LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Activité interdisciplinaire

Fiche : Activité interdisciplinaire. Recherche parmi 229 000+ dissertations

Par   •  14 Octobre 2017  •  Fiche  •  2 519 Mots (11 Pages)  •  227 Vues

Page 1 sur 11

Sommaire :

Introduction                                                                         Page 2

Tableau présentant l’étude                                                         Page 3

Biologie                                                                                 Page 4

Physique                                                                                 Page 7

Santé – Sociale                                                                         Page 9

Introduction :

La santé bucco-dentaire de la population et des jeunes générations en particulier s’est   sensiblement améliorée en France depuis deux décennies. Cette amélioration est principalement attribuée à l’utilisation des fluorures (la plupart des dentifrices sont maintenant fluorés de même qu’une partie du sel alimentaire) ainsi que, dans une moindre mesure, à la diffusion des habitudes d’hygiène bucco-dentaire et à la consultation plus fréquente des chirurgiens-dentistes. Cependant, les affections bucco-dentaires, et en premier lieu la carie, restent extrêmement fréquentes et très inégalement réparties. Elles peuvent retentir, parfois gravement, sur l’état général et la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes et constituent donc un véritable problème de santé publique.                                                                                     [pic 1]


[pic 2]

Nom de l’étude

Santé bucco-dentaire des enfants : des inégalités dès le plus jeune âge

Thème de l’étude

La santé bucco-dentaire

Problème ou besoin à l’origine de l’étude

Inégalités d’accès aux soins

Objectifs de l’étude

- Montrer que les enfants n’ont pas tous accès aux mêmes soins

- Déterminer les différents facteurs qui influencent la fréquence de rendez-vous chez le médecin

Nature de l’étude

- Epidémiologie Analytique

Méthode de construction de l’échantillon

- Echantillonnage (méthode des quotas)  

Méthode de recueil de données

- Recherche documentaire

- Exploitation de donnés existantes

Quels sont les acteurs impliqués

Auteur :

- Ministère de l’économie et des finances

- Ministère des affaires sociales et de la santé

- Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Commanditaire : Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Commandité : Lucie CALVET et Muriel MOISY, avec la collaboration d’Olivier CHARDON, Lucie GONZALEZ et Nathalie GUIGNON

Finance : Etat

Population concernée : Enfants de 5 à 15 ans

Quelle est la durée

- 12 mois

- Enquête transversal

[pic 3]

Biologie.

I°) Mieux connaître ses dents :

        Lorsque l'on parle de nos dents, c'est souvent pour s'en plaindre et pourtant, ce sont de merveilleux outils pour notre organisme. Sans elles, on ne pourrait ni parler, ni manger normalement. Il s'agit donc de mieux les connaître pour mieux les protéger.

1°) Un organisme équipé de dents :

        a) Des organes du corps :

Les dents sont considérées comme des organes digestifs secondaires, bien qu'elles soient associées au squelette. Parce qu'elles sont faites de tissu osseux, elles sont intégrées à la structure du crâne.

        b) Leur nombre et leur place :

Les adultes possèdent normalement 32 dents dont 16 ancrées dans le maxillaire supérieur et 16 dans le maxillaire inférieur. Les dents vont par paires, deux de chaque sorte dans la rangée supérieure et deux dans la rangée inférieure, chaque dent du haut correspondant à une dent du bas.

                         

        

c) Des dents adaptées pour des fonctions spécifiques :

De manière générale, les dents permettent la mastication des aliments et c'est en ce sens qu'elles trouvent légitimement leur place dans le système digestif. La mastication est rendue possible grâce aux mouvements du maxillaire inférieur vers le maxillaire supérieur qui font se rejoindre les deux rangées de dents qui coupent, déchirent et écrasent la nourriture.

Chez l'adulte, les 16 dents d'une rangée se divisent en 4 incisives (2 centrales et 2 latérales), 2 canines, 4 prémolaires et 6 molaires.

        

  • Les incisives : Elles sont situées dans la partie centrale de la mandibule. Leur sommet acéré est idéal pour couper les morceaux de nourriture.  Leurs racines possèdent un seul prolongement.
  • Les canines : Elles sont situées de chaque côté des incisives, au coin de la bouche. Elles sont coniques et présentent une extrémité pointue s'élevant au-dessus du niveau des autres dents. Elles peuvent ainsi déchirer et percer la nourriture. Leurs racines possèdent un seul prolongement.
  • Les prémolaires : Elles sont situées entre les canines et les molaires. La couronne de chaque prémolaire présente deux proéminences qui facilitent un écrasement de la nourriture. Elles apparaissent vers l'âge de 10 ans. Leurs racines possèdent un ou deux prolongements, rarement trois.
  • Les molaires : Les molaires sont les dents du fond. Elles servent à écraser la nourriture. L'être humain possède douze molaires dont 3 sur chaque arcade dentaire. La dent de sagesse est la troisième molaire, la dernière en arrière sur l'arcade dentaire.

        d) Chez l'enfant :

La dentition de l'enfant, quant à elle, reste en cours de formation, de sorte que, chez lui, les 4 prémolaires et les 2 dernières molaires sont absentes et que l'on parle « des dents de lait » qui laisseront, peu à peu, leur place aux dents adultes, définitives.

2°) Anatomie d'une dent :

La dent est le tissu le plus dur du corps. Le rôle des dents n'est pas uniquement d'assurer la mastication. Elles soutiennent aussi les joues et les lèvres et contribuent à l'esthétique du visage ainsi qu'à la qualité de la prononciation. La dent est composée de :

...

Télécharger au format  txt (13.6 Kb)   pdf (248.7 Kb)   docx (44.9 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com