval terrorisé, une femme sortant à la fenêtre et brandissant une lampe à pétrole, une femme qui s’enfuit et un personnage piégé dans sa maison en flamme. La déformation des personnages accentue les expressions de leurs visages.

Au deuxième plan le peintre a représenté des bâtiments, des ouvertures, des toits de maison, des flammes, et des dalles, qui nous montres que la scène se déroule à l’intérieure et une colombe.

Un axe vertical divise le tableau en 2 parties, un coté sombre avec des couleurs bleuâtres et un autre coté plus éclairé avec des couleurs jaunâtres.

Les personnages divisent le tableau en quatre parties, la femme, son enfant et le taureau qui représentent la cruauté ; le cheval qui symbolise le peuple sacrifié et la lampe l’espoir ; les deux femmes ; et le personnage prit au piège dans la maison en flamme qui fait référence au « Tres de Mayo » de Goya.

On remarque que des traits dans le deuxième plan tracent un triangle qui est délimité par la main du soldat mort à gauche et la femme qui s’enfuit à droite, au sommet du triangle il y a la lampe brandit par la femme à la fenêtre. Au bas de la pyramide le soldat représente la mort et au sommet la lampe représente la vengeance. On remarque aussi que la femme se dirige vers la lumière avec élan alors que le taureau lui tourne la tête, cela crée une opposition entre les deux personnages.

Le fait de fragmenter le tableau donne une impression de désordre qui est organisé.

Si on observe le regard des personnages on s’aperçoit que le regard de la femme à l’enfant mort va au taureau, comme si c’est lui qui avait tué sont fils ; le cheval, la femme qui s’enfuit et la femme à la fenêtre regarde la lampe ; le personnage dans la maison en feu regarde les flammes ; le soldat mort et le taureau donne l’impression qu’ils regardent le spectateur.

Il y a plusieurs sources de lumière dans ce tableau, la lampe au plafond, la lampe à pétrole et les ouvertures vers l’extérieur. La lumière divise la scène en deux parties.

Les contrastes de valeurs font ressortir certains personnages plus que d’autres et mettent leurs expressions et leurs actions en évidences.

La lumière à trois rôles dans cette œuvre, la lampe au plafond représente les bombes et symbolise la destruction ; la lampe à pétrole symbolise l’espoir, l’éclairage extérieur symbolise la vérité.

Le

...

Télécharger au format  txt (3.8 Kb)   pdf (62.9 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com