LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude de la peinture Guernica de Pablo Picasso

Analyse sectorielle : Étude de la peinture Guernica de Pablo Picasso. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  8 Mars 2015  •  Analyse sectorielle  •  1 861 Mots (8 Pages)  •  399 Vues

Page 1 sur 8

I) Pablo Picasso

Pablo Picasso et né à Malaga en Espagne le 25 Octobre 1881 et décédé le 8 avril 1973 à Mougins en France.

Pablo Picasso a été encouragé dans sa vocation artistique par son père, professeur de dessin. En 1901, il s’installe à Paris et décide de passer le reste de sa vie en France. Il initie le mouvement cubiste, brisant les lois traditionnelles de la peinture occidentale. Les objets représentés sont ‘aplatis’ sur la toile afin que tous leurs angles soient visibles simultanément. Le tableau ‘Les Demoiselles d’Avignon’ de 1907 inaugure cette technique révolutionnaire, probablement inspirée des arts africains ou ‘arts premiers’.

Tenté un moment par le surréalisme, l’actualité politique le rattrape : il s’alarme de la montée du fascisme en Europe et particulièrement en Espagne. La toile ‘Guernica’ de 1937 est réalisée suite à l’annonce d’un massacre perpétré par les troupes de Franco dans un village du même nom le lundi 26 avril 1937. L’œuvre est vite érigée en symbole de la Résistance.

Favorable aux Républicains, membre du Parti Communiste depuis 1944 et opposé à Franco, il ne retournera jamais en Espagne. Picasso s’est également livré à la photographie, à la sculpture, à la gravure. Il a remis à l’honneur les dessins d’enfants, s’en inspirant largement pour ses œuvres.

Parfois considéré comme le plus grand artiste du XXe siècle, il ne fait aucun doute que Pablo Picasso a chamboulé l’art et la manière de l’appréhender.

I) Les caractéristiques du tableau et sa conservation

Guernica est une huile sur toile mesurant 7m52 de long sur 3m51 de largeur. La toile est découpée en plans triangulaires, en noir et blanc. Ce découpage du tableau intensifie toute l’horreur de la guerre. La toile exprime toute la colère ressentie par Picasso à la suite du bombardement de Guernica. Sa réalisation commença le 1er mai 1937 à Paris, sous la commande du gouvernement républicain espagnol, pour être exposée le 25 mai, moins d’un mois après, au pavillon représentant l’Espagne lors de l’Exposition universelle de Paris de 1937. Elle fut présentée à travers le monde de 1937 à 1939 pour notamment lever des fonds pour les Républicains espagnols. Cette œuvre est finalement arrivée en Espagne en 1981, après la mort de Franco en 1975. Elle est exposée au musée de la Reine Sofia à Madrid. Elle est le symbole fort de la fin de la dictature.

Annalyse de differents symboles du tableau

Au centre du tableau l’ampoule domine la scène, ayant la forme d’un œil on peut dire qu’elle témoigne de l’horreur de la scène.

Le taureau à gauche est l’incarnation de la brutalité. Dans ce tableau il représente les nationalistes.

Le cheval, quant à lui, incarne la victime innocente. Les différentes figures de l'animal traduisent la douleur. Ce cheval représente le peuple opprimé et les Républicains.

La colombe symbolise la paix. Or ici, elle se situe entre le taureau et le cheval et on peut remarquer qu'elle s'efface dans l'obscurité. Ceci signifie que la paix est impossible entre les deux parties, qui s'opposent dans cette guerre, les Républicains et les Nationalistes.

Le fantôme tient dans sa main une bougie. Il montre l'indignation de la communauté internationale qui veut faire la lumière sur ce qui vient de se passer.

La fleur en bas au centre, symbolise la fragilité, la vie, l’espérance.

On y voit différents personnages

La mère à gauche. Celle-ci a le sein dénudé et tient un enfant mort dans ses bras. Nous pouvons constater que ses yeux ont la forme de larmes ce qui accentue le désespoir.

Le soldat, on le voit l'épée brisée. Il montre la détermination, la valeur, la lutte jusqu'à la mort. Il symbolise l'impossibilité de continuer la lutte, l'inégalité des armes, il est les Républicains. En effet, les républicains n'avaient pas les moyens militaires que possédaient les nationalistes.

La femme qui boîte se situe en bas à droite. Sa blessure à la jambe l'empêche de marcher, elle est fascinée par la lumière de l'ampoule. Elle crie la liberté, l'idéal inaccessible. Malgré son handicap, elle continue de marcher vers la liberté.

Le prisonnier est brulé vif. Nous pouvons constater qu'il implore Dieu le bras levé au ciel. Ses yeux sont en forme de larmes ce qui signifie la souffrance et la douleur.

Propos de Picasso concernant ce tableau

« Cette peinture n’est pas faite pour décorer les appartements, c’est un instrument de guerre offensif et défensif contre l’ennemi. Elle symbolise toute l’horreur de la guerre et la colère ressentie par Picasso à la mort de nombreuses victimes innocentes, causées par le bombardement des avions nazis à la demande du général Franco. »

II) Histoire de l’Espagne

La deuxième république espagnole est le régime qu’à connu l’Espagne de 1931 à 1939. Elle est proclamée à la suite des élections municipales du 14 avril 1931. Le roi Alphonse XIII abandonna Madrid et parti en exil sans avoir abdiqué.

Présidents de la République :

1931-1936 : Alcalà Zanora

1936-1939 : Manuel Azana

La guerre civile espagnole est un conflit qui opposa le camp des nationalistes à celui des républicains. Elle débuta le 18 juillet 1936 et se termina le 31 mars 1939 avec la chute de Madrid.

Du 1er Avril 1939 au 20 novembre 1975 Franco devient le chef de l’état espagnol (appelé Caudillo)

Un caudillo est un leader politique et /ou idéologique en Espagne et Amérique Latine.

Après

...

Télécharger au format  txt (9.4 Kb)   pdf (110.6 Kb)   docx (12.9 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com