LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Polypropylène

Fiche : Polypropylène. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  21 Avril 2019  •  Fiche  •  665 Mots (3 Pages)  •  74 Vues

Page 1 sur 3

TPE : Le Polypropylène :

        Le polypropylène (PP), matière plastique découverte en 1954 par deux chimistes, le chimiste italien Giulio Natta et le chimiste allemand Karl Ziegler, grâce à la catalyse de Ziegler-Natta . Un TPE basé au départ sur la sécurité pour ensuite être orienté sur l'utilisation de cette matière plastique au quotidien afin d'améliorer l'environnement de notre Mère la Terre. Le plastique, une matière assez intéressante mais plus particulièrement le Polypropylène. Celui-ci est défini de 3 manières différentes qui le caractérise à lui seul grâce à ses diverses propriétés chimiques selon les 3 termes qui lui sont désignés. Des découvertes, des péripéties qui nous ont amené à nous poser un question afin que nous allions au terme d'un si long travail.

Une utilisation nouvelle du polypropylène est-elle possible ?

Mais qu'est-ce que le Polypropylène ?

Le Polypropylène est un polymère thermoplastique semi-cristallin de grande consommation qui a des caractéristiques atoxique, inodore, hyper-léger, lavable, il peut être stérilisé, son point de fusion est à 160°C, résistant aux tâches, résistant aux solvants, résistant aux acides, résistant à l’usure, il est donc assez économique. Le polypropylène est translucide à opaque, hydrophobe, dur, semi-rigide et très résistant à l’abrasion. Le Polypropylène isotactique est une polyoléfine, par contre, il est fragile (cassant) à basse température (car sa température de transition vitreuse est proche de la température ambiante), il est sensible aux UV, moins résistant à l'oxydation que le polyéthylène et difficile à coller.

Ce polymère est isotactique, car la chaîne constituée d’enchaînements « tête-queue » d’unités CH3CH=CH2 présente tous les groupes méthyle placés du même côté du squelette carboné, conduisant ainsi à la formation d’une hélice. L’empilement de ces hélices forme des cristallines de polypropylène, appelées cristallites qui donnent au polymère une grande rigidité à la flexion, caractéristique à la base de la plupart de ses propriétés.. Cette cristallisation est toujours partielle, on parle donc de polymère semi-cristallin. Avec des catalyseurs Z-N modifiés, le polypropylène syndiotactique est obtenu, résultant d’une alternance régulière dans l’orientation de ces groupes méthyle. Le polypropylène atactique, où les groupes méthyle sont répartis au hasard le long de la chaîne, est également préparé, mais présente des caractéristiques analogues à celles de cires. Il existe différents types de PP, homopolymère (plus rigide) ou copolymère (plus résistant au choc).

Dans le cadre du choix des matières plastiques, le polypropylène présente des avantages importants liés à sa composition. Le polypropylène ne contient ni éléments halogénés tel que le chlore, ni plastifiants à base de phtalates qui sont présents dans la composition du PVC par exemple. Ainsi, dans l’éventualité où le polypropylène n’est pas recyclé mais où il serait détruit par un procédé d’incinération ou déposé en site d’enfouissement, sa fin de vie ne génère pas de composés dérivés chlorés potentiellement nocifs pour l’environnement ou pour la santé. Composé de carbone et d’hydrogène, le polypropylène répond aux soucis de protection de l’environnement ; en brûlant, le polypropylène ne dégage que du gaz carbonique CO2 et de la vapeur d’eau, sans dégagement de gaz toxique, ni production de déchets. Le polypropylène est alors recyclable à 100%.

...

Télécharger au format  txt (4.5 Kb)   pdf (67.9 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com